Avantages de la Glycine et du Collagène

Avantages de la Glycine et du Collagène

La glycine participe dans la synthèse du collagène. Bien qu’il soit un acide aminé non essentiel, les recherches montrent que sa consommation peut bénéficier et améliorer la production de collagène

Importance des acides aminés non essentiels

Comme vous savez les plus fréquents de ce blog, les protéines sont constituées par des acides aminés.

Nous trouvons des différents critères pour sa classification. En plus de par ses différences structurelles, les acides aminés se différencient en fonction de s’ils peuvent se produire ou pas dans l’organisme.

Ainsi nous différencions entre :

  • Acides aminés essentiels (EAAs) : sont ceux que nous ne pouvons PAS synthétiser et doivent s’apporter obligatoirement à travers le régime.
  • Acides aminés non essentiels (NEAAs) : sont ceux que nous ne pouvons par produire nous même.
  • Et acides aminés conditionnellement essentiels (CEAAs) : ceux que, dans certains conditions physiologiques ou étapes de la vie, doivent se fournir forcement par le régime.

En général, la plus grande importance est accordée à la consommation d’EAAs, à travers les aliments ou les compléments. Mais que se passe-t-il avec les acides aminés non essentiels ?

Régimes pour les acides aminés

Le fait de pouvoir les produire dans notre organisme, lui reste importance à son ajout à travers le régime

C’est vrai que nous avons des différentes voies pour leur synthèse, et que possiblement une consommation faible ne soit pas dangereuse pour la survie mais… vraiment nous produisons des quantités suffisantes de ces acides aminés pour combler nos exigences ?

Fonctions des NEAAs

Ces dernières années nous trouvons de nombreuses publications qui parlent de l’importance diététique des acides aminés non essentiels. 

Cette tendance s’appuie sur diverses investigations, qui montrent un certain manque d’efficacité de la synthèse endogène, ou du moins une certaine incapacité à les produire en quantité suffisante pour soutenir, de manière optimale, toutes les fonctions métaboliques auxquelles elles participent.

Fonctions des Neaas

Comme nous pouvons le voir à l’image, ces acides aminés interviennent dans de nombreuses voies et fonctions.

Il a même été proposé de classer les acides aminés en fonction de leurs besoins fonctionnels, au lieu de tenir compte uniquement du fait qu’ils sont synthétisés ou non dans l’organisme.

En d’autres termes, ne pas considérer les « acides aminés synthétisables » comme « non essentiels sur le plan nutritionnel ».

Exemple de l’acide aminé Arginine

Comme exemple. Sur les années 40, une étude a démontré que le suivi d’un régime faible en arginine diminuait de 90% la mobilité et le nombre de spermatozoïdes.

L’arginine est un acide aminé non essentiel. Et en cas de pouvoir la produire en quantités suffisantes, ces complications se seraient jamais arrivées.

Cette altération fut corrigée par la complémentation de cet acide aminé.

Ce que nous voulons dire, en bref, est que les besoins diététiques d’acides aminés ne devraient pas se baser en s’ils sont synthétisés ou pas de façon endogène, mais en fonction de ses besoins métaboliques

L’importance de la glycine

Elle constitue un tiers de la structure du collagène, qui est la protéine la plus abondante de l’organisme. 

La glycine est un autre des NEAAs que plus d’attention a reçu ces dernières années.

En plus de sa fonctionnalité structurelle (synthèse de protéines), la glycine agit comme neurotransmetteurs ou comme précurseur des molécules comme la créatine, le glutathion ou les acides nucléiques entre autres.

Carence en glycine

Selon nous avons pu voir, la quantité de glycine produit dans l’organisme est insufissante pour combler les exigeantes totales, et cette carence se maintient même lors qu’on ajoute les quantités de glycine que le régime peut fournir.

En base à l’étude publiée par Meléndez-Hevia et al., en 2009, la synthèse endogène de cet acide aminé est autour de 3 grammes quotidiens, pendant que l’apport le plus fréquent à travers le régime est de 2,5g par jour.

En sachant que nous dépensons environ 14,5g par jour pour la synthèse des métabolites, collagène et autres protéines, nous allons avoir une carence d’entre 8,5 – 10g de glycine par jour.

Glycine et production de collagène

Ces auteurs signalent que, même si la carence alimentaire de glycine n’est pas létale, elle est nécessaire pour la bonne synthèse de collagène et nous assurer un remplacement adéquat de cette protéine.

Ce que ces auteurs défendent, est qu’une mineure quantité de glycine dans le régime, ralentit le processus de renouvellement de celle-ci

Un aspect important que nous avons pu voir dans certaines études, est que l’apport intraveineux d’acides aminés (glycine) peut accélérer la synthèse de collagène.

Si la glycine n’est pas importante au niveau alimentaire, parce que nous n’utilisons que ce que nous produisons dans notre corps, la production de collagène devrait rester inchangée.

Cela suggère que même si nous produisons une certaine quantité de certains acides aminés, l’augmentation de leur disponibilité peut améliorer à la fois la synthèse des protéines et la synthèse des métabolites dont ils sont les précurseurs

Régénération de collagène

La régénération de collagène est considérée pratiquement, la pierre angulaire pour le traitement de l’ostéoarthrite.

L’apport d’acides aminés qui le composent (glycine, proline et lysine) peut être la clé pour la récupération et la prévention de la maladie.

Symptômes de l'ostéoarthrite

À cet égard, une étude in vitro a été publiée cette année (Paz-Lugo et al., 2018) dans laquelle on a observé comment, lorsque la disponibilité de la glycine, de la lysine et de la proline était accrue, les chondrocytes (cellules qui composent le cartilage) augmentaient la production de fibres de collagène de type II.

Il faut souligner que lorsque d’autres acides aminés on été fournis comme contrôle (isoleucine et acide aspartique), la synthèse de collagène est restée constance, ce qui nous fait imaginer la spécificité de la glycine, la lysine et la proline pour stimuler le production de celui-ci.

Collagène comme source d’acides aminés et peptides

Lorsque nous consommes des compléments de collagène hydrolysé, nous n’absorbons pas seulement ces acides aminés constituants, mais aussi certains di et tri-peptides (de liaisons de 2 ou 3 acides aminés) qui arrivent au sang.

Parmi tous, le dipeptide Pro-Hyp (proline – hydroxyproline) semble avoir des effets protecteurs du cartilage, en stimulant la prolifération et la croissance cellulaire, ou la synthèse d’acide hyaluronique, selon des études in vitro.

Aussi le dipeptide Hyp-Gly (hydroxyproline-glycine) qui se trouve au collagène semble avoir des effets positifs.

Il a été observé que les taux sanguins de ces peptides augmentent proportionnellement à la dose ingérée, atteignant un maximum après 2 heures et revenant aux valeurs de base après 6 heures.

C’est possible que de nombreux des effets avantageux qui s’attribuent à la consommation de collagène hydrolysé (toute l’information ici), puissent être dus à l’apport de ces polypeptides ou à l‘extra de glycine qu’il fournit.

En plus de par facteurs diététiques, la synthèse de collagène se stimule par l’exercice.

Avantages du collagène pour les sportifs

Sur une recherche nous avons vu que la consommation de gélatine (collagène) avec de la vitamine C, augmentait les niveaux de glycine et du reste d’acides aminés constituant du collagène (proline, hydroxylysine et hydroxyproline) dans le sang.

L’augmentation dans les concentrations de ces composants a provoque un effet stimulant de la synthèse de collagène qui fut renforcé après la réalisation d’un entraînement postérieur à la prise de la gélatine.

Cela pourrait avoir des implications positives dans l’amélioration de la récupération après l’exercice

Étude chez les Sportifs

D’autre part, sur une étude réalisée en 2008, à 147 athlètes universitaires (dont 97 ont complété l’étude) qui souffraient de douleur et gêne articulaire

L’objectif de l’étude fut d’évaluer l’efficacité de l’apport de 10g de collagène par jour pendant 24 semaines en comparaison au placebo.

Comparaison de l'étude placebo-collagène

Comme vous pouvez le vois, nous avons une amélioration significative dans le groupe qui a consommé du collagène en ce qui concerne à la perception de la douleur en marchant ou restant debout 

Résultats

Selon les auteurs, le groupe qui a consommé le complément de collagène a montré moins de mal aussi en transportant des objets ou en faisant des soulèvements.

En plus, ils suggèrent que ses effets peuvent mettre un temps à arriver, donc la consommation doit être prolongée.

Déjà sur d’autres études, la diminution de la douleur provoquée par la prise de collagène a permit même de réduire la quantité d’analgésiques consommés

Collagène et avantages pour la peau

Les fibres de collagène et élastine affaiblissement avec le fil du temps et cela provoque la formation de rides. Tout cela, avec la diminution des Glycosaminoglycane et de l’acide aminé provoque une perte de la capacité d’hydratation du derme.

Dans ce contexte, nous trouvons qu’un apport extra de collagène et autres nutriments peut contrer ces changements liés au vieillissement

Peau et collagène

Ce n’est pas un secret que l’âge affecte au tissu conjonctif, au cartilage et à la peau

Étude recente

Nous trouvons aussi une étude (Czajka et al., 2018) à double aveugle, contrôlé par placebo, où fut appliquée une combinaison de collagène hydrolysé, glucosamine, acide hyaluronique et chondroïtine sulfate et autres ingrédients actifs, vitamines et minéraux.

Principalement se sont évalué ses effets sur la santé et l’apparence de la peau :

Tableau

Ils ont observé que pendant les 90 jours d’intervention, le groupe complémenté avec le produit a montré une plus grande élasticité dans la peau, ce qui n’est pas arrivé dans le groupe de placebo

Résultats

En plus, les auteurs ont constaté une plus grande santé articulaire dans le groupe d’intervention. Cela s’est traduit par une mineure douleur articulaire, plus grande flexibilité et mobilité et une mineure rigidité.

Résultats de l'étude

Les sujets, a travers de questionaires ont aussi signalé une amélioration de la sensation de bien-être et vitalité lorsqu’ils ont consommé le complément, mais pas dans le groupe placebo

La plus grande limite de cette étude est probablement la source de financement. Mais ce n’est pas une raison suffisante pour miner les résultats

Conclusions

Traditionnellement, on a retiré beaucoup d’importance à l’approvisionnement en acides aminés que nous sommes capables de produire nous-mêmes, appelés acides aminés non essentiels.

Plusieurs recherches récentes ont montré que le fait que nous soyons capables de les synthétiser n’implique pas que nous soyons capables de satisfaire à 100% nos demandes.

L’un des cas les plus remarquables est celui de la glycine, qui intervient dans de nombreuses fonctions vitales, l’une des plus importantes étant la synthèse du collagène

La carence en glycine a été liée à des problèmes de croissance et de motricité. Et sa contribution par le biais de l’alimentation s’est révélée efficace pour stimuler la synthèse du collagène.

La proline et l’hydroxyproline, autres acides aminés qui composent les molécules de collagène, jouent également un rôle important dans l’organisme.

La consommation de collagène est associée à de nombreux avantages liés à la santé des articulations. Pour la population sportive et la générale.

Articulations

Il pourrait même réduire le besoin de consommation d’analgésiques

Bien qu’il reste beaucoup pour analyser et que nombreuses des études en faveur du collagène ont des sérieux conflits d’intérêt, étant donné la sûreté de ces compléments et ses potentiels avantages, ils peuvent supposer une bonne option pour améliorer la santé articulaire et de la peau.

Au délà du collagène et de la glycine, vu l’importance des acides aminés non essentiels, nous devons reformuler le concept de protéine complète ou « idéale » qui est liée aujourd’hui presque exclusivement aux acides aminés essentiels.

Sources Bibliographiques

  1. Clark et al., 2008. 24-week study on the use of collagen hydrolysate as a dietary supplement in athletes with activity-related joint pain.
  2. Czajka et al., 2018. Daily oral supplementation with collagen peptides combined with vitamins and other bioactive compounds improves skin elasticity and has a beneficial effect on joint and general wellbeing.
  3. Daneault et al., (2015). Biological effect of hydrolyzed collagen on bone metabolism.
  4. Hou et al., (2015). Dietary essentiality of “nutritionally non-essential amino acids” for animals and humans.
  5. Meléndez-Hevia et al., (2009). A weak link in metabolism: the matabolic capacity for glycine biosinthesis does not satisfy the need for collagen synthesis.
  6. Moskowitz (2000). Role of collagen hydrolysate in bone and joint disease.
  7. Paz-Lugo (2018). High glycine concentration increases collagen synthesis by articular chondrocytes in vitro: acute glycine deficiency could be an important cause of osteoarthritis.
  8. Razak et al., (2017). Multifarious beneficial effect of nonessential amino acid, Glycine: a review.
  9. Shaw et al., (2017). Vitamin C-enriched gelatin supplementation before intermittent activity augments collagen synthesis.
  10. Shigemura et al., (2014). Dose-dependent changes in the levels of free and peptide forms of hydroxyproline in human plasma after collagen hydrolysate ingestion.
  11. Wang et al., (2013). Glycine metabolism in animals and humans: implications for nutrition and health.
  12. Wu et al., (2013). Dietary requirements of “nutritionally non-essential amino acids” by animals and humans.

Informez-vous au sujet du Collagène :

Glycine et Collagène

Aide dans la production de Collagène - 100%

Contribue à la santé articulaire - 100%

Améliore la synthèse de collagène - 99%

Prendre de la Glycine est essentiel - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Carlos Sánchez
Carlos Sánchez
Carlos Sánchez est un passionné de nutrition et de sport. Diplômé en Nutrition Humaine et Diététique, il cherche toujours à donner un sens pratique et applicable à différentes théories.
Voir Aussi
Quel est le meilleur type de collagène
Découvrez les différents Types de Collagène, Quel est le Meilleur ?

Le collagène est la protéine la plus abondante de l’organisme humain mais, saviez vous qu’il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *