La Berbérine: un remède thérapeutique polyvalent

La Berbérine: un remède thérapeutique polyvalent

La berbérine n’est pas en tête du classement des remèdes thérapeutiques les plus connus, ne nous laissons pas avoir, mais il se trouve que dans cette liste et, en termes d’efficacité, « les choses ne sont pas ce qu’elles paraissent ».

Un bon exemple est celui de la berbérine, un composé chimique auquel on attribue une forte activité biologique à l’intérieur du corps. Elle est présente dans le règne animal et, une fois extraite et purifiée, elle se présente comme une phytothérapie « de dix ».

Et c’est pourquoi la médecine occidentale s’y est intéressée il y a plusieurs décennies.

Nous vous expliquons ce qu’elle peut faire pour votre santé!

Plante berberis

Qu’est-ce que la berbérine?

Son identification chimique nous révèle que nous avons affaire à un alcaloïde isoquinoléique.

Dans certaines espèces végétales, ils se développent dans le cadre de leurs stratégies de défense contre les parasites menaçants.

Vous ne savez peut-être pas que, sous le nom d’alcaloïde, il existe une liste très étendue de composés organiques d’origine végétale. Le dénominateur commun de tous ces composés est la possession dans sa molécule d’une base azotée. C’est à ces atomes d’azote que l’on attribue leurs actions physiologiques et thérapeutiques, très intéressantes du point de vue médical.

Depuis quelque temps déjà, les études issues de la recherche s’intensifient en ce qui concerne les possibilités de cette plante comme outil thérapeutique. Ce n’est pas quelque chose de banale, puisqu’il existe plus de 2 500 articles sur un sujet considéré comme d’une grande actualité.

Mais à quoi se réfère exactement une littérature scientifique aussi volumineuse? Eh bien, au départ, elle se limite à ses intéressantes propriétés antidiarrhéiques et antiparasitaires. De nombreuses personnes voient dans la berbérine un grand espoir quant à ses éventuels bienfaits contre le diabète Mellitus de type 2, le cancer, l’hypertension et l’hypercholestérolémie.

Cependant, le cœur de la recherche se trouve encore sur le continent asiatique, où elle est vénérée et utilisée depuis plus de 3 000 ans.

À titre anecdotique, il s’agit d’une substance reconnue pour son aptitude comme pigment, donnant une couleur jaune à divers textiles.

Quels sont les types de plantes qui la synthétisent?

La plante en question est un composant métabolique d’un groupe restreint de familles et de genres végétaux. Dans cet univers d’échantillons, le genre Berberis se distingue par ses propres mérites, qui comprennent environ 500 espèces, ni plus ni moins.

Le plus représentatif de l’espèce est le Berberis vulgaris, un arbuste populairement connu sous le nom d’épine-vinette, qui peut atteindre une hauteur de trois mètres.

Il s’agit d’un arbuste dont l’habitat naturel se trouve dans la cordillère himalayenne entre l’Inde et le Népal, où règne une tonalité jaune qu’apportent son écorce et ses fleurs.

La Berbérine dans les suppléments

Cependant, il existe d’autres espèces dont la composition est généreuse en berbérine et qui sont:

  • Berberis aristata (l’épine-vinette indienne ou curcuma)
  • Berberis aquifolium (Raisin d’Oregon ou Mahonia)
  • Hydrastis canadensis (fil d’or, sceau d’or ou curcuma canadien)
  • Coptis chinensis
  • Rhizome
  • Japonica
  • Phellondendron amurense
  • Phellodendron chinense

Parmi eux, le plus utilisé comme source de cette matière première pour la fabrication de compléments est le Berberis aristata.

Les experts s’accordent à dire que ce serait le fil d’or ou le curcuma canadien, Hydrastis canadensis qui fournirait la matière première de plus grande pureté.

En tout cas, certains suggèrent qu’une telle conclusion a été conditionnée par des légendes liées à la complexité de la collecte de cette espèce. Son environnement est constitué de régions très abruptes et difficiles d’accès, lui confèrant une valeur quasi mythique.

Creusons un peu plus profondément dans son histoire

Pendant des siècles, les techniques de guérison ancestrales ont reposé sur les extraits et les infusions de ces espèces végétales comme l’un de leurs principaux atouts, principalement en ce qui concerne leurs effets antimicrobiens et vasoconstricteurs.

Un bon exemple en est la médecine traditionnelle chinoise, la japonaise kampo et ayurvédique, qui combine une vaste expérience de l’utilisation de cette phytothérapie pour traiter certaines diarrhées infectieuses, notamment la dysenterie, les maladies rénales et des voies urinaires.

Les premières informations de son arrivée en Europe datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Comme preuve de sa popularité dans le monde occidental, on peut dire qu’elle est aujourd’hui l’une des plantes médicinales ayant le plus grand attrait commercial aux États-Unis parmi toutes celles destinées à être utilisées comme matière première pour les suppléments.

Histoire de la berbérine et de ses utilisations

Quelles sont ses principales fonctions pour l’organisme?

Bien que tout au long de ce post nous approfondirons l’étendue des effets pharmacologiques attribués à cette plante, certains avec une plus grande solvabilité et d’autres avec moins, nous pouvons résumer d’avance ce qui suit:

  • L’activité antimicrobienne associée à cette plante est spécifique aux bactéries mais aussi aux champignons. Quant à son action, elle consiste à inhiber les mécanismes développés par les bactéries lorsqu’elles se fixent dans leurs cellules et pénètrent dans leur cytoplasme. Cet effet semble toucher surtout les muqueuses de la gorge, de l’intestin et des voies urinaires.
  • Agent hypoglycémiant.
  • Anti-inflammatoire
  • Antitumoraux. En tant qu’alcaloïde végétal, elle a une longue histoire dans la médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique. Son activité anticancéreuse est basée sur l’inhibition de la croissance et de la prolifération des cellules tumorales.

Quel est le mécanisme d’action de la Berbérine?

Afin de comprendre dans quelle mesure la berbérine peut être bénéfique pour l’organisme, il est nécessaire de développer son mécanisme d’action.

En ce sens, une fois ingérée, elle est absorbée par la paroi intestinale. Une fois dans le système circulatoire, elle est transportée et liée aux protéines plasmatiques vers ses organes cibles. Ces organes sont ceux dans lesquels la liaison avec leurs cibles se fera à l’intérieur des cellules.

Quel est donc le mécanisme biochimique qui lui permet de remplir sa fonction à l’intérieur des cellules?

Là encore, il semble y avoir un consensus sur le fait que son rôle est de moduler l’action d’une enzyme intracellulaire, l’AMPK  (AMP-activated protein kinase) , qui est une protagoniste presque absolue dans les processus de production d’énergie. Ces processus comprennent la glycolyse, l’oxydation des lipides et la gluconéogenèse du foie.

On pourrait dire que son comportement est similaire à celui d’un détecteur qui contrôle la quantité d’énergie produite et consommée par le corps. C’est pourquoi personne n’en parle comme d’un « interrupteur principal du métabolisme ». Sa présence a été révélée dans les cellules de presque tous les organes du corps.

Enzyme AMPK

Par conséquent, l’AMPK joue un rôle essentiel dans l’équilibre énergétique cellulaire, puisque son activation donne le résultat suivant

  • Stimulation de l’oxydation des acides gras dans le foie et les muscles ainsi que la formation de corps cétoniques.
  • Inhibition de la synthèse du cholestérol et des triglycérides.
  • Absorption du glucose par les fibres musculaires.
  • Modulation de la libération d’insuline par les cellules bêta des îlots de Langerhans dans le pancréas, étant les seules capables de remplir cette fonction.

Pour quelles pathologies est-elle indiquée?

Bien que les applications qui suscitent les plus grandes attentes chez les chercheurs dans le domaine des traitements médicaux soient liées aux maladies cardiovasculaires et au syndrome métabolique, la vérité est que les utilisations dérivées de cette substance extraordinaire vont beaucoup plus loin:

La berbérine pour le diabète sucré de type II

Le diabète est une pathologie qui a connu une croissance remarquable au cours des dernières décennies, ce qui peut être associé à l’augmentation du surpoids et de l’obésité au sein de la population.

Considéré comme un grave problème de santé publique, les chercheurs sont constamment à la recherche de nouvelles méthodes et substances pour aider à le contrôler.

Associé à une morbidité et une mortalité élevées, les études cliniques sont heureusement abondantes et indiquent les attentes prometteuses de la berbérine en termes de capacité de contrôle chez les personnes atteintes de diabète de type II,

Ses effets contre le diabète sont étroitement liés à une augmentation de la sensibilité des récepteurs spécifiques de l’insuline. Cela se traduit par une amélioration de la régulation de divers processus biochimiques et, par conséquent, du fonctionnement global de l’organisme.

La Berbérine et ses effets sur les triglycérides

Pour le métabolisme du cholestérol et des triglycérides

La question que nous allons aborder est l’un des domaines dans lesquels les contributions de la berbérine peuvent être les plus importantes. En fait, plusieurs études prouvent jusqu’à présent sa capacité à réduire les taux lipidiques sanguins.

Plus précisément, d’après les résultats de ces études, il semble que nous soyons confrontés à une substance d’une certaine polyvalence pour corriger les troubles liés aux composants gras de la biochimie de l’organisme.

Les acides gras, présents en quantité suffisante dans l’organisme, peuvent normalement être augmentés par une consommation excessive de graisses et de sucres.

S’ils ne sont pas contrôlés, ils peuvent déclencher de multiples maladies et, surtout, des maladies cardiaques.

Pour les personnes intolérantes aux statines

Les statines sont les médicaments les plus fréquemment prescrits pour le traitement de l’hypercholestérolémie. Ce qui se passe, c’est que, en même temps, leur efficacité thérapeutique conduit à un certain degré d’intolérance. L’une des plus courantes est la douleur musculaire généralisée.

D’autre part, et pour ceux qui doivent suivre un traitement à long terme, la berbérine est présentée comme une alternative efficace pour le contrôle du cholestérol chez ces patients. Et avec beaucoup moins d'effets secondaires!

Parmi les principes actifs proposés pour le contrôle de ce paramètre sanguin, outre les statines, on peut citer l’ézétimibe. Eh bien, certaines voix autorisées font état d’une combinaison de berbérine, de policosanol et de levure de riz rouge fermentée pour remplacer certains médicaments problématiques.

Pour l’hypertension

Le potentiel de la berbérine à réduire l’hypertension artérielle découle de sa capacité à induire un état de vasorelaxation, ce qu’elle fait par deux voies: en agissant sur l’endothélium vasculaire (muqueuse ou couche la plus interne des vaisseaux sanguins) et sur les muscles lisses des artères.

Et elle y parvient:

  • En ce qui concerne son action sur la muqueuse vasculaire, de faibles concentrations de berbérine semblent être suffisantes pour dilater l’aorte, l’artère aux parois les plus épaisses.
  • En ce qui concerne son effet sur l’endothélium vasculaire, pour que la relaxation susmentionnée des muscles lisses ait un effet, il faut que des concentrations plus élevées se produisent, indépendamment de la première voie

La Berbérine contre l'obésité

Pour perdre du poids

Plusieurs études ont montré que la berbérine a une certaine capacité à réduire à la fois l’indice de masse corporelle et le tour de taille.

Cette circonstance, selon le degré d’influence sur la réduction des taux lipidiques, la résistance à l’insuline et la pression artérielle, fait de la berbérine une substance très appréciée pour la prévention et le traitement du syndrome métabolique.

On estime que l’ingestion de berbérine, trois fois par jour, contribue à perdre environ trois kilos en dix semaines.

De plus, il a été certifié que, tout en favorisant la perte de poids, la berbérine régule les hormones telles que l’insuline et la leptine, qui sont en quelque sorte responsables du contrôle et de la distribution des graisses consommées dans l’alimentation.

Pour l’inflammation

Le phénomène inflammatoire est l’un des principaux mécanismes naturels déployés par l’organisme face à des facteurs agressifs externes, dépendant de la médiation de certaines substances spécialisées, telles que la prostaglandine E2.

Ainsi, nous sommes devant un médiateur de la réponse inflammatoire pour un soutien essentiel. Eh bien, la berbérine a été révélée comme un neutralisant de l’effet inflammatoire de ce composé, en vertu du résultat de diverses études.

La Berbérine comme antioxydant

Un certain nombre de chercheurs pensent que cette qualité, en synergie avec le pouvoir anti-inflammatoire, serait la clé pour expliquer le large éventail de propriétés thérapeutiques de la berbérine. Elle expliquerait également la dispersion des pathologies sur lesquelles elle a un rôle préventif ou curatif reconnu.

Son pouvoir antioxydant est ce qui garantit une barrière contre la détérioration des cellules, renforçant le bouclier protecteur qu’elles ont sur leur membrane. En bref, un mécanisme bien connu qui empêche la formation de radicaux libres dans ces membranes, oxydant l’ADN, les protéines et les lipides, les empêchant de remplir leur fonction et provoquant des mutations génétiques.

Berbérine naturelle

Contre la dépression

Les possibilités thérapeutiques de la berbérine atteignent la branche médicale de la neuropsychiatrie, car à partir des résultats de nombreuses études, on extrait un composant antidépresseur.

Alors que certains axes de travail mettent en évidence l’immersion du système arginine-oxyde nitrique-guanosine monophosphate (cGMP), comme médiateur, d’autres indiquent l’augmentation de la production d’adrénaline et de dopamine avec une action dans l’hippocampe et dans la partie frontale du cortex cérébral.

Contre les infections

Les sels de chlorure et le sulfate de berbérine ont une action bactériostatique énergique contre trois des espèces bactériennes les plus fréquentes, se distinguant parmi celles reconnues comme pathogènes: Staphylococcus epidermis, Neisseria meningitidis et Escherichia coli.

Cependant, d’après les informations recueillies par la Pharmacopée Chinoise des Plantes, il semble que la collection de bactéries sous son spectre d’action soit nombreuse. Plus précisément, ce sont celles qui appartiennent aux genres Staphylococcus, Streptococcus, Salmonella, Klebsiella, Clostridium, Pseudomonas, Proteus, Shigella et Vibrio, entre autres.

Enfin, indiquer que d’autres micro-organismes tels que les virus, les parasites unicellulaires (tels que Entamoeba) et les levures (telles que Candida albican) sont également attaqués par cette substance.

Contre la diarrhée

Les effets positifs de la berbérine sur le traitement de la plupart des infections diarrhéiques sont bien connus. Parmi elles, se distinguent celles causées parles virus Vibrio cholerae, Escherichia coli, Salmonella ou Shigella.

Le principal danger de toutes ces infections est la perte d’eau et d’électrolytes qui a tendance à être causée par les toxines libérées par ces bactéries dans la lumière intestinale. Ici, le rôle de la berbérine est d’empêcher son adhésion à l’épithélium intestinal, avec des résultats comparables à ceux des antibiotiques. C’est sans aucun doute un handicap pour la survie des microorganismes.

Un tel effet bénéfique est renforcé lorsqu’on sait que son action laisse les bactéries saprophytes indemnes. Parmi celles-ci, on peut citer les lactobacilles, les Firmicutes et les Bifidobactéries, qui sont des colonisatrices courantes de l’intestin sain et qui font un travail vital, aidant à réguler la population.

Pour lutter contre les protozoaires ou les parasites unicellulaires

L’extrait de fil d’or et les sels de berbérine présentent une activité antiprotozoaire énergétique. Dans son spectre, il convient de mentionner des espèces hautement pathogènes telles que Entamoeba histolytica, Giardia lamblia et Trichomonas vaginalis. En même temps, on lui reconnaît une action anthelminthique.

Outre les traitements oraux et vaginaux, son utilisation topique est également extrêmement intéressante pour le traitement de la leishmaniose cutanée, une infection parasitaire d’origine tropicale transmise par une espèce de moustique.

Nous ne pouvons pas terminer l’analyse de son activité antiprotozoaire sans parler des possibilités de la berbérine contre le paludisme ou encore la malaria. il a été testé que, en association avec la pyriméthamine, elle donne de meilleurs résultats que la conjonction de cette substance avec la tétracycline.

Staphylocoque berbérine

Pour traiter l’ulcère gastro-duodénal

L’autre domaine dans lequel cette phytothérapie joue un rôle non négligeable est celui du traitement des ulcères causés par l’Helicobacter pylori.

De nombreuses études montrent sa capacité à déplacer des colonies de ce microorganisme dans l’appareil digestif. Toutefois, des études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer son pouvoir d’éradication.

Pour traiter d’autres pathologies (probablement efficace)

D’autres pathologies dans lesquelles elle semble également avoir une efficacité possible sont:

  • Ulcères buccaux: Les gels topiques peuvent être utiles pour soulager la douleur et la production de liquide des ulcères, qu’ils éclipsent également.
  • Syndrome des ovaires polykystiques (PCOS): Étant donné que les femmes atteintes de ce syndrome manifestent souvent une résistance à l’insuline, le fait d’aider à abaisser les niveaux glucidiques et lipidiques dans le sang peut permettre d’agir sur les niveaux d’insuline, prévenant ainsi les déséquilibres hormonaux.

Pour compléter cette section, nous aimerions évoquer les efforts des chercheurs pour tester l’efficacité possible de la berbérine contre le cancer, en induisant ce que l’on appelle l’apoptose ou la mort cellulaire des cellules tumorales.

Cette fonction est assurée par l’inhibition des mécanismes de réparation de l’ADN. Elle montre également sa capacité à détruire la mitose (reproduction) des cellules cancéreuses. Le résultat? L’amortissement de la croissance invasive de la tumeur et de ses métastases, tout en augmentant la sensibilité des cellules malignes aux médicaments spécifiques.

Posologie

En ce qui concerne la manière dont la berbérine est prise, pour être efficace à cent pour cent, on peut distinguer un dosage différent en fonction de l’âge:

Pour les enfants

Les enfants de moins de douze ans devraient recevoir une dose de berbérine en fonction de divers facteurs, mais nous sommes désolés de vous dire que nous ne disposons pas encore d’informations précises pour déterminer la posologie.

Conseils pour prendre de la berbérine

Pour les adultes

Les personnes âgées peuvent recevoir une dose de berbérine à la fois par voie orale et par voie topique, via:

Dose par voie orale

  • Traitement du diabète: entre 1-1,5 grammes par jour pendant 2-4 mois.
  • Traitement du cholestérol élevé: entre 0,6-1,5 grammes par jour durant la période déterminée par le spécialiste en fonction de la gravité de l’anomalie métabolique. De même, et à cette fin, il a été jugé utile de combiner 500 mg de berbérine, avec 10 mg de policosanol et 200 mg de levure de riz rouge par jour.
  • Traitement de l’hypertension artérielle: 1 gramme par jour pendant 2 mois.
  • Traitement du trouble ovarien ou syndrome des ovaires polykystiques (SOPK): 500 mg 3 fois par jour pendant 3 mois

Par voie topique 

La berbérine par voie topique est souvent très utile pour traiter les ulcères dans la cavité buccale. Si vous en avez, essayez de prendre 5 mg de berbérine par gramme, administrés 4 fois par jour pendant 5 jours.

Posolie berbérine

Recommandations pour l’administration

Vous pensez peut-être prendre de la berbérine dans votre vie quotidienne afin de bénéficier de ses nombreuses propriétés pour la santé. La bonne nouvelle est qu’elle est disponible sur le marché sous la forme d’un supplément. Cependant, ne faites pas l’erreur de la confondre avec d’autres substances ayant des noms similaires comme la berberrubine ou le berbérol.

Attention! Sa vie réduite dans l’organisme rend pratique l’administration de la dose quotidienne en deux ou trois prises. En tout état de cause, ne prolongez pas son administration au-delà de trois ou quatre mois sans faire de pause.

Quant au meilleur moment de la journée pour prendre de la berbérine, il est recommandé de la prendre avec l’un des principaux repas ou peu après.

D’après les informations dont disposent les experts à ce jour, il apparaît que la consommation de 1,5 gramme de berbérine par jour, administrée en trois doses de 500 mg, peut être aussi efficace que la dose requise de metformine , le médicament le plus largement prescrit pour le traitement du diabète de type II. Ce qui est surprenant.

Jusqu’à présent, les informations que nous avions préparées sur la berbérine, une plante médicinale complète pour les nombreux bienfaits qu’elle offre à l’organisme, ont fait leurs preuves!

Toutefois, nous vous invitons à prendre connaissance de nos recommandations sur les effets secondaires et les contre-indications de la berbérine vers ce lien.

Où acheter de la Berbérine?

Chez HSN, évidemment!

Vous pouvez bénéficier de tous les effets incroyables et positifs de la berbérine grâce à l’utilisation de notre HSNessentials 500mg Berberine.

Elle contient l’alcaloïde le plus pur des plantes du genre Berberis, extrait de l’espèce aristata (Berberis aristata L.) qui est la seule à ne pas figurer actuellement dans le groupe d’évaluation des « plantes à haut risque de toxicité » par l’autorité européenne de sécurité alimentaire, alors qu’elle possède tous les effets bénéfiques attribués à la berbérine.

Dans le HSN, vous trouverez la berbérine de la plus haute qualité et la plus sûre, avec tous les effets bénéfiques du composé sans les rapports de toxicité attribués aux autres espèces du genre.

Sources Bibliographiques:

Évaluation de la Berbérine

Mécanisme d'action - 100%

Diabète de Type 2 - 100%

Cholestérol - 100%

Posologie - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Alberto Ricón
Alberto Ricón
Alberto Ricón est un spécialiste de la nutrition et de l'hygiène alimentaire avec une grande expérience dans ce secteur. Il travaille comme Technicien en Santé Alimentaire dans la Communauté de Castilla La Mancha.
Voir Aussi
Levure de Riz Rouge – Propriétés et Avantages Contre le Cholestérol

La Levure de Riz Rouge est devenue une allié contre le cholestérol, ennemi principal d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *