Berbérine: effets secondaires, contre-indications et interactions

Berbérine: effets secondaires, contre-indications et interactions

La berbérine est un des suppléments aux propriétés hypocholestérolémiantes, antidiabétiques, antidiarrhéiques et anti-inflammatoires qui se fait une place, en vertu de ses propres mérites, dans les rayons et catalogues virtuels des herboristeries et des établissements de nutrition spécialisés. Mais la berbérine a-t-elle des contre-indications?

Car, bien qu’il s’agisse d’une substance totalement naturelle, vous ne pouvez pas sous-estimer la possibilité que son administration puisse provoquer certains effets secondaires.

Les instructions d’utilisation des suppléments alimentaires doivent toujours être suivies.

Vous devez simplement être conscient d’un certain nombre de contre-indications et d’interactions qui pourraient autrement être nuisibles à votre santé.

On vous dit tout!

Les effets secondaires de la berbérine

Vous voudrez peut-être passer en revue toutes les propriétés et les avantages de la berbérine. Vous pouvez y accéder en cliquant ici.

Les effets secondaires de la berbérine

La berbérine est considérée comme substance sûre par la FDA Américaine. (FDA).

Vous ne devriez donc pas avoir de problème pour commencer votre cure.

De même, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) n’interdit pas son utilisation, bien que le risque de toxicité de certaines plantes du genre Berberis dont elle est extraite ait été évalué.

Par conséquent, les effets secondaires que l’on connaît aujourd’hui, se limitent à ceux habituels lorsque l’on parle de suppléments alimentaires, principalement limités à la sphère gastro-intestinale: nausées, constipation, douleurs intestinales, diarrhées, brûlures et/ou reflux.

Principalement causé par un dépassement des doses établies dans la posologie ou par la consommation de berbérine à jeun.

Il s’agit d’effets indésirables bénins sans importance clinique majeure, qui sont normalement résolus par la poursuite ou l’arrêt de l’utilisation du produit.

Attention! soulignez le fait qu’il n’y a pas eu de cas d’hypoglycémie.

Cependant, tout ce qui a trait à la santé recommande la prudence, ce qui rend pratique l’examen des circonstances qui conduisent à des patients collectifs à présenter ces effets secondaires:

  • Diabétiques:  Ils doivent faire attention à l’insuline afin d’éviter une baisse soudaine.
  • Hypotensifs: Bien qu’en théorie, la berbérine puisse provoquer une baisse supplémentaire de la tenion artérielle, dans les cas extrêmes, elle peut entraîner ce que l’on appelle un « choc hypovolémique »
  • Femmes enceintes et allaitantes: Elles doivent également éviter son administration, car chez les femmes enceintes, elle peut traverser le placenta et causer des dommages au fœtus. Dans le cas des mères qui allaitent, elle peut s’écouler dans le colostrum ou le lait, passant au bébé et les conséquences sont inconnues.
  • Enfants: Il convient d’éviter son administration en raison du risque de toxicité qu’elle comporte, qui n’a pas été évalué de manière approfondie, bien que des interactions avec le métabolisme hépatique via le CYP450 soient connues. La berbérine peut ralentir considérablement l’élimination de la bilirubine par le foie, et produire des problèmes de toxicité dans cet organe.

Interactions médicamenteuses majeures

Le principe de base est que, si vous prenez des médicaments, vous devez consulter votre médecin avant de prendre un supplément de berbérine. Il existe en particulier un risque de réduction del’efficacité du traitement en question, surtout s’il s’agit de tétracyclines.

L’une des particularités de la berbérine est sa capacité à contrecarrer les battements de cœur irréguliers, ce qui exige de la prudence lors de l’administration de médicaments basés sur des substances connues pour les modifier.

La berbérine se comporte comme un inhibiteur de l’agrégation plaquettaire.

Bien qu’elle puisse également neutraliser l’effet des médicaments anticoagulants tels que l’acide acétylsalicylique, la warfarine ou le clopidogrel, en entrant en compétition pour leurs points de fixation et en entraînant un risque de trouble hémodynamique de la coagulation chez les patients utilisant ces médicaments.

En tant qu’agent anti-inflammatoire, la berbérine peut interagir avec les inhibiteurs de la cyclo-oxygénase tels que l’ibuprofène ou le célécoxib. En même temps, elle peut neutraliser l’effet des anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que l’ibuprofène et le naproxène..

Des rapports ont fait état d’une forte toxicité cardiaque (et potentiellement mortelle) due à l’utilisation combinée de la berbérine avec des antibiotiques macrolides, tels que la célèbre et très utilisée azithromycine.

Par conséquent, pour des raisons de sécurité, l’utilisation de la berbérine n’est pas recommandée lors de l’utilisation de toute thérapie pharmacologique, sauf sur prescription médicale et en vertu de la connaissance médicale des ingrédients actifs utilisés.

Interactions de la berbérine avec les suppléments

Interaction avec les plantes et les suppléments

Au niveau des suppléments alimentaires à base de plantes, la berbérine agit en synergie avec:

Les Sédatifs

La berbérine peut provoquer de la somnolence. Cet effet peut être renforcé s’il est ingéré avec d’autres préparations d’effet similaire comme celles contenant du calamus, de l’herbe à chat, du houblon, du guama, du kava, du tryptophane, de la mélatonine, de la sauge ou de la scutellaire, entre autres.

Les Anticoagulants

La prise de berbérine avec de l’angélique, des clous de girofle, de l’ail, du gingembre, du ginkgo biloba ou du ginseng, entre autres substances, peut diminuer la coagulation. Elle augmente les risques de contusions et de saignements.

Les Hypotenseurs

Lorsqu’elle est prise en même temps que des suppléments destinés à baisser la tension artérielle, elle peut provoquer une hypotension prononcée, ainsi qu’une bradycardie. Les peptides de caséine du lait, la griffe de chat, l’huile de poisson, la L-arginine, l’extrait d’ail, l’extrait de café vert et la théanine en sont quelques exemples.

Les Hypoglycémiques

Certains produits naturels présentent une tendance marquée à l’hypoglycémie comme α-acide lipoïque, l’ail, le melon amer, la griffe du diable, le fenugrec, la gomme de guar, la cannelle ou le ginseng, sans vouloir épuiser le catalogue. Dans cette optique, la prudence est de mise lors de la prise de berbérine.

D’autres substances riches en Berbérine

La consommation simultanée d’autres plantes dont la composition chimique contient de la berbérine peut entraîner unrisque de toxicité. Il s’agit notamment de la saguinaire ou de la célandine.

De plus, lorsqu’on envisage un traitement à la berbérine, il est conseillé de faire preuve de prudence en prenant d’autres suppléments, comme la levure de riz rouge fermentée.

Son administration est-elle sûre?

Oui, comme nous l’avons déjà souligné, la prise de berbérine est sûre, pour autant que les doses quotidiennes recommandées soient respectées, et que le médecin confirme qu’il n’y a pas d’interactions avec les autres médicaments et/ou suppléments utilisés.

Dans cette optique, vous pouvez bénéficier de ses nombreux bienfaits pour le corps.
Évaluation des Contre-indications de la Berbérine

Effets secondaires - 100%

Interactions médicamenteuses - 100%

Interactions des suppléments - 100%

Sécurité dans son administration - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet José Miguel Olivencia
José Miguel Olivencia
José Miguel Olivencia est un professionnel de la communication et du sport. Il a toujours essayé de les unir dans ses différentes expériences professionnelles, et maintenant sur HSN et le Blog HSN.
Voir Aussi
Levure de Riz Rouge – Propriétés et Avantages Contre le Cholestérol

La Levure de Riz Rouge est devenue une allié contre le cholestérol, ennemi principal d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *