Le Commentaire Raciste de Greg Glassman PDG de CrossFit

Le Commentaire Raciste de Greg Glassman PDG de CrossFit

L’irrespectueux tweet de Greg Glassman PDG de CrossFit® qui a mobilisé à toute la communauté.

Actualisation 10/06/2020

Glassman se retire et récupère le témoignage de Dave Castro

Greg Glassman:

« Je quitte le poste de PDG de CrossFit, Inc. et, j’ai décidé de me retirer. Samedi, j’ai créé un conflit au sein de la communauté CrossFit et j’ai involontairement blessé plusieurs de ses membres.

Depuis que j’ai fondé CrossFit il y a 20 ans, c’est devenu l’un des plus grands réseaux de salles de sport au monde. Tout le monde s’est allié pour offrir une solution remarquable au problème ennuyeux des maladies chroniques.

La création de CrossFit et le soutien de ses affiliés et des légions de formateurs professionnels a été un « travail d’amour ».

Ceux qui me connaissent savent que mon seul sujet est l’épidémie de maladies chroniques. Je sais que CrossFit est la solution à cette épidémie et que le siège et le personnel de CrossFit sont les responsables des affiliés de CrossFit dans le monde entier.

Je ne peux pas laisser mon comportement l’emporter sur le cheminement de l’objectif du siège ou des affiliés. Ils sont trop importants pour être mis en péril. »

Dave Castro:

«CrossFit est une communauté – Une communauté mondiale, diverse et forte.

Chaque personne de notre communauté partage un lien commun. Nous nous consacrons tous à une approche visionnaire et transformatrice vers le fitness et la santé. Nos passions individuelles pour cette approche ont forgé une communauté durable.

Notre communauté est gravement blessée. Nos liens communs rassemblent des millions de personnes ayant des opinions, des points de vue et des expériences différents.

Les frictions sont inévitables. L’espace commun, le respect mutuel et la camaraderie doivent également être inévitables. Je suis honoré d’assumer le rôle de PDG de CrossFit, Inc.

Et j’espère bien faire pour les adhérents de CrossFit, les entraîneurs, les athlètes et les autres membres de la communauté dans le monde entier et ne jamais perdre de vue la mission que Greg nous a fixée à tous. »

Extrait du communiqué officiel de transfert de fonction du PDG, dans le site officiel de CrossFit en Anglais.

D’Où vient la polémique?

Le 25 mai 2020, la ville de Minneapolis a subi un nouvel événement d’abus policier contre un citoyen afro-américain, révélateur de racisme, xénophobie et attaques haineuses interraciales qui enveloppent le pays nord-américain depuis des décennies et qui n’ont pas encore été vaincus.

Un officier de police aurait assassiné par asphyxie un citoyen afro-américain qui n’opposait aucune résistance pendant qu’il était détenu.

Le policier a maintenu George Floyd à genoux pendant près de neuf minutes, un acte qu’il a maintenu malgré les sanglots du prisonnier qui l’a supplié de lever la pression, qu’il allait coopérer, en lui montrant qu’il ne le laissait pas respirer avec la phrase “I can’t breathe” un des slogans du mouvement Black Live Matters de l’année 2020.

Tout cela dans un contexte de révolte sociale où les spectateurs suppliaient l’officier de lever son genou car il ne faisait aucune résistance, il saignait et à un moment donné Floyd a cessé de répondre; sous la contrainte des 3 autres officiers.

Chaque membre du personnel du HSN est consterné par la situation, estimant qu’une fois de plus, ces événements mettent en évidence un problème majeur: le manque d’équité sociale et le long chemin à parcourir pour atteindre l’égalité que nous méritons tous, quels que soient notre sexe, notre race, notre idéologie ou notre statut.

“black live matters”

L’impardonnable Tweet de Glassman

Greg Glassman est le PDG de CrossFit®, une marque archiconnue dans le secteur du fitness qui a révolutionné l’entraînement et a permis à tous les secteurs de la population de bénéficier d’un entraînement de haute intensité avec des charges de poids; un service social ayant un impact positif sans précédent sur la santé publique de la population inactive.

Glassman a déjà fait l’objet de critiques sociales en raison de certaines de ses déclarations passées qui montrent un manque d’empathie et de sensibilité envers certains collectifs.

Comme pour le scandale de l’ « open diabetes » qu’il a créé en 2015, montrant que la consommation de sucre (dans ce cas les boissons sucrées) était la cause sans équivoque du développement de ce métabolisme complexe et avec une variante d’origine auto-immune, le diabète sucré de type 1.

Ces publications ont déclenché une série de déclarations entre des marques qui présentaient des intérêts commerciaux (y compris CrossFit lui-même), des sponsors, des associations et des entités essayant de faire connaître la réalité du diabète à la population générale.

Open diabetes

À cette occasion, Glassman a montré une fois de plus son manque de sensibilité face à un communiqué sur Twitter de l’IHME de l’Université de Washington, où il a souligné le problème de santé publique causé par le racisme et la discrimination.

Glassman a répondu à ce tweet par un « It’s Floyd-19 » faisant un commentaire satirique sur le nom du défunt et la pandémie par COVID-19.

It’s FLOYD-19.

— Greg Glassman (@CrossFitCEO) June 6, 2020

Le tweet a provoqué une agitation sans précédent

Conséquences

L’impact sur les propriétaires de gymnase

Le tweet en question a été perçu comme un manque de respect évident envers la cause et une sournoiserie à l’égard du mouvement black live matters.

En quelques heures, un grand nombre de propriétaires d’établissements associés à la marque CrossFit® ont rompu leurs liens avec l’entreprise, publiant dans certains cas des lettres ouvertes qui ont eu un grand impact social en signe d’approbation.

Impact dans les marques

Il est très clair qu’une (grande) partie du soutien commercial de la marque CrossFit®, du succès et de la viabilité de ses événements est due aux collaborations avec des entreprises telles que Rogue ou Reebok.

Actuellement, certaines des entreprises qui collaborent avec CrossFit® se sont dissociées de la marque, comme c’est le cas avec RomWod.

View this post on Instagram

Action matters.

A post shared by ROMWOD (@romwod) on

Et d’autres comme Rogue ne tiennent qu’à un fil, avec des déclarations de la marque indiquant que le commentaire est inacceptable, qu’une marque ou une communauté n’est pas le fait d’une seule personne, et qu’ils évaluent la meilleure décision qui conditionne la voie à suivre.

View this post on Instagram

Rogue does not support the latest statements made by the CrossFit CEO, Greg Glassman. His comments are unacceptable under all conditions. The community is bigger than one person. The movement is stronger than one person. Noone should be expected to tolerate anything that keeps us from moving forward as one. Effective Immediately: 1.0  Rogue Invitational will remove the CrossFit Logo from the 2020 event. We will only allow discussion of sanctioning with real discussion on the future 2.0  Rogue will work with the CrossFit Games leadership to determine the best path forward. We will fulfill the 2020 season for the athletes and the community. The future is dependent on the direction and leadership within CrossFit HQ.  Rogue has been the equipment provider since 2010 and we believe it is part of our DNA.  We hope there is a path forward. We stand behind the community.

A post shared by Rogue Fitness (@roguefitness) on

Athlètes

De nombreux athlètes ont exprimé leur mécontentement face au tweet de Glassman, notamment, Katrín Thorisdottir qui a publié une photo sur son Instagram en disant qu’elle avait « vraiment honte de la situation »:

View this post on Instagram

.

A post shared by Katrín Tanja Davíðsdóttir (@katrintanja) on

Et un courrier envoyé par Glassman à une collaboratrice de la marque a fait l’objet d’une fuite demandant des explications ou soulignant le comportement inapproprié du PDG, où Glassman commence avec un:

«…Honnêtement, je pense que la quarantaine a eu un impact négatif sur ta santé mentale… ».

Quelque chose qui a également conditionné des athlètes comme Jason Khalipa, Noah Ohlsen ou Chandler Smith à rompre leurs liens avec la marque; outre de nombreux autres comme Davidsdottir, Tia Toomey ou Mathew Fraser ont exprimé leur mécontentement face à la situation et à la marque de diverses manières à travers les réseaux sociaux.

View this post on Instagram

My participation in the 2020 @crossfitgames will be contingent upon major changes being made. ⁣ ⁣ I LOVE competing, I LOVE training, I LOVE being able to challenge myself and become better from it. ⁣ ⁣ I also LOVE people.⁣ ⁣ This is probably the hardest decision I’ve ever had to make. It’s been weighing on me for days. I’ve consulted many of my closest supporters. All of that said, I’ve decided that I cannot, in good conscience, compete during this time for a company that hasn’t shown themselves to have values that I align with. ⁣ ⁣ I’ve been talking a lot about this movement and my strong desire to stand up and fight for equality. Right now, I’m taking action. The repercussions of this could be huge. I’ve weighed them and my belief in this is stronger than their potential outcomes.

A post shared by Noah Ohlsen (@nohlsen) on

Les excuses

Glassman s’est excusé lors d’une déclaration officielle sur le compte Twitter de CrossFit, demandant pardon pour ses propos et les atteintes qu’il a pu causer.

De nombreuses personnes ont attribué ce geste à l’intérêt économique qui sous-tend l’action et à la volonté d’éviter que d’autres marques ne se dissocient de l’entreprise, et ont expliqué pourquoi la publication n’a pas été faite de manière plus personnelle par Glassman lui-même, sans impliquer l’entreprise.

L’acceptation générale n’a pas été bonne:

Postérieurement Glassman a fait une déclaration sur Twitter blâmant la mauvaise gestion de l’IHME qui a conduit la population à cette situation d’enfermement et a expliqué qu’il était émotionnellement offensé que l’entité parle de racisme alors « qu' »ils n’ont pas réussi à contrôler la quarantaine ».

Un message qui n’a fait qu’attiser les flammes du débat et a poussé de nombreux utilisateurs à qualifier cette intervention de « non-sens ».

Futur

Le futur de CrossFit® en tant que marque est chancelant et incertain, actuellement tout est très récent et nous ne pouvons pas savoir quel sera le résultat de cette situation, mais le contexte épidémique par le COVID, l’incertitude et plus que probablement l’annulation des jeux de cette année, ainsi que le mécontentement des affiliés, des propriétaires de salles et des athlètes…

Tout indique un destin qui met en péril le maintien de la marque, du moins au niveau où elle s’est établie à l’heure actuelle dans le panorama mondial.

Quelle est votre opinion sur ce qui s’est passé?, Pensez-vous que l’intervention de Glassman est un signe de racisme ou une blague sans importance? Pensez-vous que les dissociations sont justifiées? Si vous voulez laisser vos commentaires.

Entrées Associées

  • Entretien avec le créateur de CrossFit sur ce lien.
Évaluation Commentaire Raciste Greg Glassman

Polémique - 100%

Répercussion - 100%

Conséquences - 100%

Futur de CrossFit - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Alfredo Valdés
Alfredo Valdés
Spécialiste en entraînement en physiopathologie métabolique et dans les effets biomoléculaires de l'alimentation et de l'exercice physique, il vous introduira avec ses articles dans le monde complexe du sport et de la nutrition clinique, de manière simple et dans une perspective critique.
Voir Aussi
Gabi Castro Crossfit
Qu’est-ce qu’un gamin de 15 ans fait en CrossFit ?

Quand Manuel ma proposé l’idée de faire un article pour le blog de HSN, j’ai …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *