Pour la Flore Intestinale

Pour la Flore Intestinale

On peut définir la flore intestinale (ou microbiote) comme un ensemble de micro-organismes qui vivent en parfaite symbiose dans notre intestin.

Quelle est la composition de la flore intestinale?

Elle est composée d’environ cent milliards de bactéries bénéfiques, soit dix fois plus que le nombre de cellules présentes dans notre corps.

Ces bactéries appartiennent à entre cinq cent et mille espèces différentes, et 95% d’entre elles vivent dans le côlon.

Pour la Flore Intestinale HSN

L’ensemble total atteint un poids allant jusqu’à deux kilos, similaire à celui de notre foie et son importance est vitale, car elle développe des fonctions essentielles pour notre organisme.

En fait, notre existence serait très compliquée sans elle et nous vivrions peut-être moins longtemps et bien pire.

Importance de la flore intestinale

C’est l’organe le plus en contact avec l’extérieur et donc le plus susceptible d’être attaqué par des agressions extérieures.

En fait, la plupart de nos défenses sont dans cette zone pour nous protéger.

Bacteries dans nos intestins

L’un des outils de défense sont les composants de la flore intestinale.

Les tâches effectuées par ces bactéries sont essentielles dans notre organisme :

  • Nutritive, favorisant la synthèse de composés tels que les vitamines (K et B), facilite l’absorption du calcium et du fer dans le côlon, et favorise le mouvement intestinal.
  • Protectrice : le microbiote empêche l’implantation de bactéries pathogènes externes qui peuvent causer des infections.
  • Immunitaire : cet ensemble de bactéries active et renforce le système immunitaire, augmentant nos défenses contre les infections bactériennes et virales.

La flore intestinale a une multitude de fonctions

Plus de 400 souches de différentes bactéries vivent dans l’intestin.

Flore intestinale pour les sportifs

On estime que leur nombre est dix fois plus élevé que le nombre de cellules de notre corps.

Ces milliards de micro-organismes sont connus sous le nom de flore intestinale et vivent en symbiose étroite avec nous, réalisant de multiples bienfaits pour notre santé :

  • Ces bactéries nous protègent des nombreux germes pathogènes (bactéries nocives, virus, parasites et champignons). Pour atteindre ces avantages les bactéries favorables pour l’organisme colonisent la muqueuse intestinale empêchant que les germes nocives puissent trouver de l’espace pour se placer, et de cette façon la flore intestinale protège la muqueuse intestinale de ses attaques.
  • Stimulent la muqueuse intestinale, et favorisent ses processus de régénération, avec l’objectif de la maintenir saine et intacte.
  • Évitent que les produits toxiques de l’organisme, les particules non digérées ou les propres cellules du corps qui se trouvent dans l’intestin, causent des dégâts, empêchant qui se produisent des infections et des allergies, ou des réponses auto-immunes dans la muqueuse intestinale.
  • Interviennent dans le métabolisme des aliments et donc, dans l’optimale utilisation des nutriments.
  • Interviennent dans le correct fonctionnement de certaines vitamines et acides gras dans l’organisme et dans son utilisation comme source d’énergie pour les cellules de la muqueuse intestinale.
  • Les bactéries intestinales avantageuses peuvent se consommer sous façon de préparés probiotiques et sont efficaces pour prévenir contre la diarrhée ou la constipation.
  • Contribuent à maintenir un niveau faible de cholestérol.
  • Ont une importance dans le fonctionnement du cerveau, jusqu’au point de qu’une flore intestinale endommagée peut provoquer le développement de certains troubles psychologiques.
  • Aident à prévenir les allergies et les infections chez les bébés prématurés.
  • Préviennent de l’apparition d’eczémas et soulagent ses symptômes
  • Elles sont la meilleur prévention des infections chroniques du tractus urinaire.
  • Les bactéries avantageuses de l’intestin peuvent aider dans le traitement des maladies d’oreille, nez ou gorge.
  • Elles sont la première mesure pour traiter les problèmes digestifs, car un nettoyage intestinal aide à solutionner des problèmes digestifs chroniques
  • En plus, une des fonctions plus importantes de la flore intestinale est de maintenir un système immunitaire fort et sain.

L’étroite relation entre la flore intestinale et le système immunitaire

Il existe une étroite relation entre la flore intestinale et le système immunitaire, et donc il est nécessaire de la maintenir saine, comme mécanisme de défense de notre corps.

Les chercheurs ont découvert que la flore a une fonction protectrice pour l’organisme, aide à stimuler le métabolisme et à obtenir les meilleurs avantages des nutriments que l’on consomme à travers des aliments.

Quand se produit une petite erreur entre le système immunitaire et la flore intestinal, on peut souffrir des maladies inflammatoires ou auto-immunes.

Par rapport à ce sujet, il s’est vérifié que les préparations avec des probiotiques peuvent servir pour traiter des maladies dont l’origine se trouve dans un trouble du système immunitaire.

Importance du côlon

Le côlon est la partie du gros intestin située entre le Cæcum et le rectum. Il est TRÈS important dans le rôle des nutriments et peut même aider au stockage des vitamines B. Ceci est fait par ce qu’on appelle les bactéries acidophiles, qui vivent en harmonie avec le corps et produisent leurs propres vitamines.

Importance des probiotiques et des prébiotiques

Probiotiques

Nous pouvons fournir par voie orale des probiotiques (organismes vivants), mais ceux-ci, lorsqu’ils sont prélevés de l’extérieur, doivent être résistants aux acides et à la bile, capables d’être métaboliquement actifs dans la flore intestinale et, bien sûr, être sûrs.

Prébiotiques

Les prébiotiques peuvent être compris comme la « nourriture » des bactéries présentes dans la flore. Ce sont des ingrédients présents dans l’alimentation qui ne sont pas digestibles par les enzymes digestives : la fibre elle-même présente dans certains aliments, inuline, orge germée, etc.

Les prébiotiques et les probiotiques peuvent être utilisés simultanément, car cela favorise leur synergie, surtout après une phase de consommation continue d’antibiotiques.

Un exemple (parmi d’autres) de probiotiques largement utilisés : « Lactobacillus Acidophillus « Il est généralement pris pour aider à restaurer l’action bactérienne du colon. Il est important d’avoir une sécrétion suffisante d’enzymes digestives nécessaires pour décomposer les protéines, les glucides et les graisses et les assimiler dans l’intestin grêle avant qu’ils n’atteignent le colon. Il existe des enzymes spécifiques pour les protéines, les glucides et les lipides.

Mécanismes d’action des probiotiques

  • Inhiber la croissance de bactéries pathogènes, de bactériocines (toxine protéique synthétisée par une bactérie afin d’inhiber la croissance de bactéries similaires) ou d’autres peptides antibactériens, comme les défenses.
  • Améliorer la fonction de la barrière muqueuse.
  • Améliorer la réponse immunitaire innée et adaptée….

Les ennemies de la flore intestinale

Des nos jours, la flore est menacée par des nombreux facteurs : Un régime déséquilibré, des aliments traités, alcool, drogues et un style de vie peu sain, sont les problèmes plus fréquents.

Inuline et Flore intestinale

En plus des aliments peu sains, il existe des nombreux médicaments qui ont des effets négatifs pour la flore intestinale, en particulier les antibiotiques, la cortisone, les antiacides (PPI, connus comme « protecteurs de l’estomac ») les anti-inflammatoires, comme l’aspirine, le diclofénac, l’ibuprofène, etc.)

Une consommation excessive de ces médicaments peut favoriser le développement de maladies chroniques.

Souvent, après un traitement avec des antibiotiques. La flore peut être partiellement détruite et peut ne pas se régénérer jusqu’après quelques mois.

Quand la flore est endommagée les défenses du corps se débilitent de façon automatique, stimulant l’attaque d’éléments nuisibles comme les champignons, les parasites et les virus.

La muqueuse de l’intestin est aussi sans protection et donc vulnérable aux pathogènes dangereux, toxines fongiques, et d’autres substances novices et même, elle peut développer le syndrome d’intestin perméable.

Syndrome du côlon perméable

La muqueuse peut présenter des fuites qui facilitent aux toxines, aux champignons ou aux particules non digérées de rentrer dans le flux sanguin, produisant une puissante réaction du système immunitaire, jusqu’à développer le syndrome d’intestin perméable ou d’autres malaises ou maladies.

De nos jours, des nombreux enfants naissent déjà avec un trouble intestinal, ou le souffrent après la consommation d’aliments peu sains.

Problèmes de flore intestinale

En plus, quand les parents ont des problèmes dans l’intestin, c’est habituel que les enfants terminent par développer cette même malaise.

Pour tout cela est si important de prendre soin de la flore intestinale, de la maintenir en bon état, et faire tout ce qui soit possible pour stimuler sa régénération.

Content Protection by DMCA.com