Le Football Féminin Arrive très Fort !

Le Football Féminin Arrive très Fort !

Par chance, c’est ne pas du nouveau. Les footballeuses sont arrivées pour y rester ! Actuellement, c’est le football féminin 11 celui qui est populaire. Des noms tels que Wendy Renard, Marion Torrent, Eugenie Le Sommer,  Amadine Henry, ou Gaëtane Thiney sont chaque fois plus souvent dans les journaux sportif. C’est pas trop tôt. 

Les réseaux sociaux sont le principal moyen de transmission de cette passion qui grandit à grand pas parmi les amateurs du football et qui nous mène, et je m’inclus, à suivre de prêt les actuations de ces filles qui sont arrivé pour y rester, et ont reussi a se faire un nom et faire plus important ce sport en France.

Pas en vain, la France compte sans doute avec la meilleure équipe de foortball feminine, l’Olympique Lyonnais.

Cette année, d’ailleurs se sont battu de nombreux records dans les terrains de foot. Pour commencer, le match Olympique de Lyon – Paris Saint Germain PSG s’est disputé devant 30.661 spectateurs, et la finale de la Coupe du Monde, jouée au Stade de Lyon a agruppé  57.100 spectateurs c’est-à-dire, 100% de la capacité du stade. Et des matches comme la Finale de la Coupe de la Reine en Espagne a eu 48.128 spectateurs. Mais ce record a été aussi battu par le Bacerlone Atlético de Madrid que a attiré à 60.739 spectateurs.

Match Lyon PSG

Bien sûr, l’apparition du football féminin trouve toute sorte d’avis différentes. Les négatifs se soutiennent toujours dans la stupide comparaison avec le football masculin, qui disent est plus spectaculaire, plus compétitif ou plus émotionnant.

Évitement, les détracteurs de la version féminine du foot ont du réduire ce sport à l’expression minimale pour arriver a ces conclusions. Nous ne sommes pouvons pas apprécier la variété dans les différents style de jeu des équipes masculines ? La touche et passe du Barcelone, la Qualité du PSG, la force de l’Inter de Milan ou le courage de Liverpool dans les competitions de l’UEFA ?

Que vous fait penser que dans les équipes féminines nous ne pouvons pas voir la même quantité des propriétés ?

Il y a des équipes plus agressives en attaque, et des vrais murs infranchissables en défense. Des équipes qui aiment toucher la balle et faire tourne leurs adversaires, et ceux qui arrive à la surface en 2 touches très rapides. Et des équipes qui vont se battre pour gagner les titres, et ceux qui vont tout donner pour garder la catégorie chaque saison.

Réduire le foot féminin et une propriété générique sans base parle beaucoup de ceux qui sachent surement plus que les entraîneurs assis face à la télé, mais que n’ont jamais vu un match féminin et vu la capacité et le courage et nos joueuses.

Et pour vous le démontrer, ne ratez pas cette vidéo avec des moments incroyables. 😉

Mais vraiment, que savons nous du football féminin ? Le boom auquel nous somme face ces dernières années est seulement la pointe de l’iceberg d’un travail qui a commencé il y a bien longtemps.

Voulez vous savoir ce qui nous a emmené jusqu’ici ? Continuez à lire…

Un peu d’histoire pour connaitre le contexte…

L’origine du foot féminin se trouve en 1885, lorsqu’une activité britannique (sous le pseudonyme de Nettie Honeyball) dans un acte de bravoure pour démontrer la valeur des femmes dans les activités physiques, a crée la première équipe de sport féminine : La British Ladies Football Club. À partir ce moment, l’évolution de ce sport a été marquée par des femmes qui défiaient les normes imposées, où jouer au football était considéré comme un acte de rébellion bien plus sérieux que « taper sur une balle ». (Marca; Sefutbol)

football féminin histoire

La lutte constante des joueuses est le dénominateur commun dans la progression du futfem, dans lequel « le combat » se jouait plus hors que dans le terrain. Les matches étaient constitués comme des actes de revendication et de visibilité, une réalité qui a coûté des longues années à assimiler aux entités de football, nationales et internationales.

football féminin

L’actualité du futfem

À partir ce premier mondial célèbre en Italie en 1970, les compétitions internationales ont été chaque fois plus fréquentes, mais toujours avec des obstacles.

Le développement et la célébration des mondiaux a favorisé la croissante professionnalisation du sport globalement.

En 1991 et pour la première fois la Coupe Mondiale a été officielle. Avec la reconnaissance de la FIFA, elle s’est déroulé en Chine. Depuis, cette compétition s’est poursuivie et six Coupes du Monde ont été organisées.  (Sefutbol)

Les États Unis sont en tête du classement, avec 4 étoiles, suivi par l’Allemagne avec 2 coupes, et la Norvège et le Japon avec une chacun.

L’apparition du foot féminin dans le panorama actuel a favorisé la création de ligues nationales, parmi lesquelles se démarquent les ligues des États Unis, japon, suède ou allemande. Bien sur avec l’inclusion de la ligue française, qui compte avec l’une des meilleures équipes du monde. Les noms des étoiles ont chaque fois attiré plus d’attention. Mia Hamm, Alex Morgan ou  Megan Rapinoe pour les États Unis, la chinoise Sun Wen, Birgit Prinz pour l’Allemagne ou la Brésilienne Marta, célèbre pour avoir gagné le titre Fifa World Player à la meilleure joueuse du monde pendant cinq ans consécutifs  (2006, 2007, 2008, 2009 y 2010).

Pendant les dernières années, spécialement ces deux dernières, les top internationaux sont chaque fois plus préssents dans notre pays. Tout le monde connait déjà les noms des américaines  Megan Rapinoe et Alex Morgan, joueuses du Reign FC et de l’Orlando Pride dans la National Women’s Soccer League (EEUU). En plus les deux internationales ont gangé cette année la Coupe du Monde 2019 jouée en France, obtenant ainsi la quatrième étoile pour les États Unis. (Ellas Fútbol)

View this post on Instagram

GOT THAT 4TH STAR

A post shared by Alex Morgan (@alexmorgan13) on

Sa grande actuation sur ce championnat a permit à Megan Rapinioe de remporter de différents titres personnels cette année :ballon d’or, soulier dor et The Best de la FIFA,qui a profité de l’occasion pour exiger la lutte contre le racisme, le machisme et la LGBTophobie au sein du football. (ABC Fútbol; La sexta)

Le voici !

C’est d’ailleurs l’équipe qui a éliminé l’equipe Française, s’impossant 2 buts à 1, après un final incroyable, où les françaises auraient pu égaliser, voire s’imposer, car ces dernières minutes ont été incroyables. Mais c’est l’histoire du football. Quand même, nous avons la certitude de que notre équipe nationale peut arriver vraiment loin.

Où se “joga mais bonito” ?

Quelles sont les meilleures équipes du monde ? Le Brésil, l’Espagne ou l’Argentine sont aussi les plus forts ? Je vous permet de décider par vous même et voir les différences. Logiquement, les États Unis sont en première place du Ranking Fifa. Nous pouvons voir quand même que nos françaises ont une très belle quatrième place.

Comparative des meilleures équipes nationales

Niveau club l’équipe la plus remarquable est sans doute l’Olympique Lyonnais champion de 6 UEFA Champions League, (les dernières 4 entre 2016 et 2019) qui compte toujours avec un groupe des meilleures joueuses du monde.

France et Football. Un sport qui dévient chaque fois célèbre

Cette importance internationale permet au foot féminin d’avoir une réconnaissance chaque fois plus grande chez nous, spécialement ces derniers ans, avec le mondial célébré en sol Français, le bon jeu de l’équipe, et le pouvoir des équipes français en Europe. Voir une finale de Ligue de Champion entre deux équipes françaises (OL et PSG) fait grandir ce sport à grand pas. Le prochain objectif, celui de rendre digne et porter les joueuses de football féminin à la place qu’elles méritent. 

football féminin francais

De nos jours, la France compte avec 2 ligues nationales professionnelles : Le Championat de France Fémenin, avec 12 équipes et le Championnat de France Féminin D2 avec 24 équipes. En plus,  bien sûr de la Coupe de France.

La Ligue Féminine a été crée en 1974.

Cette Ligue 1 a subi des changements depuis son début, comme la Ligue 2, en terme de sponsors, télevisions, salaires, type de competition… Mais progressivement, cette ligue commence a avoir l’importance que nous pouvons avoir aussi chez les hommes.

L’équipe qui a gagné plus de fois ce championnat de France, comme vous pouvez l’imaginer après tout ce qu’on a dit sur ce post, est l’Olympique Lyonnais avec 13 titres.

Les autres équipes qui ont aussi gagné des championnats sont : Le PSG, le Stade de Reims ou le Montpellier entre autres

Quelle est la situation actuelle en France ?

La progression du fut féminine, a bien commençé sans soute. Il grandit lent, mais progressivement.

Il peut sembler que la force de l’OL peut faire de la ligue française une ligues avec moins de suspense que d’autres ligues comme la espagnole, où entre l’Atlético de Madrid, Le Bilbao ou le Barcelone on trouve une forte concurrence pour le titre. Mais la Qualification pour la Ligue de Champions oblige aux autres équipes françaises à se battre pour rentrer dans la gloire. Car même si le PSG remporte souvent la deuxième place, des équipes comme Bordeaux et Montpellier sont toujours là essayer de profiter leur chance.

En plus, concernant les droits des télévisions, chaque année le budget de cette ligue grandit. Même si la différence entre les ligues masculines et féminines est toujours énorme, chaque année, la différence continue de diminuer.

Olympique Lyonnais champion d'Europe

Le niveau, performance et compétitivité entre les clubs français continue in crescendo, les sponsors, les retransmissions des matches ou les efforts des clubs pour démontrer que la section féminine mérite sans doute le succès que nous pouvons trouver sur ce sport

Notre meilleur pari : les joueuses

Cependant, nous ne pouvons pas oublier l’actif principal, le moteur de l’évolution du futfem: Nos footbolleuses ont une grande qualité, ont du talent, sont constantes et très courageuses. Pas en vain, 10 françaises se trouvent dans le top 100 des meilleures joueusses en 2019 selon The Guardian. Et entre elles, nous pouvons en plus dire que 3 se trouvent dans le Top 10.

  • Amandine Henry : Top 5
  • Wendie Renard : Top 9
  • Eugénie le Sommer : Top 10

Grâce à elles nous avons pu vivre l’une des coupes du Monde les plus passionnantes du foot féminin. Nous avons tous rêvé de voir les françaises championnes après la victoire contre le Brésil, ou après voir les États Unis enfermés dans la surface de réparation en essayant de résister aux attaques Français. Même si à la fin elles ont perdu, nous ne pouvons qu’être très réconnaissants à leur sujet.

Équipe Française de Foot

Polémique dans le football féminin espagnol

Pour des conditions dignes

Logiquement, la France n’est pas la seule qui cherche à améliorer les conditions du football féminin. Par exemple nous pouvons voir l’exemple de nos voisins en Espagne. Les filles du foot espagnol ont fait de nombreuses grèves pour réussir que les footballeuses puissent avoir des conditions dignes et proféssionnelles dans leurs travaux. (asociacioncff.com)

La situation d’inégalité entre les sections féminine et masculine, l’absence de contrats de travail professionnels, l’existence d’un accord ou de mesures de conciliation familiale sont quelques-unes des exigences que les footballeuses exigent. Cette situation a conduit en novembre dernier à la première grève du football féminin espagnol pour demander un accord qui leur garantisse des conditions de salaire minimum et des droits plus importants en tant que professionnelles. (RTVE)

“Une revendication historique d’égalité pour des conditions de travail minimales ». (AFE)

Sur ce lien vous pourrez connaître les dernières informations sur la situation actuelle du football féminin en espagne.

Les dernières nouvelles semblent s’approcher d’un scénario plus positif. Selon l’Association des clubs de football féminin (ACFF), un accord a été conclu pour poursuivre les négociations en vue d’une convention collective qui empêchera la grève au moins jusqu’au 20 décembre 2019. (asociacioncff.com)

L’objectif est « d’établir un minimum qui bénéficie aux joueuses qui reçoivent des salaires plus bas qui puisse permettre de créer une base pour une croissance durable. ”. (ACFF)

Les succès remportés par nos athlètes leur ont enfin permis de mettre sur la table leur travail, leur qualité et leur talent, de donner un coup de poing puissant et, espérons-le, de jeter les bases de la professionnalisation de cette modalité qui promet dans le futur autant de joies que son pendant masculin.

Pour un football féminin plein d’espoir et future !

⚽♀

Références Bibliographiques

Estimation du Football Féminin

Histoire - 100%

Égalité - 100%

Talent et Niveau de Jeu - 100%

Future - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *