Pourquoi souffre-t-on de malaises et de syncopes pendant l’exercice physique?

Pourquoi souffre-t-on de malaises et de syncopes pendant l’exercice physique?

Pourquoi souffre-t-on de malaises et de syncopes pendant l’exercice physique?

De nombreux haltérophiles connaissent, à un moment donné, le phénomène de « perte de connaissance ».

La manœuvre de Valsalva et soulever des charges lourdes

Il est plus probable que cela de se produire lors de mouvements pendant lesquels la respiration est retenue plus longtemps que la normale, comme dans le cas de manœuvre de Valsalva, le plus souvent dans des exercices tels que le développé militaire, le soulevé de terre, les squats ou les cleans.

On ne perd pas toujours complètement connaissance (on retrouve souvent nos esprits), mais parfois, certaine personnes peuvent totalement s’évanouir.

C’est une sensation étrange et difficile à décrire, mais il semble que le monde tourne au ralenti et que vous ayez des difficultés à poursuivre et à coordonner vos mouvements

Les causes biochimiques du malaise ou de la syncope pendant l’exercice

La syncope se produit lorsque le sang ne parvient pas en quntité suffisante jusqu’au cerveau

Parmi les principales causes biochimiques, on peut citer la déshydratation et/ou l’hypoglycémie.

Un état de déshydratation, en plus de diminuer les performances sportives, fait baisser la pression sanguine et peut entraîner une perte de conscience en raison de la diminution du flux sanguin vers le cerveau.

La solution pour l’éviter est ici évidente: rester bien hydraté pendant l’entraînement, en particulièrement dans des conditions de température ou d’humidité élevées. Si vous vous sentez étourdi dans un environnement excessivement climatisé, trouvez un endroit plus frais, de préférence un endroit climatisé. Le repos et le refroidissement sont des mesures conseillées.

Diabetes

L’hypoglycémie restreint également le flux sanguin vers le cerveau lorsque l’on fait du sport, une situation aggravée chez les personnes diabétiques

Pour éviter ce problème, il est recommandé d’éviter les entraînements à jeun et d’utiliser une boisson pendant l'entraînement dans ces cas

Causes mécaniques du malaise ou de la syncope pendant l’exercice

C’est probablement la cause la plus fréquente d’inconscience chez les haltérophiles expérimentés, plutôt que la cause « biochimique »

Lors de mouvements comme le front squat où la barre exerce une pression sur l’artère de la carotide, limitant ainsi la circulation sanguine.

Artère carotide

Lors des exercices de développé militaire ou de développé couché, une syncope peut également se produire si le « sticking point » dure trop longtemps et donc assez longtemps pour vous essouffler.

Cela associé à une respiration retenue trop longtemps peut avoir de graves conséquences.

Nous ne pouvons pas oublier que les manœuvres de Valsalva et le rythme respiratoire font également partie de l’entraînement, et à ce titre, il devrait être pratiqué pour le rendre plus sûr

Que faire après un malaise ou une syncope lors d’un exercice?

Bien sûr, la prévention est le meilleur moyen de l’éviter, mais si un malaise ou une syncope se produit de manière transitoire, momentanée et non répétée (ou proche de la perte de conscience), il convient d’arrêter l’entraînement, de se reposer et de boire une boisson électrolytique pour se réapprovisionner en liquides et sels minéraux.

D’un point de vue psychologique, en particulier pour les personnes les plus expérimentées, il peut également être important de comprendre que cela peut arriver, et qu’il ne faut pas pour autant avoir peur de s’entraîner. Apprendre, pour éviter qu’une telle situation se reproduise: telle est la mentalité avec laquelle il faut aborder les prochains entraînements.

Assistants

Les spotters ou assistants sont également conseillés lors de mouvements compliqués (< 3 répétitions à 3 RM)

Il se peut également que certains médicaments provoquent des effets secondaires, et donc indésirables, quand ils sont associés à exercice intensif.

Si la perte de conscience pendant l’exercice se produit plus d’une fois au cours d’une séance d’entraînement,ou fréquemment au cours de différentes séances, consultez un médecin, car cela peut être une indication d'un problème de santé plus grave

Sources

  1. Archibald, D. (s.f.). How to Avoid Blacking Out While Weightlifting. http://breakingmuscle.com/. Dernière consultation le 8 janvier 2016 sur http://breakingmuscle.com/olympic-weightlifting/how-to-avoid-blacking-out-while-weightlifting

Articles associés

  • Premiers secours: que faire en cas d'urgence?
  • Les différences entre un cœur entraîné et un cœur sédentaire
Évaluation Malaises et syncope pendant l´exercice

Manœuvre de Valsalva - 100%

Causes biochimiques - 100%

Causes mécaniques - 100%

Que faire - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Mario Muñoz
Mario Muñoz
Mario Muñoz est un passionné de tout ce qui touche au monde du fitness. Il est avant tout un passionné du domaine de la recherche, comme en témoignent chacun de ses articles publiés avec une excellente rigueur scientifique. En constante évolution et apprentissage dans le monde du fitness.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *