Quelle est la nutrition Correcte d’un joueur de Basketball ?

Quelle est la nutrition Correcte d’un joueur de Basketball ?

Le basketball est un sport d’équipe, où les habilités de certains joueurs peuvent donner la victoire à un équipe. Savez-vous qu’elle est la fonction de la nutrition dans un joueur de Basketball ? Je vais essayer de vous l’expliquer. 

Le fait d’être un sport d’adresse, et où certains joueurs comme les pivots ont une grande taille et un poids de 100 kg ou plus, a été une raison suffisante pour ne pas faire attention à l’alimentation. Dans ces joueurs, le fait d’avoir un grand poids, les rendait souvent difficiles à défendre et à attaquer. Si vous pesez beaucoup, vous êtes plus difficile à déplacer.

Basketball et compléments

Quelle est l’importance de la nutrition dans le Basketball ?

De nos jours, le style de jeu, le changement des règles et d’autres circonstances telles qu’une meilleure connaissance des performances sportives basée sur la préparation physique, l’hydratation, l’alimentation et le repos ; ont fait que l’accent est mis sur la nutrition et les aides nutritionnelles ergogéniques comme point d’amélioration et de différenciation entre les joueurs et les clubs.

Contrairement à d’autres sports, le basket-ball présente des différences entre les types de corps : hauteur de 175 cm à 230 cm, poids de 60 kg à 130 kg, différentes envergures, etc. Tout cela est mélangé à une infinité de compétences différentes : bons passeurs, organisateurs de matchs, grands défenseurs, tireurs, dribleurs, etc.

En fonction de ces caractéristiques, ils sont organisés en différentes positions : meneur, arrière, allier, allier fort et pivot

Voulez vous connaitre les déterminants physiologiques d’un joueur de basketball ? Lisez alors l’article au sujet que nous avons élaboré pour notr blog. Cliquez le lien.

Chacun a une caractéristique et une fonction de jeu différentes, mais ils jouent tous selon les mêmes règles. Tout le monde attaque, tout le monde défend, en possession de 24 secondes maximum, ce qui en fait un sport au rythme effréné.

Entrant dans la section physiologique, le basket est un sport aérobie-anaérobie en alternance, produisant des demandes d’énergie par les voies aérobie et anaérobie.

Des taux élevés de fréquence cardiaque et de lactate ont été mesurés, ce qui indique ce qui précède, ainsi qu’une forte demande en énergie.

Comment doit se nourrir un joueur de basketball

Quels sont les objectifs des joueurs ?

Pour chaque joueur ils peuvent être différents, même dans la même saison.

La différence entre hauteur, poids, composition corporelle, âge, historique de lésions… fait que le travail soit individualisé, et tout adapté aux besoins de l’équipe.

Nous pouvons donc divies les objectifs parmi :

1. Augmentation de la masse musculaire

Spécialement entre les joueurs les plus jeunes  à la fin de la saison et jusqu’au début de la suivante.

Un régime alimentaire avec un surplus de calories est conçu et adapté au type d’entraînement et aux intensités. En son sein, les suppléments les plus utilisés sont :

  • Créatine Creapure de HSNraw.
  • HMB.
  • Protéine Evolate 2.0 de HSNsports.
  • Evocasein 2.0 o protéines progressives.

2. Diminution de la graisse corporelle

À développer principalement avant la saison et pendant la saison en cas précis, blessés ou nouvelles incorporations.

Dans ces cas nous réalisons un ajuste calorique sans que la performance soit altérée, avec un bon timing nutritionnel.

3. Performance ou amélioration du rapport force-puissnace

Le régime est individualisé en fonction des entraînements, types de travail, voyages et march de la semaine

Les compléments les plus utilisés sont :

  • Bêta Alanine.
  • Leucine.
  • Protéine isolée.
  • Evorecovery de HSNsports.
  • Caséine.
  • Caféine.
  • Evoenergy de HSNsports.
  • Evodrink 2.0.

4. Lésions et pathologies

L’individualisation du régime en fonction de la lésion et de la période de récupération, ainsi que l’incorporation de compléments ou aider ergogéniques qui puissent permettre de réduire les délais et assurer une bonne récupération.

Alimentation et Complémentation Pre,Intra et Post-competition

Maintenant nous allons analyser quelle devrait être la meilleure alimentation et complémentation dans les trois stades les plus communs d’un joueur de basketball :

Pré-competition Movistar Estudiantes

Pre-Compétition

Nous devons éviter la consommations de piquants, épices non testées, laitiers et aliments riches en fibre.

La raison ? Tout cela peut produire des troubles gastriques, vidange gastrique lent, mineure performance

Le repas préalable se réalise 3 heures avant environ, et la ration de resserve une heure ou heure et demi avant. Il faut toujours assurer un état d’hydratation adéquat, lequel peut s’estimer entre autres par la couleur d’urine, à exception de si vous prenez un médicament ou multivitamine, qui peut changer la couleur.

Pendant la competition

Sur cette phase se produit une déplétion des dépôts de glycogène musculaire, ainsi qu’une perte d’eau et électrolytes.

L’état d’hydratation doit donc être assuré. Pour ce faire, il est essentiel que des électrolytes soient présents dans la composition de l’eau, ce qui facilitera l’hydratation des tissus et l’arrivée de l’eau à l’intérieur de la cellule. Sinon, lors de longues séances d’entraînement ou de matchs avec des conditions climatiques chaudes, nous n’aurons pas une bonne hydratation.

En profitant de cette boisson, dans le cas des vêtements Movistar Estudiantes Evodrink 2.0 ou Evocarbs 2.0, elle comprend une source de glucides qui sont rapidement absorbés et dans une moindre proportion qui sont lentement absorbés, voire pas du tout. Tout dépend des conditions météorologiques, du type de formation ou de la durée de la formation.

De nombreux joueurs sont réticents à consommer des isotoniques, c’est pourquoi on utilise de l’eau et des gels contenant des électrolytes et des glucides. Une bonne option est la consommation d’Evoenergy de HSNsports, un produit que le joueurs de Movistar Estudiantes ont à leur dosposition.

Post-Compétition

L’objectif après les efforts est assurer que le joueur aie les nutriments idéels pour une bonne récupération.

 

C’est pourquoi il faut éviter les aliments riches en graisses qui retardent l’absorption des nutriments. Les suppléments riches en glucides, rapidement absorbés, sont également utilisés pour restaurer le glycogène perdu pendant l’entraînement ou la compétition, ainsi que la consommation d’au moins 25 g de protéines pour une réponse anabolique rapide.

Le vestiaire du Movistar Estudiantes trouve cette effet sur l’Evorecovery de HSNsports, avec de la protéine hydrolysée et glucides de dernière génération.

En plus, il peut se compléter avec des aliments solides ou semi-solides. L’utilisation de boissons, jus et shakes aide aussi a hydrater le corps.

Complémentation et aides ergogéniques les plus communes sur le Basketball

Les compléments de HSN utilisés pendant la compétition par le Movistar Estudiantes sont les suivants:

Caféine

L’objectif avec sa consommation est l’augmentation dans la capacité d’endurance du joueur. En plus, entre ses autres avantages se trouve l’amélioration de la fonction neuromusculaire, de contraction, l’amélioration des aspects cognitifs comme la concentration, le temps de réaction et la réduction de la perception de la fatigue.

Il est démontré qu’elle améliore en plus de 3% le temps de sprint des joueurs.

Il utilise des doses de 3-6mg/kg de poids avec une dose minimale efficace de 150mg à 300mg maximale. Et sa consommation se réalise 30-45 minutes avant le début de la compétition.

Bêta Alanine

Acide aminé précurseur de la carnosine. Elle agit face au stockage des protons dans le muscle après l’entraînement ou le match.

Elle a un effet tampon de façon intracellulaire aidant à améliorer la performance dans l’exercice à haute intensité comme entraînements très physiques ou de longue durée et intenses.

La dose est de 4-6gr par jour, divisé en 3 prises. L’une d’elles, 30 minutes avant l’entraînement et une autre post-entraînement.

Nutrition estudiantes feminin

Créatine Monohydrate

Utilisé pour différentes raisons :

  • Amélioration musculaire, aidant à l’augmentation ce celle-ci et à la performance.
  • Augmente la force isométrique maximale.
  • Améliore la performance dans les séries à intensité élevée.
  • Améliore le rapport force-puissance.
  • Facorise la synthèse protéique et l’hydratation cellulaire.
  • Augmente la vitesse de récupération et retarde la fatigue.

La dose est de 0,3gr/kg de poids par jour. En fonction du moment de la saison, vous pouvez réaliser une phase de charge rapide d’entre 20-30g répartis en 4 prises pendant 7 jours.

Pendant la saison, ce complément s’utilise sauf en cas exceptionnels, avec une phase d’entretien de 3-8gr quotidiens en fonction de la personne, incorporé dans un shake à la fin de l’entraînement.

Citrulline

Augmente la force maximale, la puissance et le nombre de répétitions. C’est un exhausteur de la performance, précurseur de l’oxyde nitrique, en plus d’amortir l’action du lactate, en retardant le seuil de fatigue et améliore les processus de récupération musculaire.

La dose est de 6-8gr par jour de citrulline malate. Entre 30 minutes et 1 heure avant l’entraînement de force ou de piste. En cas de produire un trouble gastro-intestinal, vous pouvez consommer avec plus de temps de différence.

HMB

C’est un métabolite de la Leucine. Comme maximum, 5 % de la leucine fournie à travers le régime se transforme en HMB, ce qui fait intéressant de prendre ce complément.

Améliore la synthèse musculaire, la récupération, réduisant le catabolisme et aide à augmenter la masse libre de graisse.

Il est plus utilisé dans la pré-saison, lésions et périodes de vacances pendant la saison. Utilisé en doses de 2-4gr/jour, 30 minutes avant l’entraînement ou après celui-ci.

Whey Protein

L’utilisation de celle-ci est très fréquente à différents moments de la journée et de la saison.

Les besoins énergétiques élevés de certains joueurs font que les prises de shakes combinés avec des aliments et des protéines ont une forte densité de nutriments dans un petit volume, ce qui en fait une aide fondamentale pour atteindre ces besoins 

En plus, pour l’hypertrophie et la récupération post-compétition nous l’utilisons pour la récupération musculaire et l’augmentation de masse.

Protéines végétales, isolées et hydrolysées, en plus des caséines, ce sont les types les plus utilisés.

Les critères sont individualisés en fonction du fait que le joueur soit végétarien ou végétalien. Dans ces cas-là, nous utilisons les protéines végétales que HSN offre, comme l’isolat de pois de HSNessentials.

Pour le reste de joueurs nous utilisons Whey (protéine de lactosérum) ou Caséine, en fonction de l’objectif et quand va se réaliser la prise.

Pourquoi de la caséine ? Parce qu’elle est d’absorption plus lente, donc elle doit toujours se trouver après le match ou l’entraînement, jamais avant.

Entrainement féminin estudiantes ligue 2

Recovery

Nous l’utilisons après les matches et les entraînements sur piste ou de longue durée. Il sert à récupérer les dépôts de glycogène perdus, ainsi qu’aider à l’apport de protéine post-entraînement ou match.

Dans notre cas, le produit est l’Evorecovery, ce qui apporte à nos joueurs la meilleure récupération avec les nutriments nécessaires.

Isotonique et gels

Aide dans la récupération des électrolytes, eau, et glycogène perdu pendant la pratique.

Il nous aide à économiser le glycogène musculaire. Aussi dans la thermo-régulation pendant l’exercice. Réduit le taux de transpiration.

Les gels combinés avec de l’eau et les boissons isotoniques aident à la performance et récupération post-exercice. En fonction de la climatologie, les heures d’entraînement et le type d’entraînement vous pouvez réaliser des formules plus hypertoniques, isotoniques ou hipotoniques.

Oméga 3

Le DHA et l’EPA ne se produisent pas de façon endogène en quantités sufissants, donc un apport de ceux-ci d’entre 800-1200mg quotidiens aide et favorise à améliorer le système immunitaire, a des effets anti-inflammatoires après l’entraînement ou match et aide à augmenter la synthèse protéique.

Je recommande de le prendre le matin ou le soir, pour ne pas altérer le vidange gastrique avant ou après l’entraînement.

Vitamine D

Le basketball est un jeu indoor, donc l’exposition solaire est nulle. Le besoin de vitamine D en plus est plus élevé que pour une personne non sportive.

Elle aide à l’absorption du calcium phosphoré. C’est aussi important de l’ajouter par sa fonction musculaire et pour le système immunitaire. Elle régule la fonction mitochondriale du muscle squelettique et de réparation musculaire. En périodes avec moins d’exposition solaire la dose recommandée est de 1000-3000 UI/día.

Vitamine B12

Utilisée principalement par les joueurs végétaliens. La dose peut varier en fonction des valeurs analytiques et du temps suivi de ce type d’alimentation.

Multivitamines et multiminéraux

Je l’utilise pour des cas précis, bien qu’il n’est pas évident qu’ils améliorent la performance par rapport à une bonne alimentation.

Dans le cas de HSN, il nous offre maintenant la possibilité de pouvoir obtenir les besoins spécifiquesp our homme et femme avec ses multivitamines spécifiques. Voici plus d’information de chacun :

Mélatonine

Cette hormone produite dans la glande pinéale aide à induire le sommeil et soutient tous les processus anaboliques du corps pendant la nuit.

Ce supplément est utilisé par les joueurs qui parcourent de longues distances dans le cadre de compétitions internationales ou de voyages d’agrément. Il aide à s’adapter au sommeil dans le pays de destination.

C’est également un puissant antioxydant et anti-inflammatoire sur les cytokines pro-inflammatoires, il peut donc être également pris de façon positive pendant la nuit 1 heure avant le coucher et avant 23h-00h, pour profiter du pic maximum de mélatonine endogène.

La dose est comprise entre 5 et 30 mg. L’excès de ce produit peut provoquer de la somnolence et une baisse de performance le lendemain de son ingestion.

Movistar estudiantes, entraînement individuel

Conclusions

C’est important d’individualiser les protocoles d’alimentation et complémentation en fonction du joueur, sa position, son objectif, l’objectif de l’équipe et le moment de la saison.

En plus de cela :

  • La nutrition s’entraîne aussi. Vous ne devez jamais essayer pour la première fois un complément, aliment ou boisson avant un match. Nous devons l’essayer dans les entraînements.
  • La complémentation comme l’alimentation doit se contrôler par un professionnel de la nutrition ou par le médecin du club.
  • Sans une alimentation correcte, les compléments ne fonctionnent pas, car différentes fonctions physiologiques vont être affectées.
  • L’individualisation est la clé pour atteindre votre objectif.

Sources Bibliographiques :

Vous pouvez lire des articles liés au sujet sur ces liens :

  • Le Dr. Juan José Pérez, de Movistar Estudiantes, vous offre les recommendations des compléments HSN, aquí
  • Séances de gymnase pour joeurs de Basketball. Lire plus
Nutrition et Basketball

Pour les joueurs

Objectifs

Les plus utilisés

Compléments

Évaluation HSN: Aucun Avis Encore!
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Alfonso Romero
Alfonso Romero
Alfonso Romero, Nutritionniste de Movistar Estudiantes.
Voir Aussi
Suppléments pour le basket
Basket, les meilleurs compléments

Le basket est un sport intense, cela on le sait déjà ceux que nous avons …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *