Phénylalanine : Tout ce que vous Devez Savoir

Phénylalanine : Tout ce que vous Devez Savoir

Sur cet article nous allons parler de tout ce que vous devez savoir à propos de l’acide aminé essentiel L-Phénylalanine.

Qu’est-ce que la L-phénylalanine ?

La L-phénylalanine est un acide aminé, c’est-à-dire, un élément constituant des protéines.

Sur le plan fonctionnel, c’est un nutriment essentiel, un acide aminé indispensable, puisque notre organisme n’a pas la capacité de le synthétiser de façon endogène.

C’est pourquoi nous avons besoin de sa consommation par le biais de l’alimentation ou d’une autre voie d’administration externe pour éviter de souffrir de cachexie.

cachexie

Figure I. Représentation graphique d’un processus cachexique

Carence en phénylalanine

Souffrir d’une cachexie due à une insuffisance de L-phénylalanine seule est pratiquement impossible et n’a jamais été signalé dans la littérature scientifique, sauf dans le cas de patients ayant une alimentation parentérale en l’absence de cet acide aminé.

La cachexie, et la malnutrition protéique en général, est due à une mauvaise consommation de protéines en général et pas tellement d’un acide aminé en soi.

Cependant, la phénylalanine n’est pas seulement un acide aminé essentiel pour la synthèse des protéines, car dans l’organisme, elle joue un rôle endocrinien important dans la synthèse des catécholamines ; et les caractéristiques de sa structure chimique lui confèrent une particularité très intéressante par rapport aux autres acides aminés.

Voulez-vous tout savoir au sujet de la L-phénylalanine ? Restez alors avec nous !

Où trouver de la phénylalanine ?

La L-phénylalanine se trouve dans la presque totalité des sources protéiques :

  • viandes (boeuf, volaille, porc)
  • Poissons
  • Lait et dérivés laitiers.
  • Oeufs.
  • Produits de soja (protéines, farines et tofu).
  • Certains fruits secs la possèdent en faibles concentrations

Aspartame et phénylalanine

Quelque chose d’intéressant est qu’une source alimentaire de L-phénylalanine est l’aspartame.

Évidemment, de manière plus significative dans les sociétés développées et industrielles (en particulier aux États-Unis, où la consommation d’aspartame est très élevée).

structure chimique

Figure II. Décomposition de la structure chimique de l’aspartame, un dipeptide d’ester méthylique.

Pourtant, un adulte moyen ingère environ 5g de L-phénylalanine par jour alors que l’apport alimentaire recommandé sur la base d’un régime isoénergétique pour un homme moyen est de 8g par jour (HDMB, s.f)

Ainsi, malgré la forte présence de phénylalanine dans les aliments couramment utilisés, il semble que notre apport ne soit pas suffisant selon les proportions établies d’acides aminés.

tableau-2

Figure III. Recommandations de consommation d’acides aminés (g/kg/día) en fonction de l’âge.

Il convient de noter que dans de nombreux endroits, les recommandations pour la L-phénylalanine sont désignées comme AAA (acides aminés aromatiques) ou L-phénylalanine+L-tyrosine, car cet acide aminé peut partiellement remplacer les besoins alimentaires de la L-phénylalanine puisqu’il s’agit de la version hydroxylée.

conversion

Figure IV. Représentation du processus de conversion (hydroxylation) de la L-phénylalanine à L-tyrosine

À quoi sert la L-phénylalanine

Synthèse de protéines musculaire

Tout acide aminé appartenant au groupe des acides aminés protéinogènes qui codent notre génome peut être, et sera donc utilisé pour synthétiser des protéines dans les tissus de l’organisme, y compris le tissu musculaire.

acides aminés protéinogenese

Figure V. Représentation graphique de 20, des actuellement 22 proposés, acides aminés protéinogéniques.

D’entre eux, les acides aminés essentiels sont spécialement sensibles pour ce processus.

Car le reste peuvent se synthétiser à partir d’eux, mais les acides aminés essentiels ne peuvent se créer « à nouveau ».

Donc ici, il n’y a aucun doute, soit ils sont administrés de l’extérieur, soit si nous maintenons une consommation déficitaire à long terme de certains d’entre eux, nous allons subir un processus catabolique pour les obtenir à partir de nos protéines.

Classification des Acides Aminés

Figure VI. Représentation graphique de la catégorisation fonctionnelle des acides aminés en essentiels/ non éssentiels

C’est pourquoi il est essentiel d’assurer la consommation de tous les acides aminés essentiels et, compte tenu du fait que je vous ai laissé le tableau des quantités recommandées de ces acides aminés un peu plus haut, il ne serait pas erroné de vérifier votre alimentation pour voir si vous êtes bien couvert.

Moins les aliments sont variés et de moins bonne qualité nutritionnelle, plus vous devez consommer d’acides aminés essentiels, car moins de variété d’acides aminés sera fournie.

Synthèse de catécholamines

La L-phénylalanine est l’acide aminé qui commence le processus de synthèse de catécholamines. 

Étant strictement académique, l’acide aminé qui l’initie est la L-tyrosine, mais comme la phénylalanine est convertie en tyrosine, on peut dire qu’il s’agit vraiment de la « première étape fonctionnelle« .

Ce processus se produit dans le foie, par l’action de l’enzyme phénylalanine hydroxylase.

synthèse des catécholamines

Figure VII. Processus de synthèse des catécholamines.

De là, la tyrosine est dirigée vers les neurones dopaminergiques et noradrénergiques du système nerveux central, vers les nerfs sympathiques et les phéochromocytes de la moelle surrénale et vers les paraganglii en périphérie pour synthétiser la L-dopa, qui à son tour continue à générer de la dopamine et donc de l’épinéphrine et de la norépinéphrine.

Tout ce processus a d’importantes implications neuro-métaboliques, spécifiques à chaque hormone synthétisée, c’est-à-dire que la dopamine joue un rôle dans le système limbique et d’autres structures corticales et extracorticales sur la régulation des émotions.

Dopamine

Figure VIII. Représentation graphique simplifiée du mécanisme de production de la dopamine et de la sérotonine et de leurs effets centraux.

Alors que les fonctions de l’adrénaline et de la noradrénaline sont plus caractérisées par leur profil stimulant du système nerveux sympathique, médiatisé par des récepteurs adrénergiques qui modulent la contraction/relaxation des muscles lisses, augmentent la lipolyse, activent le système RAA, etc.

Adrenorecepteurs

Figure IX. Effets principaux de l’agonisme à récepteurs alpha et bêta adrénergiques en différents tissus.

Donc

C’est pourquoi la L-phénylalanine joue un rôle dans des processus tels que la lipolyse (première étape de la « combustion des graisses ») ; car c’est à partir de celle-ci que sont synthétisées les hormones responsables de cet effet.

Les preuves sont un peu contradictoires, notamment parce qu’il faut tenir compte du fait que l’enzyme limitante de la synthèse des catécholamines est la tyrosine hydroxylase, et qu’en consommant un précurseur, son activité ne sera pas affectée.

Malgré cela, des interventions comme celles de Ueda et al. (2017) montrent une augmentation aiguë des concentrations plasmatiques de glycérol, un échantillon de l’hydrolyse des triglycérides intracellulaires de la gouttelette lipidique des adipocytes, et donc de la lipolyse.

Nous avons plus d’études, mais la phénylalanine peut être un complément pré-entraînement utile, spécialement en périodes de définition et hypophagie.

Régulation de la satiété

Peut-être la propriété la plus étonnante et remarquable de cet acide aminé :

La phénylalanine est un nutriment hautement rassasiant.

Cela est dû à son influence sur la sécrétion de la cholécystokinine (CKK), une hormone peptidique qui est produite dans le duodénum et qui régule certains processus de digestion, dont la régulation de la vitesse de vidange gastrique.

Grâce à cet effet, la cholécystokinine a été proposée comme un puissant suppresseur de l’appétit(Johnson, 2013); la vraie hormone antagonique à l’action de la ghréline plus que la leptine vraiment par ses mécanismes

La cholécystokinine est sécrétée lorsqu’il y a des altérations mécaniques du volume gastrique, c’est-à-dire qu’elle est celle qui nous donne la sensation de satiété lorsque nous « faisons le plein » même avec de la laitue, elle partage le mécanisme avec la PYY.

En outre, la sécrétion de cholécystokinine est extrêmement sensible aux concentrations d’acides gras et d’acides aminés présents dans le chyme lorsqu’il passe dans l’intestin.

Les acides aminés aromatiques (comme la phénylalanine, la tyrosine ou le tryptophane) sont les plus efficaces pour augmenter la sécrétion de CKK (Liddle, 1994), et parmi tous, la phénylalanine semble être la plus puissante de toutes, bien que nous ne connaissions pas précisément ses mécanismes.

Il a été démontré qu’elle modulait les concentrations intracellulaires de calcium dans les entérocytes de modèles animaux, et plus important encore, chez l’homme, il a été démontré qu’il exerçait un effet anorexigène.

La consommation de 10g de L-phénylalanine 20 minutes avant d’un repas ad libitum est associée à une consommation 32% mineure chez les humains.

graphique 1 phenylalanine

Figure X. Effets sur la consommation calorique après la consommation de L-phénylalanine (L-PA), D-phénylalanine (D-PA) et Placebo dans une intervention ad libitum.

Études

Le groupe qui a consommé de la L-phénylalanine avant le repas a été rassasié beaucoup plus tôt que le groupe qui a consommé de la D-phénylalanine ou un placebo, et donc son apport énergétique était beaucoup plus faible.

Cet effet a été obtenu grâce à des modifications de la sécrétion de CKK dans le groupe L-phénylalanine, cependant, et contre toute logique, le groupe qui a utilisé la D-phénylalanine n’a pas subi les mêmes modifications.

courbe

Figure XI. Courbe de sécrétion de CKK après l’administration de L-phénylalanine (croix) et D-phénylalanine (losange).

Comme nous le savons depuis des années, la chiralité et la configuration stéréoisomérique des acides aminés influencent leur mécanisme d’action, leur pharmacocinétique et leur pharmacodynamie.

La L-phénylalanine peut être un agent anorexigène très utile pour les personnes cherchant à contrôler leur apport énergétique, en particulier les personnes obèses et/ou diabétiques présentant une résistance centrale à la leptine.

L-Phénylalanine de HSN

Chez HSN nous avons réalisé un screening de la littérature scientifique sur l’utilisation de la L-phénylalanine et et nous pensons que c’est un nutriment qui est assez caractérisé et compte avec une forte évidence chez les humains.

C’est pour cela que nous avons décidé de produire un complément alimentaire à base de L-phénylalanine.

Suivant notre phylosophie traditionnelle de la gamme HSNraw, un produit de la plus grande pûreté, sans additifs qui modifient la teneur du complément alimentaire.

100% Végan

Dans la liste d’ingrédients de notre phénylalanine vous trouverez :

L-phénylalanine (produite à travers d’un processus de fermentation végétale). Et rien de plus !

La dénomination de « produit à travers d’un processus de fermentation végétale » est due à notre croyance de que les compléments nutritionnels doivent être accessibles à tout le monde, indépendamment de sa condition ou position par rapport à la consommation d’aliments

Pour cela, vous trouverez cette marque sur nos produits :

Allergènes

Figure XII. “A destacar” sur HSN, absence d’allergènes, et information de s’il convient aux végétariens et végétaliens

Que nous indique :

Absence d’allergènes

Que nous nous efforçons toujours de sélectionner des matières premières de la plus haute qualité, et de formuler des produits aussi exempts que possible de ces composés.

Produit apte pour les végétariens et végétaliens

Depuis des mois nous réfusons les acides aminés dérivés de sources animes, et nous utilisons uniquement des matières premières sans les utiliser, la plupart, de sources végétales comme le maïs.

Plus grande pûreté d’origine végétale ! De quoi avec-vous plus besoin ?

Sources Bibliographiques

  1. Ballinger, A. B., & Clark, M. L. (1994). l-Phenylalanine releases cholecystokinin (CCK) and is associated with reduced food intake in humans: Evidence for a physiological role of CCK in control of eating. Metabolism, 43(6), 735–738.
  2. EFSA Panel on Dietetic Products, N. and A. (NDA). (2010). Scientific Opinion on the substantiation of health claims related to L phenylalanine and increased alertness (ID 708, 1629), enhancement of mood (ID 657), pain relief (ID 657) and improvement of memory (ID 658) pursuant to Article 13(1) of Regulation (EC) No 1924/2006. EFSA Journal, 8(10), 1748.
  3. Konturek, S. J., Radecki, T., Thor, P., & Dembinski, A. (1973). Release of Cholecystokinin by Amino Acids. Proceedings of the Society for Experimental Biology and Medicine, 143(2), 305–309.
  4. Matthews, D. E. (2007). An Overview of Phenylalanine and Tyrosine Kinetics in Humans. The Journal of Nutrition, 137(6), 1549S-1555S.
  5. National Center for Biotechnology Information. PubChem Database. Phenylalanine, CID=6140.
  6. National Center for Biotechnology Information. PubChem Database. Cholecystokinin, CID=16129670.
  7. Pacak, K., Timmers, H. J. L. M., & Eisenhofer, G. (2015). Pheochromocytoma. In J. L. Jameson, L. J. De Groot, D. M. de Kretser, L. C. Giudice, A. B. Grossman, S. Melmed, … G. C. B. T.-E. A. and P. (Seventh E. Weir (Eds.), Endocrinology: Adult and Pediatric (Vol. 2–2, pp. 1902-1930.e6).
  8. Pohle-Krauza, R. J., Navia, J. L., Madore, E. Y. M., Nyrop, J. E., & Pelkman, C. L. (2008). Effects of l-phenylalanine on energy intake in overweight and obese women: Interactions with dietary restraint status. Appetite, 51(1), 111–119.
  9. Wang, Y., Chandra, R., Samsa, L. A., Gooch, B., Fee, B. E., Michael Cook, J., … Liddle, R. A. (2011). Amino acids stimulate cholecystokinin release through the Ca2+-sensing receptor. American Journal of Physiology – Gastrointestinal and Liver Physiology, 300(4), G528-37.

Articles Associés

  • Pourquoi prendre des Acides Aminés Essentiels ? Visitez ce lien.
  • Est-il mieux de prendre de Protéines ou des Acides Aminés ? Découvrez-le ici.
Estimation phénylalanine

Qu'est-ce que - 100%

Avantages - 100%

Comment prendre - 100%

Complément - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Alfredo Valdés
Alfredo Valdés
Spécialiste en entraînement en physiopathologie métabolique et dans les effets biomoléculaires de l'alimentation et de l'exercice physique, il vous introduira avec ses articles dans le monde complexe du sport et de la nutrition clinique, de manière simple et dans une perspective critique.
Voir Aussi
Histidine
Histidine: Acide Aminé Essentiel avec des Importantes Propriétés

Aujourd’hui nous parlons d’un des acides aminés essentiels : Histidine ou L-Histidine. Voici ses propriétés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *