Pois Mascate – Augmente la Testostérone et la Fertilité

Pois Mascate – Augmente la Testostérone et la Fertilité

Le Pois Mascate est associé à l’amélioration de la fertilité masculine (augmente la testostérone et ses précurseurs ) et à réduire la symptomatologie du Parkinson

Qu’est-ce que le Pois Mascate ?

Le Pois Mascate (Mucuna Pruriens) est une plante légumineuse qui pousse dans des climats tropicaux.

Cette plante s’utilise pour l’élaboration de compléments alimentaires et malgré que ces produits sont commercialisés souvent comme « Pois Mascate », à vrai dire, le produit est un extrait des graines de cette plante qui sont celles qui possèdent les propriétés actives que nous pouvons chercher pour la consommation de cette substance

Pois Mascate, Propriétés

Les graines du Pois Mascate (Mucuna Pruriens) ont été utilisées traditionnellement comme aphrodisiaque et 

revigorant

Cela est du à que les graines possèdent une forte quantité de L-Dopa, acide aminé précurseur du neurotransmetteur Dopamine, qui accompli une grande variété de fonctions physiologiques (contrôle du sommeil, humeur, cognition, système de récompense et addiction, catécholaminergique, production de lait…).

Mucuna pruriens et ses effets

Donc l’extrait de Mucuna Pruriens est un puissant dopaminergique, c’est-à-dire, une substance qui s’utilise pour augmenter les concentrations de dopamine

Pas tous les effets positifs de la Mucuna sont dépendants du système dopaminergique, mais oui la plupart d’entre eux

À quoi sert le Pois Mascate ?

Bien qu’au Pois Mascate lui sont attribués une grande variété d’effets physiologique sur des modèles humains et animaux, sur cet article nous allons parles des deux effets principaux de cette substance :

  • Augmente la fertilité (augmente la testostérone et ses précurseurs)
  • Réduction symptomatologique du Parkinson
Ce sont ceux qui montrent une preuve plus forte chez les humains et que la largeur et la consistance des résultats sont assez solides comme pour affirmer qu’il marche vraiment.

Pois Mascate et Fertilité Masculine

Le Pois Mascate a été largement utilisé pour augmenter la fertilité masculine

Ce composé semble améliorer la fertilité à travers l’augmentation du volume séminal éjaculé ; densité des spermatozoïdes (spermatogenèse) ; et améliore leur motilité.

C’est-à-dire, c’est un produit utile pour le traitement des 3 conditions principales qui génèrent l’infertilité masculine :

  1. Hypospermie (faible taux de sperme),
  2. Oligozoospermie (faible taux de spermatozoïdes sur le sperme éjaculé, de forme absolue ou relative),
  3. Asthénozoospermie (hypomobilité des spermatozoïdes présents dans le sperme éjaculé ; indépendamment de la quantité).

Étude 1

Shukla et al. (2009) ont fait une étude auquel l’apport quotidien de 5g d’un complément d’extrait de graine de Mucuna Pruriens (sans savoir la dose de L-Dopa) dans une seule dose pendant 3 mois a donne une amélioration du temps de liquéfaction, le volume de sperme éjaculé, le % de motilité des spermatozoïdes et la concentreationx d’eux, non seulement chez les sujets oligozoospermes et asthénozoospermes, mais aussi chez les sujets normozoospermes.

Mucuna pur la fertilité

C’est-à-dire dans des sujets sans altérations séminales, ce qui est particulièrement intéressant 

Si vous êtes une personne qui cherche à améliorer sa fertilité, 5g/jour d’extrait de Pois Mascate peut être assez pour arriver, quel que soit votre état de santé

Étude 2

Une étude postérieure Gupta et al. (2011), dans lequel ils ont participé une partie des derniers auteurs, a utilisé le même protocole (5g/jour de Mucuna) sur des sujets oligozoospermes, asthénozoospermes et normozoospermes.

En arrivant aux mêmes conclusions, que Mucuna améliore la fertilité des sujets appartenant à tous les groupes, mais dans ce cas ils ont aussi mesuré la lipoperoxydation du sperme

La peroxydation lipidique, pour ne pas faire trop lourd l’article, est le processus par lequel les DRO produisent des dommages dans la membrane des cellules) et malgré que « la peroxydation légère peut favoriser la formation et activation du spermatozoïde” (Membrillo et al., 2003)…

…La peroxydation excessive termine par faire des dégâts au sperme. (Gadella et al. 2001, citado en Membrillo et al., 2003). Donc la réduction de la peroxydation des spermatozoïdes améliore la fonctionnalité de ceux-ci et donc, la fertilité.

Conclusions

Dans cette étude, les concentrations de différents acides aminés dans le sperme des sujets ont également été analysées au moyen de la spectroscopie par résonance magnétique nucléaire.

Les auteurs ont conclu que l’apport oral de 5g quotidiens de Pois Mascate améliore significativement le profil métabolique (de métabolites) des acides aminés présents au plasma séminal.

Comme le rôle que chaque acide aminé joue dans la fertilité n’est pas précisément connu, et que l’étiologie de sa concentration (eu- ou dis-) est très variée, précisons simplement qu’un équilibre correct dans le spectre des métabolites des différents acides aminés du sperme détermine dans une certaine mesure la fertilité masculine.

Cela nous montre que le  Pois Mascate est une substance utile pour améliorer la fertilité des hommes

Pois Mascate et Testostérone

En plus, comme concluent les auteurs, cette substance améliore la fertilité masculine à travers les différentes voies que la conditionnent. Une de ces voies, que nous n’avons pas toujours expliqué sur cet articule et que surement peut vous intéresser et le bilan hormonal. 

Je suis sûr que nombreux d’entre vous vous pensez : « Mais alors, si le Pois Mascate améliore la fertilité, il augmente aussi la testostérone ?  » Effectivement.

Comment augmente-t-il la Testostérone ?

La Mucuna Pruriens améliore l’entourage hormonal dépendant du HPTA (hypothalamic pituitary testicular axis) :

  • Augmente la LH (hormona lutéinisante) et T (Testostérone)
  • Diminue la FSH (hormone follicule stimulant) et PRL (prolactine)

Ces résultats se répètent dans les deux essais de façon consistante et avec une magnitude de croissance intéressante chez les sujets de tous les groupes (comme on peut le voir sur la table).

GROUPE
MARQUEUROligozoospermie Normozoospermie Asthénozoospermie
T+39%+27%+17%
LH+41%+23%+40%

Tabla I. Variation de la concentration de Testostérone (T) et Hormone Lutéinisante (LH) chez les différents groupes après l’administration de 5g/jour de Mucuna Pruriens pendant 3 mois. Modifié de Shukla et al. (2009)

Les réductions en FSH et PRL n’ont pas été calculées en % à l’étude, mais les réductions pré et post traitement ont été significatives dans tous les groupes

Explication du mécanisme d’action

Le mécanisme d’action par lequel le Pois Mascate semble améliorer l’entourage hormonal est à travers la présence de L-Dopa dans ses graines, laquelle contient des métabolites actifs des catécholamines (épinéphrine, norepinéphrine et dopamine) :

  • La L-Dopa traverse la BBB (Brain Blood Barrier) et augmente les concentrations de dopamine du cerveau, cela bloque la production de PRL dans le lobe antérieur de l’hypophyse ;
  • Son blocage consécutif stimule la production de GnRH dans l’hypothalamus ;
  • La GnRH est la gonadotrophine (signalisation stimulante) en amont de la production de LH dans l’hypophyse ;
  • Aussi, la LH se déplace vers les gonades (testicules), où elle se lie aux récepteurs des cellules de Leydig, augmentant la production d’AMPc à partir de l’ATP qui stimule la stéréogenèse (testostérone).

Améliore l’homéostase hormonale

Je suis sûr que nous sommes tous au courant, car il existe des médicaments qui augmentent considérablement les concentrations sériques de testostérone en produisant une rétro-inhibition négative sur la production de LH, n’est-ce pas ?

Le Pois Mascate est un complément très intéressant pour récupérer l’état normal (homéostase hormonale) des sujets qui ont utilisé ces médicaments après la cessation de son utilisation.

Graphique du pois mascate

Figura I. Variations des concentrations sériques de LH, FSH, T et PRL avant et après traitement des sujets stériles appartenant aux groupes normozoospermie, oligozoospermie et asthénozoospermie par rapport au groupe témoin. (Gupta et al., 2011)

De la même façon, l’apport oral de 0,5g de L-Dopa semble augmenter significativement les concentrations d’hormone de croissance chez les sujets sains, selons les données de Chiara et al. (1986).

Toutefois, étant donné la quantité de Mucuna Pruriens qui serait nécessaire pour la consommation de cette quantité de L-Dopa, il rend inintéressante la supplémentation de cette substance à cette fin, ou du moins il faudrait ajouter des doses supplémentaires

Mucuna Pruriens et Parkinson

Le dernier effet du Pois Mascate (Mucuna Pruriens) et qu’il réveille du potentiel intérêt pour le traitement du Parkinson

Cette maladie neurodégénérative progressive se caractérise par la destruction des neurones présynaptiques localisées dans la substance noire, et donc qui réduit significatiement la synthèse de dopamine. 

Le traitement palliatif le plus utilisé pour réduire les symptômes de cette maladie est la combinaison de Lévodopa et la Carbidopa. Cependant, le Pois Mascate semble pouvoir être une substance plus efficace que le traitement conventionnel avec Lévodope et Carbidope augmentant les concentrations plasmatiques de dopamine ; faisant que la concentration pic arrive plus rapidement et qu’elle soit plus grande.

Pois Mascate figure 2

Figura II. Concentration dans le plasma (axe Y) dans le temps (axe X) après la consommation de 200mg. De Lévodopa+50mg de carbidopa (losange), 15g. de poudre de graine de Mucuna Pruriens (carré) et 30g. de poudre de graine de Mucuna Pruriens (triangle). (Katzenschlager et al., 2004)

Étude

Katzenschlager et al. (2004) ont montré que l’apport de 15g. (500mg. De L-Dopa) et 30g. (1000mg. De L-Dopa) de Mucuna Pruriens était supérieur à l’apport de 200mg de Levodopa + 50mg de Carbidopa

Plus précisément, l’administration de 30 g. de Mucuna Pruriens a entraîné une concentration maximale 110% plus élevée que l’administration de lévodopa+carbidopa ; avec une surface sous la courbe 165,3% plus élevée et une durée moyenne de 37 minutes (21,9%) plus longue que le traitement traditionnel.

Cependant, malgré la bonne réponse des sujets, en absence de toxicité ou effets nocifs reportés à l’étude, la dose de Mucuna Pruries administrée est bien trop élevée.

Avant d’utiliser Pois Mascate en ces doses, consultez votre neurologie car cet article ne constitue ni remplace aucune recommandation médicale, et Alfredo Valdés n’assume pas la responsabilité de l’utilisation de l’information académique de cet article

Dose maximale tolérable

L’AECOSAN, a publié un communiqué à propos du Pois Mascate où ont conclu que la dose limite (évaluée sur des modèles animaux ) était de 70mg/kg/jour; et cette dose maximale tolérable devenait toxique par les effets neurotoxiques de la L-Dopa.

La dose toxique la plus basse publiée pour la L-Dopa orale chez les humains est de 4286mg/kg; cependant, comme la Mucuna Pruriens ne contient pas seulement cette substance, les données doivent être interprétés prudemment.

Toutefois, il n’est pas recommandé de dépasser la dose quotidienne recommandée dans tous les cas, sauf sous surveillance médicale et sur les conseils de celle-ci ; bien que le composé présente de fortes marges de sécurité, même à des doses de 30 g. sans effets indésirables (AECOSAN, 2016)

Sources Bibliographiques

  1. Membrillo Ortega, A., Córdova-Izquierdo, A., José Hicks Gómez, J., Olivares-Corichi, I., Manuel Martínez Torres, V., & de Jesús Valencia Méndez, J. (2003). Peroxidación lipídica y antioxidantes en la preservación de semen: Una revisión. Interciencia, 28, 699–704.
  2. Chihara, K., Kashio, Y., Kita, T., Okimura, Y., Kaji, H., Abe, H., & Fujita, T. (1986). L-dopa stimulates release of hypothalamic growth hormone-releasing hormone in humans. The Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, 62(3), 466–473.
  3. Katzenschlager, R., Evans, A., Manson, A., Patsalos, P. N., Ratnaraj, N., Watt, H., … Lees, A. J. (2004). Mucuna pruriens in Parkinson’s disease: a double blind clinical and pharmacological study. Journal of Neurology, Neurosurgery, and Psychiatry, 75(12), 1672–1677.
  4. Shukla, K. K., Mahdi, A. A., Ahmad, M. K., Shankhwar, S. N., Rajender, S., & Jaiswar, S. P. (2009). Mucuna pruriens improves male fertility by its action on the hypothalamus-pituitary-gonadal axis. Fertility and Sterility, 92(6), 1934–1940.
  5. Gupta, A., Mahdi, A. A., Ahmad, M. K., Shukla, K. K., Bansal, N., Jaiswer, S. P., & Shankhwar, S. N. (2011). A proton NMR study of the effect of Mucuna pruriens on seminal plasma metabolites of infertile males. Journal of Pharmaceutical and Biomedical Analysis, 55(5), 1060–1066.
  6. Santacruz, J. A., Sinovas, M. H., Carras-, M. I., Lorenzo, S. M., Valle, M. Y., Herrera, A. D. M., … Carrasco, M. I. (n.d.). Informe del Comité Científico de la Agencia Española de Consumo , Seguridad Alimentaria y Nutrición ( AECOSAN ) sobre el riesgo del uso de semillas de Mucuna pruriens en productos de artesanía.

Articles Associés

Estimation de l'Article

Améliore la fertilité masculine - 100%

Augmente la testostérone - 100%

Réduction des Symptômes au Parkinson - 100%

Complément - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *