Le Régime Bouddhiste: Ses Avantages et ses Limitations

Le Régime Bouddhiste: Ses Avantages et ses Limitations

Aujourd’hui, nous analysons le régime alimentaire bouddhiste en parallèle avec leur mode de vie afin d’essayer d’apporter à l’Occident les bons côtés de leurs coutumes et, pourquoi pas, de souligner les inconvénients de leur mode de vie.

Nous aimons bien les bouddhistes. Cet aspect sympathique et un sourire peint sur leur visage 24 heures sur 24 nous fait sympathiser avec eux.

S’il y a une tradition religieuse à laquelle je pourrais m’identifier, c’est bien le bouddhisme.

Un peu d’Histoire

Le bouddhisme a été fondé au 5e siècle avant J.-C. quelque part en Inde orientale.

Son fondateur, Siddhartha Gautama est devenu lui-même Bouddha (l’illuminé), que des centaines de milliers de personnes à travers le monde suivront plus tard afin d’éliminer la souffrance de leur vie.

Bouddha

Mode de Vie

Le mode de vie bouddhiste est délimité par différents préceptes éthiques.

La différence entre un précepte et un commandement est que le second est obligatoire et que le premier est  recommandé (un point positif pour nos amis bouddhistes).

Ces préceptes sont:

  1. Tu ne tueras pas.
  2. Tu ne prendras pas ce qui ne t’a pas été donné (tu ne voleras pas).
  3. Tu n’auras pas d’inconduite sexuelle.
  4. Tu ne mentiras pas.
  5. Tu n’ingèreras pas de substances toxiques qui troublent l’esprit.
Bien, maintenant abordons ce qui nous intéresse: le mode de vie. Comme vous le verrez, le premier et le dernier précepte conditionnent grandement l’alimentation.

Mais en quoi consiste le Régime Bouddhiste?

Le régime bouddhiste est lacto-végétarien.

Cela veut dire qu’ils incluent les produits laitiers et ses dérivés mais qu’ils se tiennent à l’écart des produits d’origine animale.

Cette démarche vise à l’accomplissement du premier précepte (tu ne tueras pas). Bien qu’il existe des écoles bouddhistes plus souples qui consomment de la viande animale toujours et quand celui-ci n’a pas été sacrifié exclusivement pour la personne.

Ils excluent totalement l’ingestion d’alcool et autres substances toxiques, car ils « obscurcissent l’esprit » et pourraient conduire à la violation d’autres préceptes (un autre mini-point pour nos amis souriants).

En tant que tel, un régime alimentaire à base de légumes est un régime sain tant qu’il comprend une quantité suffisante de protéines et que nous évitons les carences en certains nutriments importants (voir plus loin).

Aliments dans le Régime Bouddhiste

Jeûne et méditation

Ces derniers temps, tout le monde parle de jeûne intermittent, mais les bouddhistes le pratiquent depuis 2500 ans sans que personne ne leur explique ce qu’est l’autophagie.

Ils ne veulent pas se mettre en bikini et perdre ces 2 % de graisse corporelle excédentaire. Non, ils pratiquent le jeûne pour renforcer la maîtrise de soi et la volonté, ce que je trouve tout à fait louable.

Ils jeûnent de midi jusqu’au lendemain matin, ce qui serait un protocole dit 18:6 aujourd’hui, assez exigeant si vous n’avez pas fait une bonne progression.

De plus, ils limitent la consommation aux heures d’Ensoleillement, ce qui, à la lumière de preuves récentes, pourrait être bénéfique pour le maintien de nos biorythmes sains.

Méditation dans le bouddhisme

Autres pratiques

Le bouddhisme ne peut être compris sans que l’on parle de méditation, de compassion ou d’empathie.

Ces pratiques, si intrinsèques à l’école bouddhiste, ont également démontré à la communauté scientifique qu’elles apportent de nombreux bienfaits pour la santé:

  • Plus grande concentration
  • Plus grande sensation subjective de bien-être
  • Diminution du stress

Et bien d’autres encore que si vous le souhaitez, je vous expliquerai dans un autre post.

Bouddhistes

Passons maintenant aux points forts et moins forts du mode de vie bouddhiste.

Bénéfices du Régime Bouddhiste

Régime basé sur les légumes

C’est un régime sain s’il est bien pensé, et qui a démontré réduire l’incidence de multiples maladies chroniques ((y compris les maladies cardiovasculaires, l’assassin numéro 1).

L’apport abondant de polyphénols, d’antioxydants, de fibres, de vitamines et de minéraux associé à un apport énergétique non excessif, en font une option intéressante ici en Occident.

C’est un régime qui élimine l’alcool de manière taxante. C’est toujours un point en faveur de toute orientation nutritionnelle.

Légumes dans le régime bouddhiste

Jeûne intermittent

Comme je le disais, les bouddhistes sont maîtres du jeûne intermittent, et se bénéficient (sans le savoir) de tous les bienfaits de celui-ci.

Il est curieux de voir comment toutes les traditions ont intégré une certaine pratique du jeûne.

Il est certain que la paix mentale (dérivée de l’augmentation temporaire de la concentration des corps cétoniques) est liée au fait de « se rapprocher de Dieu ».

Il comprend d’autres pratiques non diététiques qui sont tout aussi bénéfiques pour la santé, comme la méditation.

Limitations du Régime Bouddhiste

Mais tout n’est pas parfait. Voyons cela:

Carences de nutriments

Certaines populations vegan ou végétariennes sont connues pour avoir des niveaux plus faibles de nutriments essentiels tels que la vitamine B12, le fer, la vitamine D, le Zinc ou les oméga-3, tous présents en bonne proportion dans les aliments et d’origine animale.

Oui, avec une bonne planification (et un complément), cela peut être corrigé, mais cette bonne planification ne se fait pas toujours (1).

Consommation de protéine

Comme tout régime végétarien, sans une bonne planification, obtenir suffisamment de protéines pour prévenir (ou traiter) la sarcopénie peut être difficile.

Vieillir en bonne santé signifie préserver une masse musculaire saine, quantitativement et qualitativement (2).

Manque d’exercices de force

Quand on fait allusion au bouddhisme ou à son mode de vie, il est rare d’y associer l’ exercice physique.

Bien sûr, monter toutes les marches jusqu’au monastère peut être intéressant, mais inclure des exercices de force entre session et session de méditation serait encore mieux.

Conclusions

Étant donné que nous sommes intelligents, nous avons beaucoup à apprendre de la communauté bouddhiste, et pas seulement sur leur alimentation.

Leur attitude face à la vie, leur respect des autres et, surtout, leur bonne gestion et la prévention du stress sont des outils dont l’Occident a plus que jamais besoin.

Rendez-vous dans le prochain post et continuez à vous responsabiliser!

Sources Bibliographiques

  1. Lee Y, Krawinkel M. Body composition and nutrient intake of Buddhist vegetarians. Asia Pac J Clin Nutr. 2009.
  2. Craig WJ. Nutrition concerns and health effects of vegetarian diets. Nutrition in Clinical Practice. 2010.

Entrées Associées

  • ¿Cela vous intéresse de savoir ce que pensent les médecins au sujet du Jeûne Intermittent? Veuillez cliquer ici.
  • Nous vous donnons un ensemble de lignes directrices pour « mourir jeune le plus tard possible ». Visitez ce lien.
Évaluation du Régime Bouddhiste

En quoi consiste-t-il - 100%

Bénéfices - 100%

Limitations - 100%

Conclusions - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Borja Bandera
Borja Bandera
Borja Bandera est un jeune médecin spécialisé dans les domaines de la nutrition, de l'exercice et du métabolisme, qui combine son activité clinique avec sa vocation de diffusion et de recherche.
Voir Aussi
Régime cétogène pour améliorer la fonction rénale
Un régime cétogène pour améliorer la fonction rénale

On étudie actuellement si le régime cétogène serait une bonne option pour les patients souffrant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *