Fatigue du Printemps : Qu’est-ce que et Comment peut vous Toucher ?

Fatigue du Printemps : Qu’est-ce que et Comment peut vous Toucher ?

Ne vous est-il jamais venu à l’esprit que l’arrivée du printemps est synonyme de fatigue, de tristesse, d’épuisement et même de faiblesse physique et psychologique ?  En principe, il ne faut pas s’alarmer. C’est plus courant que vous ne le pensez et un désordre temporaire qui vient avec l’arrivée de cette saison. Nous vous en parlons dans ce post sur l’asthénie du printemps.

Qu'est-ce que l'Asthénie du printemps ?

Qu’est-ce que la Fatigue du Printemps ?

L’asthénie est un terme clinique qui veut dire « fatigue ». En particulier, il ne s’agit pas d’une maladie mais d’un symptôme qui peut être du à des maladies organiques ou psychologiques ouà d’autres causes, parmi lesquelles se démarquent le stress ou l’excès de travail.

Le plus normal est que 2% de la population puisse souffrir de la « fatigue » ou asthénie » qui coïncide avec le changement de saison entre l’hiver et le printemps. Ce sentiment peut apparaître en conjonction avec d’autres manifestations.

Ce que nous voulons dire, est que c’est un trouble très gênant qui peut même toucher aux fonctions intellectuelles comme la perte de poids, la concentration ou l’état d’alerte.

Mais la fatigue du printemps ne dois pas vous préoccuper en excès, car il s’agit d’une symptomatologie à caractère léger et temporel. Il s’en va après quelques jours, sans besoin d’aucun traitement. Ces symptômes (dont nous allons parler sur l’article) peuvent sembler similaires à ceux de la dépression. Mais logiquement, ceux de la dépression aiguë sont plus sévères et graves .

Asthénie de printemps

Quels sont ses symptômes et causes ?

Il existe toujours du débat à propos de la fatigue du printemps et de si elle doit se considérer ou pas comme un cadre pathologique à traiter. Quelle que soit la réponse finale à cette question, elle tend à être considérée comme un trouble adaptatif. Et qu’une fois le printemps arrive, de nombreuses personnes pressentent certains des symptômes associés à l’asthénie.

Symptômes qui nous informent

Voici les symptômes principaux de l’asthénie du printemps !

  • Fatigue et lassitude pendant la journée.
  • Manque d’énergie.
  • Troubles du sommeil ou mal à s’endormir.
  • Anxiété.
  • Irritabilité.
  • Manque d’appétit.
  • Diminution de la libido.
  • Migraines.
  • Manque de motivation
  • Problèmes de concentration.
  • Hypotension artérielle.

Vous pouvez vous poser la question de combien de temps les symptômes peuvent se prolonger. Bon, ça dépend du temps dont votre organisme a besoin pour s’adapter à cette situation. Donc cela peut varier d’une personne à autre.

En termes généraux, nous pouvons dire, qu’avec 2 semaines le processus d’adaptation doit être assez. Ou au moins les symptômes doivent diminuer.

Symptômes fatigue du printemps

Causes de l’Asthénie du Printemps

Nous ne savons pas toujours exactement quelles sont les causes les plus précises de la fatigue du printemps. D’ailleurs, ce trouble ne compte même pas avec le soutien d’aucune preuve scientifique, mais il existe de nombreuses explications au sujet.

Sur cette ligne, on pense que l’une des causes qui peut expliquer ce phénomène est le changement météorologique produit sur chaque saison. Selon cette théorie, notre corps doit s’adapter aux nouvelles conditions de température et luminosité, et ajouter en plus des changements de l’humidité et de la pression atmosphérique.

Au même temps, il peut exister aussi un rapport avecle changement d’horaire. Car cela suppose de dormir une heure en moins et modifier l’horaire des repas, du travail et d’autres activités.

Certains experts signalent que la fatigue du printemps pourrait être le résultat d’une diminution des endorphines qui sont connues souvent comme « les hormones de la joie », si bien, nous manquons toujours d’études qui puissent démontrer ce rapport.

En plus, la combinaison de l’arrivée du printemps avec d’autres pathologies comme peuvent être l’allergie au pollen, peuvent confondre car elles ont les mêmes symptômes que la fatigue du printemps.

Il faut aussi savoir qu’entre 20 et 25% de la population souffre de rhinite allergique et l’inflammation peut provoquer de la fatigue et de la démotivation. Certaines recherches indiquent que l’allergie comme le processus d’inflammation peuvent interférer avec la production de certaines neurotransmetteurs. Il ne manquent n’ont plus des hypothèses qui montrent un rapport entre le sytème immunitaire et la production de sérotonine.

Finalement nous devons indiquer que suivre un régime équilibré est indispensable, comme nous allons voir maintenant, pour éviter que des carences nutritionnelles puissent empirer la situation.

Fatigue du printemps, symptômes

6 Conseils de base pour prévenir la Fatigue du printemps

Oui, c’est la bonne nouvelle. Vous pouvez la prévenir. Pour cela l’idéal est de suivre un style de vie sain, qui sert de base pour renforcer votre organisme et ses défenses. Si vous agissez ainsi, vous évitez les facteurs exogènes qui peuvent réduire votre énergie.

Voici 6 règles de base pour la prévenir !

  1. Suivre un régime équilibré. Ce régime doit être varié et être enrichi en vitamines et minéraux. C’est très important de consommer des légumes et légumes verts, et de les combiner avec des farinacés (riz, pâte, pomme de terre, légumineuses, etc). N’oubliez pas non plus les aliments d’origine animale (poisson, viande et oeufs). De façon plus spécifique, il existe des aliments qui favorisent la production de sérotonine, comme peuvent être les céréales complets, le poisson bleu, l’huile d’olive, les noix, les fromages frais et les graines de tournesol. 
  1. Maintenez le corps bien hydraté. Buvez au moins deux litres d’eau quotidiens, que vous pouvez en plus compléter avec des jus et des infusions.
  1. Essayer de vous reposer un minimum de 8 heures quotidiennes. C’est la recommandation standard, si bien vous devez dormir les heures suffisantes pour être bien reposés. 
  1. Adoptez un rythme de vie ordonné. Essayez de maintenir des horaires stables pour vous coucher et vous lever, et aussi pour manger.
  1. Pratiquez de l’exercice modéré. L’idéal est de le faire au moins 30 minutes quotidiens. Les activités en plein nature sont encore plus recommandables car vous aurez de l’air pur à respirer, vous aurez des niveaux d’énergie mieux remplis et vous serez plus en forme pour faire face aux problèmes du quotidien..
  1. Ne fumez pas. Vous ne devriez non plus boire des boissons alcooliques, ni abuser du café ni des boissons énergisantes.
Mais il se peut que même si vous suivez ces règles, la fatigue du printemps apparaisse. Donc, ci-dessous vous trouverez une série de remèdes et compléments avec lesquels faire face à cet état.

Remèdes et compléments qui aident combattre la fatigue du printemps

N’oubliez pas qu’il existe une série de compléments alimentaires qui peuvent vous aider à combattre certains des symptômes de l’asthénie du printemps.

Voici les principaux !

  • Multivitamines. Très recommandables, vu qu’ils aident à protéger votre corps de toute possible carence en vitamines ou minéraux, qui sont essentiels pour la santé
  • Acides Gras Oméga-3. Qui apportent de nombreux avantages pour la santé. D’ailleurs il existe certains qui sont liés à une plus grande consommation d’acides gras poly-insaturés Oméga-3 avec une réduction de l’inflammation, ainsi que de minérures symptômes de fatigue. En plus, ils favorisent la santé cardiovasculaire, renforcent le système immunitaire et favorisent le fonctionnement du système nerveux.
  • Guarana, Extrait de Thé vert, Ginseng ou Maca. Ce sont quelques unes des substances naturelles aux propriétés énergisantes qui stimulent notre métabolisme et nous font être plus actifs.
  • 5-HTP. Très avantageux aussi pour le traitement naturel des troubles du sommeil et de la dépression, car il s’agit d’un composé chimique précurseur des neurotransmetteurs sérotonine et mélatonine à partir du tryptophane.

Asthénie de printemps, remèdes

Aliments recommandés, voici vos alliés !

Au printemps, notre organisme a besoin d’un extra d’énergie, donc les légumes et les céréales complètes ne doivent pas vous manquer, car ils vous apportent une énergie prolongée.

Donc, nous recommandons la consommation fréquente de :

  • Un bon plat de lentilles, un substitut parfait aux céréales raffinées au riz et à la pomme de terre. En plus, c’est une source extraordinaire de fibre, de vitamines du groupe B et de minéraux comme le fer.
  • Quinoa :Ce superaliment riche en fibre, magnésium, acide folique, phosphore et manganèse, selon certaines voix autorisées, est la céréale avec la valeur protéique la plus élevée. Cela arrive au point de qu’un plat de quinoa est absorbé lentement, fournissant à qui le consomme une énergie prolongée sur le long terme. L’acide folique sert à améliorer le tonus cérébral vital.
  • Fruits et légumes de saison. Comme source de vitamines et minéraux qui vous permettent de maintenir un état de santé optimal. Car ce groupe d’aliments sains aident à que votre corps détoxifie mieux, réduisant la sensation de lourdeur et fournissant de la fraîcheur, sensation de légèreté et hydratation, grâce à sa teneur élevée en vitamines et phytochimiques, indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Une autre excellente mesure est de faire des repas réguliers, chaque trois heures et éviter de se « goinfrer » et la sensation de lourdeur conséquente.

Et les aliments déconseillés pour la Fatigue du Printemps ?

En cas de vouloiur éviter les symptômes de l’asthénie du printemps il y a une série d’aliments dont la consommation vous devez réduire ou éliminer. Les voici :

  • Café. La caféine et les stimulants sont des aliments qui obligent au pancréas à produire des niveaux élevés d’insuline, déclenchant une dépense temporaire de sucre trop élevé. N’oubliez pas que pendant une courte période de temps cela va vous fournir de la vitalité. Mais cette sensation va diminuer et tourner en somnolence et faiblesse, car votre corps va essayer de compenser l’effet qui produit la caféine.
  • Boissons alcooliques de dégrée élevé. Un excès d’alcool apporte une sensation de léthargie, en parvenant à entraver l’agilité physique et mentale, en endommageant le système cardiovasculaire, en diminuant l’oxygénation cellulaire et, surtout, l’oxygénation cellulaire.
  • Boulangerie industrielle. Combiner des sucres, graisses saturées, farines raffinées, produisent sur notre organisme une sensation de lourdeurs, tristesse et fatigue généralisée.

Causes de l'asthénie du printemps

Certaines personnes y sont-elles plus enclines que d’autres ?

Oui. Puisque nous considérons l’asthénie comme un trouble adaptatif, ce ne pas étonnant de penser que les personnes âgées et les enfants soient plus enclins à la souffrir. Avec eux, nous trouvons aussi les personnes qui souffrent d’une pathologie chronique ou avec une certaine faiblesse de santé.

Il faut aussi voir comme personnes spécialement vulnérables aux personnes qui souffrent de l’allergie saisonnière et qui voient spécialement intensifiés ses symptômes au début du printemps, période sur laquelle présentent une plus grande fatigue et mande d’énergie.

Comment la différencier des autres troubles de l’état d’esprit

L’ensemble de symptômes décrits comme asthénie du printemps sont de caractère léger ou modéré, ou bien transitoire. Et une intensité anormale, l’association avec d’autres symptômes physiques ou psychiques différents et une durée excessive sont des raisons suffisantes pour consulter votre médecin, qui saura voir les différences.

D’ailleurs, l’asthénie peur faire partie de la symptomatologie propre de certains états d’esprit, mais aussi d’un groupe de maladies très large. Certaines si fréquentes comme l’hypothyroïdisme.

En bref, en cas de vous sentir plus fatigué du normal, sans motivation ou que vous avez du mal à maintenir le rythme normal du sommeil, vous soufrez peut-être de la fatigue du printemps. Cependant, si vous sentez que les symptômes persistent dans le temps, consultez votre médecin, car il pourrait s’agir d’un autre problème sous-jacent.

Fatigue du printemps

Qu'est-ce que - 100%

Symptômes et causes - 100%

Conseils pour l'éviter - 100%

Compléments pour la combattre - 100%

100%

Évaluation HSN: Aucun Avis Encore!
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Melanie Ramos
Melanie Ramos
A travers le Blog HSN, Melanie Ramos expose les connaissances et les contenus les plus actuels, à la disposition des lecteurs désireux d'apprendre.
Voir Aussi
S’Entraîner Quand il Fait Chaud: Directives de Base

Il est important de prendre en compte certaines considérations de base concernant la thermorégulation lors …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *