Synthèse des protéines

Synthèse des protéines

La synthèse des protéines est un processus incroyable qui a lieu dans chaque cellule de votre corps plusieurs centaines de fois par seconde. Il est donc intéressant de savoir ce qui se passe

En ce sens, si vous êtes un athlète et suivez un régime riche en protéines, vous devriez continuer à lire cet article pour mieux comprendre comment votre corps est capable de les assimiler et de les convertir en substances utiles à son fonctionnement.

En résumé, il s’agit d’un mécanisme passionnant

Qu’est-ce que la synthèse des protéines?

La synthèse des protéines est sans aucun doute l’un des processus biologiques les plus importants qui se déroulent dans l’organisme de l’être humain et, en général, dans l’organisme de toutes les espèces animales vivant sur terre

Pour faire simple, c’est le mécanisme par lequel l’organisme crée toutes les protéines spécifiques dont il a besoin à partir de celles obtenues par l’alimentation et qui sont présentes, dans une plus ou moins grande mesure, dans presque tous les aliments. L’acide désoxyribonucléique (ADN) et l’acide ribonucléique (ARN) jouent tous deux un rôle essentiel à cet égard.

Le processus appelé synthèse des protéines commence dans le noyau des cellules, plus précisément dans les ribosomes situés à l’intérieur du cytoplasme cellulaire.

Protéines

Avant cela, au cours du processus de digestion, l’organisme procède à la rupture des liaisons peptidiques qui unissent les acides aminés qui composent une protéine et les utilisent ensuite pour créer leurs propres structures.

Il existe vingt acides aminés essentiels et, au cours de ce processus, l’ADN est transcrit en ARN

L’importance de la synthèse des protéines

Le fonctionnement cellulaire est principalement basé sur ses protéines.

Il convient de dire que la fonction de chaque protéine est définie à partir de sa structure moléculaire, de son emplacement dans la cellule à laquelle elle appartient et de sa participation à un certain processus biologique.

C’est la manière dont est établie une classification claire et précise

Les fonctions des protéines sont également définies par leur composition et leur structure exactes, qui sont codées dans l’ADN. Le processus connu sous le nom de synthèse des protéines stabilise le déséquilibre causé par la perte de protéines cellulaires due à la dégradation que celles-ci subissent lorsqu’elles interviennent dans la fonction à laquelle elles sont destinées.

On peut donc dire que, grâce à l’alimentation et à ce mécanisme, l’organisme reconstitue les protéines qu’il perd en réalisant ses processus vitaux.

Quel est le but de la synthèse des protéines?

Le but de la synthèse des protéines est de permettre à l’organisme de former les macromolécules dont il a besoin pour remplir ses fonctions.

Le fait est que le corps humain n’est pas capable d’utiliser directement les protéines ingérées par l’alimentation, mais qu’il doit « se renforcer » pour briser ses liens peptidiques et, à partir des acides aminés qu’ils contiennent, créer de nouvelles structures.

Comment se fait la synthèse

On peut ainsi dire que le but de la synthèse de protéines est de créer les types de protéines suivants :

  1. Les enzymes. Les enzymes sont des protéines dont la fonction principale est d’agir comme catalyseurs, c’est-à-dire d’accélérer les réactions biochimiques qui ont lieu dans l’organisme. Sans aucun doute, les enzymes les plus connues sont celles qui interviennent dans le processus de digestion des aliments. En ce sens, on peut citer l’amylase, qui est présente dans la salive de tous les mammifères et dont la fonction est de décomposer l’amidon contenu dans les sucres. De même, la pepsine et la trypsine décomposent les grosses molécules de protéines en polypeptides plus courts, pour qu’ils puissent passer à travers la paroi de l’intestin grêle.
  2. Les hormones. Les hormones sont des protéines qui ont la capacité de transmettre des signaux d’une partie du corps à une autre. Par exemple, l’insuline est une protéine extracellulaire dont le but est de réguler le métabolisme du glucose et de stabiliser le taux de sucre dans le sang.
  3. Les protéines contractiles.Ce sont les protéines qui permettent le mouvement des muscles. L’actine et la myosine sont les plus connues.
  4. Les protéines structurelles. Elles ont souvent une apparence filamenteuse et leur fonction est de fournir aide et soutien. Par exemple, la kératine est une macromolécule qui renforce le revêtement protecteur des cheveux et des ongles. De même, le collagène et l’élastine sont une partie essentielle du tissu conjonctif, c’est-à-dire le tissu utilisé par le corps pour construire les tendons et les ligaments des articulations.
  5. Les protéines de transport. Elles agissent comme des véhicules dans une multitude de processus cellulaires en transportant certains ions fondamentaux, des petites molécules et même d’autres macromolécules protéiques plus petites. La plupart des protéines de transport remplissent des fonctions dans les tissus appartenant à la membrane biologique.
  6. les anticorps. Ce sont des protéines qui développent leur activité au sein du système immunitaire ou de défense de l’organisme. Leur principale fonction est de détruire les micro-organismes externes qui pénètrent dans l’organisme et peuvent porter atteinte ou préjudice à la santé. En règle générale, les anticorps sont ancrés dans les membranes des cellules de la réponse immunitaire ou ils sont sécrétés par la matrice extracellulaire.

L’importance du code génétique pour la synthèse des protéines

L’information codée dans l’ADN (le génotype) est exprimée par les fonctions exercées par les protéines et autres réactions chimiques catalysées par les enzymes (le phénotype).

Bien que très compact, le matériel génétique codé dans le noyau (sous forme d’ADN) est énorme et ne peut donc pas passer à travers la membrane cellulaire. Pour cette raison, il doit être copié par l’ARN, qui a des chaînes plus petites, par le processus de transcription.

Cet ARN se déplace à l’extérieur du noyau vers les ribosomes situés dans le cytoplasme et le réticulum endoplasmique dans le but de diriger l’assemblage des protéines.

Ce processus confirme en fait la théorie selon laquelle ce ne sont pas les gènes qui façonnent la protéine, mais plutôt l’ARN qui fournit l’information exacte pour que la synthèse des protéines en génère un type ou un autre

Où a lieu la synthèse des protéines?

En général, on peut dire que ce processus se déroule dans le cytoplasme, même s’il est vrai que ce n’en est pas littéralement ce qui se passe. Dans tous les cas, il convient de noter qu’il existe une petite différence en ce qui concerne l’emplacement réel où la synthèse des protéines a lieu dans les cellules eucaryotes et procaryotes.

Le ribosome est le « mécanisme » responsable de la synthèse des protéines

Le bon fonctionnement des sous-unités ainsi que l’apport constant d’acides aminés résiduels par l’ARN de transport (ARNt), détermine la longueur de la chaîne protéique et finalement, l’achèvement du processus de synthèse de ces macromolécules.

Où se synthétisent les protéines?

Où a lieu la synthèse des protéines dans les cellules procaryotes?

L’absence de noyau et d’un faible niveau de compartimentation cellulaire sont les deux principales caractéristiques qui différencient les cellules procaryotes des cellules eucaryotes.

En outre, dans les cellules procaryotes, les ribosomes sont dispersés dans le cytoplasme, ce qui signifie que la synthèse des protéines a lieu dans le cytoplasme.

Où a lieu la synthèse des protéines dans les cellules eucaryotes?

Dans les cellules eucaryotes, les ribosomes ont également une place dans le cytoplasme, bien qu’ils puissent également se trouver dans le réticulum endoplasmique (RE). Les membranes du RE forment un réseau continu complexe dans le noyau interne du cytoplasme et, en même temps, ils forment la membrane externe du noyau et la membrane plasmique.

Les membranes des RE de chaque cellule sont légèrement différentes les unes des autres et leur taille et leur structure sont déterminées par la fonction à laquelle elles sont destinées.

Par exemple, les cellules qui sont impliquées dans les processus de synthèse de protéines de grand volume nécessitent un réseau de RE beaucoup plus important que celles qui ne le sont pas.

Il existe deux types de RE : lisses et rugueux. La surface extérieure du RE rugueux est appelée cytosol et elle est recouverte de ribosomes, tandis que le RE lisse n’a pas de ribosomes du tout

La synthèse des protéines a-t-elle lieu dans le RE rugueux?

Revenons à la question des ribosomes. Les deux, c’est-à-dire le RE lisse et le RE rugueux, traduisent l’ARN messager (ARNm) en séquences polypeptidiques.

Le lieu de synthèse des protéines est déterminé par les éventuelles modifications post-traductionnelles. Les protéines qui ciblent le RE contiennent souvent une séquence spécifique, appelée séquence signal.

Cette séquence signal est synthétisée au début de la traduction et, une fois formée, elle passe au RE rugueux. Les ribosomes avec ce type d’ARNm ainsi que les protéines partiellement synthétisées sont fixés dans le RE, où la synthèse des protéines est terminée et donne des protéines complètes.

Une fois la traduction terminée, les protéines sont libérées dans les canaux RE et le processus de sécrétion de protéines se poursuit.

La synthèse des protéines a-t-elle lieu dans les mitochondries?

Vous savez probablement que les mitochondries contiennent également des ribosomes et sont donc « impliquées » dans le processus de synthèse protéique des 13 gènes codés par le chromosome mitochondrial.

Des recherches récentes ont montré que certaines protéines codées dans le noyau sont également synthétisées à la surface des mitochondries

mitochondries

Alors, finalement… Où a lieu la synthèse des protéines?

D’après ce que nous avons rapporté dans cet article, il semble que répondre à la question de savoir où a lieu la synthèse des protéines n’est pas aussi simple qu’il y paraît à première vue. Comme l’ont montré diverses études scientifiques, ce processus se déroule en plusieurs endroits.

La seule chose qui semble claire est que la synthèse des protéines a lieu dans toutes les parties des cellules qui contiennent les ribosomes, car, en bref, ce sont les « mécanismes » responsables du déroulement du processus.

Cela signifie que la synthèse des protéines a lieu dans le cytoplasme, dans la partie supérieure du RE rugueux, dans la mitochondrie et dans la membrane mitochondriale

Il est également clair que la synthèse des protéines n’a lieu ni dans le noyau ni dans le nucléole. Les protéines étant des macromolécules, il leur est impossible de traverser la membrane qui entoure le noyau

Conclusions

En définitive, nous espérons vous avoir aidé à mieux comprendre le processus de synthèse par lequel votre corps est capable de transformer les protéines que vous ingérez via l'alimentation en éléments vitaux pour son propre fonctionnement.

Pensez donc, qu’une fois ce mécanisme réalisé, votre organisme pour régénérer vos tissus ou vous défendre contre les micro-organismes extérieurs par exemple

Articles associés:

  • La transcription dans la synthèse des protéines
  • Comment la protéine de lactosérum (Whey Protein) agit-elle sur notre santé?
  • Analyse des protéines : méthodes, fiabilité et qualité
  • Pourquoi avez-vous besoin des protéines?
Évaluation Synthèse des protéines

Importance - 100%

Finalité pour l'organisme - 100%

Où elles sont produites - 100%

Conclusions - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Voir Aussi
Peptopro
Qu’est-ce que PeptoPro® ?

PeptoPro® est une protéine hydrolysée de haute performance Si vous êtes un professionnel ou si …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *