La blessure la plus redoutée au Football : le Ligament Croisé Antérieur

La blessure la plus redoutée au Football : le Ligament Croisé Antérieur

Six à neuf mois de récupération. C’est la période pendant laquelle une blessure Ligament Croisé Antérieur peut tenir un footballeur éloigné du terrain de jeu et de compétition. C’est donc l’une des blessures les plus redoutées dans le monde du football. Vous voulez savoir comment elle se produit et quels traitements appliquent les professionnels pour sa récupération ? Vous avez ici les clés du point de vue professionnel d’un spécialiste de la récupération de premier ordre 🙂

Qu’est-ce que le Ligament Croisé Antérieur ?

Le ligament croisé antérieur (LCA) est un ligament situé à l’intérieur de la capsule articulaire du genou (ligament intracapsulaire) et qui relie la tête distale du fémur à la tête proximale du tibia.

Blessure Ligament Croisé Antérieur redoutée au Foot

Sa principale fonction est d’assurer la stabilité de l’articulation du genou.

Agissant conjointement avec le ligament croisé postérieur, le ligament croisé antérieur empêche l’os du tibia de glisser vers l’avant et de se désaligner du fémur, tant en flexion qu’en extension; tandis que le ligament croisé postérieur l’empêche de glisser vers l’arrière. Il contrôle également l’hyperextension de l’articulation du genou.

Pourquoi c’est la blessure la plus redoutée au foot ?

La déchirure est l’une des blessures les plus redoutées par tout joueur de foot car elle est l’une de celles qui éloignent le joueur des terrains de foot pour une plus longue période.

Plus précisément, une déchirure du LCA tiendra le joueur à l’écart du groupe entre 6 et 9 mois dans le meilleur des cas, à condition que la chirurgie, la récupération et la rééducation ultérieure soient réalisées efficacement.

De plus, la propre peur du joueur de se blesser à nouveau après une si longue période d’arrêt pendant la récupération peut être un facteur de conditionnement pour la performance du joueur une fois rétabli.

Comment un joueur souffre-t-il d’une blessure au ligament croisé ?

Lorsque l’on parle du mécanisme de la blessure du ligament croisé antérieur, il faut tout d’abord faire la distinction entre la blessure de contact et la blessure sans contact.

La blessure avec contact est celle où le ligament est rompu par un traumatisme direct d’un adversaire dans la jambe blessée ; tandis que la blessure sans contact est celle où il n’y a pas d’intervention directe d’un adversaire dans le mécanisme de la blessure, bien qu’il puisse y avoir une perturbation de sa part qui facilite la blessure.

Blessure de Ligament Croisé Antérieur par impact

Connaissez-vous également l’autre blessure grave du genou dans le football? Oui, c’est la triade du genou.

La rupture du croisé antérieur, dans la plupart des cas (85 % environ) est une blessure qui se produit sans contact.

Le mécanisme lésionnel le plus fréquent dans cette blessure se produit lorsqu’il y a une rotation interne du genou alors qu’il est en position de valgus qui produit une torsion excessive dans l’articulation, le pieds étant fixé au sol, cela génère une traction excessive sur le ligament impossible à soutenir, de sorte qu’il finit par se rompre dans son effort pour stabiliser le mouvement.

Cette situation, dans le football, se produit principalement dans deux situations concrètes.

La plus courante sera lors d’un changement brusque de direction après un freinage agressif, dans lequel le genou n’a pas le temps de stabiliser le mouvement.

Le deuxième mécanisme le plus courant pour cette blessure dans le football est lors d’une réception après un saut, dans lequel l’impact contre le sol lors de la réception déstabilise l’articulation ((soit par une collision avec l’adversaire, soit par une perte d’équilibre en l’air), et le ligament n’est pas capable de stabiliser le mouvement, se brisant dans la tentative.

S’il est vrai que nous avons dit que ces mécanismes de blessure sont sans contact et de caractère intrinsèque, il est vrai qu’il y a généralement, dans la grande majorité des cas, des perturbations dues à l’adversaire qui facilitent ces situations de blessure.

Un exemple clair de ceci serait l’action d’un attaquant qui tente de nous dribbler et nous oblige à un changement de direction soudain et rapide ; ou la collision en l’air avec le rival lors de la dispute d’un ballon aérien qui nous déstabilise dans la chute.

Dans les deux cas, le contact avec l’adversaire n’est pas le principal coupable qui a produit le mécanisme de la blessure, mais il en a été un élément facilitateur.

Types de déchirure de Ligament Croisé Antérieur

Dans le cadre de la déchirure du Ligament Croisé Antérieur, on peut distinguer 2 types :

  • Déchirure partielle.
  • Déchirure complète.

Types de blessure du ligament croisé antérieur

Dans la première, la traction excessive dans l’articulation a été suffisante pour briser certaines fibres du ligament, mais pas assez agressive pour rompre le ligament dans sa totalité.

Dans la déchirure complète, cependant, la force de traction générée dans le ligament est plus forte que ce que sa structure peut supporter, perdant complètement la continuité dans ses fibres, créant une grande instabilité dans le genou blessé.

Traitement du Ligament Croisé Antérieur

Après avoir subi une déchirure du Ligament Croisé Antérieur, il y aura, principalement, deux types de traitement:

  • Conservateur.
  • Chirurgical.

Le premier consistera à ne pas remplacer le ligament déchiré par une nouvelle structure et à renforcer toutes les structures entourant l’articulation du genou pour qu’elles remplissent cette fonction de stabilisation dont le ligament croisé antérieur était responsable.

Ce type de traitement pourrait être une option chez les personnes qui ne veulent pas faire de sport ou à mobilité réduite, car, si vous voulez continuer à faire du sport, le déplacement du tibia sur le fémur finirait par dégénérer l’articulation et entraîner de l’arthrose du genou, donc cette option serait pratiquement désestimée pour un joueur.

Donc, dans le cas d’un joueur de foot, la meilleure option sera l’intervention chirurgicale.

Intervention

Le traitement chirurgical après la blessure consistera à remplacer le ligament déchiré par une greffe qui remplit les fonctions qu’il avait. En règle générale, la greffe est un tissu tendineux du joueur lui-même, le tendon rotulien et les tendons ischio-jambiers étant les principales options.

Cette chirurgie est réalisée par arthroscopie et en pratiquant de petites incisions.

Avant que le joueur ne puisse être opéré, l’hémorragie du genou doit être drainée et l’inflammation réduite afin que des tests de diagnostic puissent être effectués pour confirmer la blessure.

Une fois opéré, le joueur commencera avec l’articulation du genou immobilisée et gagnera progressivement des angles de flexion tout au long de sa rééducation, jusqu’à retrouver une flexion normale du genou.

En ce qui concerne le processus de rééducation et de réadaptation après une intervention chirurgicale, le plus important est de s’assurer qu’il est supervisé par une équipe pluridisciplinaire qui prendra des décisions en fonction de l’évolution du joueur, sans se laisser guider uniquement par les délais.

Cette équipe devra être constituée d’un médecin spécialisé en médecine sportive, d’un physiothérapeute et d’un préparateur physique-sportif.

Comment peut-on prévenir une blessure de croisé au football?

Comme nous l’avons déjà dit, les blessures ne peuvent être évitées, quelle que soit la quantité de travail que vous faites. Cependant, ce que nous pouvons faire, c’est réduire les chances qu’elles se produisent autant que possible.

La blessure du LCA, comme toutes les blessures, aura une étiologie multifactorielle, donc en s’occupant du maximum de facteurs possibles, nous réduirons à un haut degré les probabilités de subir cette blessure.

L’un des principaux facteurs de risque est le déséquilibre entre les muscles adducteurs et abducteurs, puisque l’activation de ces muscles (spécifiquement le moyen fessier) sera responsable de la prévention du valgus du genou. Par conséquent, l’un des travaux de base consistera à renforcer le moyen fessier.

D’autre part, il sera important de travailler à la fois la technique de course, comme le changement de direction et la réception, afin de s’assurer qu’il n’y a pas de défauts dans notre technique qui peuvent causer ce mécanisme de blessure.

Blessure de genou dans le foot féminin

De plus, la coordination intermusculaire et intramusculaire sera un facteur à prendre en compte dans ce type de blessure, car nous aurons besoin que nos muscles soient activés au bon moment et avec l’intensité nécessaire pour éviter le valgus du genou qui déclenche la blessure.

Parmi ces facteurs, il y en a bien d’autres à prendre en compte, comme un repos correct pour s’assurer que nos muscles ne seront pas fatigués et ne nous feront pas perdre la stabilité du genou ; une alimentation et une hydratation correctes pour assurer la récupération correcte de nos structures; etc.

En ce qui concerne les facteurs externes, nous soulignerons le choix correct des chaussures en fonction du terrain comme un facteur de risque important lorsqu’il s’agit de réduire la probabilité de subir cette blessure.

Les déchirures du LCA ont monté en flèche ces dernières années dans le foot d’entraînement dû, entre autres, à ce facteur.

Les enfants portent les chaussures de leurs idoles avec des crampons très longs qui, lorsqu’ils jouent sur des surfaces de gazon artificiel, généralement en mauvais état, font que les crampons restent accrochés dans les changements de direction et que le pied ne tourne pas quand le reste du corps le fait, provoquant ce valgus du genou lors de la rotation interne qui provoque la déchirures du ligament.

Routine de travail de prévention

La routine de travail pour la prévention des blessures du ligament croisé antérieur devra réunir tous les facteurs qui peuvent déclencher une telle blessure, puisque la seule façon de réduire les chances de la blessure sera que nos structures soient préparées et entraînées à ces situations qui déclenchent la blessure.

Pour cela, nous réaliserons des travaux de pliométrie, des changements de direction résistants ou avec des pertubations, un travail des muscles adducteurs et abducteurs, un renforcement des quadriceps et des ischio-jambiers, ainsi qu’un travail de movilité visant à garantir le bon fonctionnement de nos articulations.

Conseils et recommandations

Le principal conseil en matière de récupération d’une déchirure du LCA est le suivant: Ne soyez pas pressé.

La science a montré que les joueurs qui reviennent dans les 6 mois après leur opération ont un fort pourcentage de probabilité de rechute, par rapport à ceux qui reviennent à partir de 9 mois après l’intervention, éduisant les chances de plus de 50%.

Cela dit, il sera très important de respecter les processus biologiques de notre organisme car, même si vous vous sentez bien, la plastie mettra plusieurs mois à se consolider structurellement, et un travail excessif avant cette période pourrait signifier un retour au début.

Cependant, il sera important que vous ne restiez pas immobile et que, dès le premier instant, vous commenciez la récupération guidée par l’équipe pluridisciplinaire, car c’est ainsi que votre récupération sera la plus sûre et la plus efficace possible.

Sources consultées :

Autres contenus d’intérêt que vous ne devez pas rater :

Évaluation Blessure Ligament Croisé Antérieur au Foot

La blessure la plus redoutée - 100%

Types de déchirures - 100%

Récupération - 100%

Travail de prévention - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Carlos Gallardo
Carlos Gallardo
Carlos Gallardo, parallèlement à son travail d'entraîneur de l'équipe des jeunes du Rayo Vallecano de Madrid, est passionné par la diffusion scientifique.
Voir Aussi
Repos et Football Avantages pour optimiser les performances
Repos et Football: Avantages pour optimiser les performances

Le footballeur se repose-t-il à la maison après l’entraînement et les matchs ? Comment un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *