Les sels de zinc en fonction de leur biodisponibilité

Les sels de zinc en fonction de leur biodisponibilité

Parmi les sels de zinc, lequel est le plus disponible?

Que sont les sels de zinc ?

Les sels de zinc sont des complexes qui sont composés du minéral en question (zinc) plus un acide, qui stabilise électriquement l’élément et augmente sa disponibilité dans l’organisme.

 

Gluconate de zinc vs sulfateGluconate de zinc et sulfate de zinc. Zinc élémentaire entouré.

Y a-t-il un sel meilleur qu’un autre ?

L’utilisation des sels dépend de leurs caractéristiques physico-chimiques qui modifient la pharmacocinétique du zinc ingéré, c’est-à-dire qu’il y a des sels :

  • Plus biodisponible en général et/ou sous certaines conditions
  • Con mayor contenido en zinc por unidad.

Mais il ne faut pas confondre cela avec l’attribution de propriétés différentes aux sels, car elles sont toutes basées sur les effets produits par leur teneur en zinc, quelle que soit la molécule qui y est attachée.

Senior

Tous les sels minéraux agissent de la même manière, mais pas au même degré.

Comment choisir le bon sel de zinc qui nous convient ?

Dans des articles précédent, comme celui des sels de calcium ou celui des sels de magnésium, nous vous avons donné des recommandations spécifiques concernant l’utilisation d’une forme ou d’une autre du minéral selon le cas particulier que chacun d’entre vous peuvent présenter.

Cependant, cette fois, il n’est pas possible de donner une recommandation claire, car toutes les formes de zinc que nous commercialisons chez HSN ont une biodisponibilité maximale, et toutes sont normalisées à une certaine concentration de zinc élémentaire, explique-t-on :

Notre gluconate de zinc et notre bisglycinate de zinc (zinc chélaté) contiennent tous deux la même quantité de zinc par capsule : 25 mg.

Si nous parlions de produits, tel que, la poudre de zinc, il serait important de distinguer lequel contient le plus de zinc, car dans le même service, nous prendrions des quantités différentes de minerai.

La teneur en éléments du gluconate de zinc est de 14 %, tandis que celle du bisglycinate est de 30 %.

Le bisglycinate est supérieure, car dans 100 mg de sel, nous trouvons 30 mg de zinc, alors que dans la même quantité de sel de gluconate, nous ne trouverions que 14 mg de zinc.

Comme les sels de zinc que nous commercialisons che HSN sont encapsulés ou sous forme de comprimés et qu’ils contiennent tous la même quantité de zinc élémentaire, le rapport zinc:sel n’est pas pertinent.

coureur

Ils sont donc tous pareils ?

Oui, s’ils sont sous forme de comprimés ou de gélule avec la teneur en zinc standardisée , c’est très important, oui

Apsortion

Taux d’absorption fractionnaire de 3 sels de zinc (citrate, gluconate et oxyde)

Il semble que l’oxyde de zinc soit une forme légèrement moins biodisponible que d’autres sels de zinc tels que le gluconate, le bisglycinate, le citrate, l’oroate ou le sulfate; qui se sont révélés excellents dans tous les cas.

Une autre des grandes différences qui conditionnent le choix d’un sel de zinc ou d’un autre est son goût.

Mais là encore, cela ne s’applique pas à un produit encapsulé comme ceux que nous commercialisons, car ils ne sont pas aromatisés par l’utilisation d’un agent de revêtement qui empêche le contact du sel minéral avec les papilles gustatives dans la cavité buccale.

LES SAVEURS INDIQUÉES PAR LES CONSOMMATEURS DE DIFFÉRENTS SELS
Citrate de zincLégèrement amer
Gluconate de zincAmargo, astringent
Oxyde de zincAmargo
Sulfate de zincAstringent, amer et métabolique

Les compléments en zinc sont-ils bons ?

Oui.

En fait, il semble le zinc dans les compléments alimentaires ait un taux d’absorption plus élevé que le zinc dans les aliments (~60% vs ~30%) (Hambidge et al., 2010).

Nous ne savons pas exactement pourquoi il en est ainsi, car même en contrôlant les principaux anti-nutriments (phytates) qui conditionnent négativement l’absorption du zinc dans les aliments, la supplémentation reste supérieure, donc :

  • Ou bien il existe d’autres inhibiteurs de l’absorption du zinc que l’on trouve dans les aliments et que nous ne connaissons pas.
  • Ou bien les suppléments, en raison de leur forte concentration en zinc, saturent les transporteurs des cellules intestinales et cela est absorbé par des mécanismes alternatifs (dont nous savons qu’ils peuvent être absorbés par diffusion passive).
C’est précisément pour cette raison que nous devons garder à l’esprit que les suppléments de zinc doivent être consommés à jeun, au moins 4 heures avant un repas riche en céréales et/ou en légumes pour éviter que l’acide phytique ne se lie au zinc dans l’intestin et ne nuise à son absorption.

Un détail du Zinc

La supplémentation en zinc est une option fortement recommandée chez les personnes ayant un régime alimentaire pauvre en zinc et/ou riche en inhibiteurs de l’absorption des minéraux.

En général, la plupart des personnes qui déclarent un apport insuffisant en zinc sont végans.

Il faut tenir compte du fait que l’augmentation de la concentration de zinc dans le sang induit une activation d’une série de métalloprotéines qui commencent à chélater le cuivre qui circule dans notre sang, le faisant sortir de nos tissus et nous faisant courir le risque de souffrir d’une carence en cet oligo-élément (Cousins, 1983).

label de zinc

Étiquette du bisglycinate de zinc de HSNessentials.

Par conséquent, le bisglycinate de zinc de HSNessentials contient 1 mg de cuivre élémentaire provenant du gluconate de cuivre dans sa formulation.

Néanmoins, il est remarquable que ces effets d’induction des séquestrants du cuivre n’aient été observés qu’avec des apports disproportionnés de zinc , à raison de 600 mg par jour, soit l’équivalent de 12000% de l’apport journalier recommandé en zinc (Willis et al., 2005).

Références bibliographiques

  1. Andermann, G., & Dietz, M. (1982). The bioavailability and pharmacokinetics of three zinc salts: Zinc pantothenate, zinc sulfate and zinc orotate. European Journal of Drug Metabolism and Pharmacokinetics, 7(3), 233–239.
  2. Cousins, R. J. (1983). Metallothionein – Aspects related to copper and zinc metabolism. Journal of Inherited Metabolic Disease, 6(1 Supplement), 15–21.
  3. Hambidge, K. M., Miller, L. V., Westcott, J. E., Sheng, X., & Krebs, N. F. (2010). Zinc bioavailability and homeostasis. American Journal of Clinical Nutrition, 91(5), 1478S-1483S.
  4. Lönnerdal, B. (2000). Dietary Factors Influencing Zinc Absorption. The Journal of Nutrition, 130(5), 1378S-1383S.
  5. Roohani, N., Hurrell, R., Kelishadi, R., & Schulin, R. (2013). Zinc and its importance for human health: An integrative review. Journal of Research in Medical Sciences, 18(2), 144–157.
  6. Wegmüller, R., Tay, F., Zeder, C., Brnić, M., & Hurrell, R. F. (2014). Zinc Absorption by Young Adults from Supplemental Zinc Citrate Is Comparable with That from Zinc Gluconate and Higher than from Zinc Oxide. The Journal of Nutrition, 144(2), 132–136.
  7. Willis, M. S., Monaghan, S. A., Miller, M. L., McKenna, R. W., Perkins, W. D., Levinson, B. S., … Kroft, S. H. (2005). Zinc-induced copper deficiency: A report of three cases initially recognized on bone marrow examination. American Journal of Clinical Pathology, 123(1), 125–131.
Aperçu des sels de zinc

Types - 100%

Avantages - 100%

Désavantages - 100%

Biodisponibilité - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Alfredo Valdés
Alfredo Valdés
Spécialiste en entraînement en physiopathologie métabolique et dans les effets biomoléculaires de l'alimentation et de l'exercice physique, il vous introduira avec ses articles dans le monde complexe du sport et de la nutrition clinique, de manière simple et dans une perspective critique.
Voir Aussi
Cuivre et pigmentation des cheveux
Cuivre – Le minéral de base pour la santé de l’organisme

Le cuivre est un des minéraux les plus importants pour le tissu conjonctif de l’organisme. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *