Uva Ursi: Un excellent remède pour les problèmes urinaires

Uva Ursi: Un excellent remède pour les problèmes urinaires

Bien qu’il soit également connu sous le nom de Gayuba et qu’il porte le nom scientifique de Arctostaphylos On le traduit par « raisin d’ours » ou « baie d’ours » et le fait est que ces animaux sont très friands des fruits de cet arbuste en automne, car ils constituent un élément de base de leur alimentation, ainsi que de celle d’autres animaux, comme les grives et les tétras. Et, parce que « la nature est sage », vous pouvez déjà imaginer sa bonté…

Cependant, nous nous concentrerons sur ses propriétés pour l’homme, car ses nombreux bienfaits pour l’organisme étaient déjà bien connus depuis le Moyen-Âge grâce à ses propriétés astringentes, anti-diarrhéiques, anti-inflammatoires, hémostatiques…

Propriétés de l'Uva-Ursi

Qu’est-ce que l’Uva Ursi?

Uva Ursi est, grosso modo, un remède extraordinaire pour les problèmes urinaires.

De petite taille, elle peut être considérée comme une plante rampante, puisque la hauteur maximale qu’elle peut atteindre est de deux mètres et qu’elle ne pousse même pas très souvent. Elle fleurit vers le mois de mai.

Tout peut être utilisé à partir du raisin d’ours, de sorte que tant les feuilles, les tiges que les fruits peuvent être utilisés et récoltés tout au long de l’année. Cependant, seuls les deux premiers sont utilisés pour faire des formulations médicinales.

En termes de données morphologiques, nous pouvons continuer à dire que ses fleurs sont blanches ou roses et sont disposées en grappes terminales. Quant à ses baies, elles sont très similaires à la myrtille américaine et sont sphériques. Elles mesurent entre 6 et 8 millimètres de diamètre et, une fois mûres, sont de couleur rouge.

Nous examinons de plus près leur origine et leur histoire

En ce qui concerne sa répartition géographique, l’uva ursi est parfaitement adaptée aux territoires subarctiques, de sorte que les zones où l’espèce est la plus abondante se trouvent dans les régions septentrionales de l’Europe, mais aussi dans les hautes latitudes de l’Asie, ainsi que dans la toundra canadienne.

Il est également très fréquent de voir un beau manteau formé par ses minuscules feuilles dans les clairières des forêts de pins et de chênes de la chaîne pyrénéenne et sur les hauts plateaux du système ibérique.

La busserole a une longue histoire en tant que remède pour traiter les problèmes urinaires. Et ce, tant en Amérique qu’en Europe. C’est tellement vrai qu’avant la découverte des sulfamides, son principe actif le plus important, l’arbutine, était souvent prescrit par les médecins comme antiseptique en cas d’infections des voies urinaires, telles que la néphrite, la pyélonéphrite, la cystite et l’urétrite.

Ce n’est toutefois pas la seule aptitude thérapeutique qui lui soit reconnue : depuis au moins 2.000 ans, elle fait partie des plantes de base de la sagesse populaire en tant qu’astringent, diurétique léger et dans le traitement des pathologies des voies urinaires.

En fait, il semble que les Indiens d’Amérique l’utilisaient beaucoup comme remède naturel contre les maux de tête et lorsque la carence en vitamine C faisait des ravages sous la forme du scorbutisme Telle était la foi qu’ils avaient en lui.

Fruit de l'Uva Ursi

Quelles sont les propriétés et les bienfaits de la busserole?

Outre le large éventail de bienfaits de l’uva ursi, que nous avons rassemblé pour vous dans un poste spécifique complet, nous souhaitons exposer quelques questions supplémentaires.

Saviez-vous que c’est dans les feuilles de la busserole que se concentre une grande partie de ses principes actifs? Ce sont eux qui confèrent à l’espèce ses propriétés médicinales, parmi lesquelles se distinguent les tannins, qui se distinguent par leur fonction astringente, et les flavonoïdes, auxquels on attribue une action anti-diurétique.

L’allantoïne, quant à elle, est un facteur végétal associé à ses propriétés sédatives et à la possibilité de stimuler la réparation des tissus. Il aide également à la guérison en favorisant la croissance de cellules saines.

De plus, la feuille de busserole a un usage externe dont vous n’avez peut-être pas entendu parler, à savoir que, sous forme de nettoyage de la peau, elle accélère le processus de régénération de la peau après des coupures et des écorchures.

Parallèlement, l’allantoïne contribue également à éliminer les bactéries et les substances indésirables telles que les toxines, l’acide urique, les graisses et les sels minéraux en excès. En outre, il est particulièrement efficace pour traiter les boutons de fièvre et les infections vaginales.

Dans le vaste catalogue des substances pharmacologiquement actives, l’uva ursi contient l’acide ursolique, un diurétique bien connu et un astringent puissant.

Il existe plusieurs viscères pour lesquels « uva ursi » agit comme un tonique, principalement les reins, le foie et le pancréas, mais aussi les uretères et l’urètre. Il a également été démontré qu’il réduit la formation de cristaux d’acide urique, qui sont responsables des crises douloureuses de la goutte.  Et leurs bienfaits ne s’arrêtent pas là, puisqu’ils agissent même comme analgésique en cas de coliques causées par des calculs vésicaux.

Cependant, la liste des propriétés thérapeutiques, curatives ou palliatives de la brusserole ne serait pas complète sans en faire mention:

  • Il est un facteur de prévention des infections du post-partum.
  • Il agit parfaitement pourtraiter la diarrhée chronique due à une malabsorption, en favorisant la formation du bolus fécal, grâce à sa forte concentration en tanins.
  • Promet la relaxation des muscles, servant d’adjuvant dans la récupération des tissus irrités et enflammés, si elle est prise comme complément alimentaire.
  • Il aide à combattre l’hypertension artérielle Comment? Parce que c’est un diurétique et, en tant que tel, il stimule le flux d’urine et la miction. De cet effet, il tire son utilité en tant que complément des régimes amaigrissants, en contrant la rétention d’eau.
  • Avertissement: si vous comptez l’utiliser de cette manière, rappelez-vous que produire durablement un volume d’urine supérieur à la normale entraîne une élimination excessive de potassium que vous devrez compenser par l’alimentation ou la supplémentation.
  • Sert au traitement de l’énurésie nocturne, un problème qui n’a pas tendance à être mis en évidence mais qui touche un bon pourcentage d’enfants plus âgés.

Ursi Grape Culture

Autres avantages pour la santé

En plus de tout ce que nous avons dit jusqu’à présent et en excluant sa fonction sur l’appareil excréteur, que nous aborderons dans la section suivante, l’un des principaux bienfaits de l’uva ursi est celui de aider à réduire l’accumulation d’acide urique et, en cohérence avec cela, la formation de calculs d’urate dans la vessie.

Il ne faut pas non plus négliger la façon dont il intervient dans les pathologies ostéoarticulaires et musculaires, notamment les problèmes de dos, l’arthrite et les rhumatismes.

Pour conclure le chapitre sur les utilisations de la brusserole, mentionnons deux domaines hors santé humaine dans lesquels il s’inscrit, à savoir que les baies de busserole sont parmi les plus appréciées pour la production de confitures, et que ses feuilles sont utilisées comme arôme dans le processus de fabrication du tabac à pipe.

Quel rôle joue Uva Ursi dans le traitement des infections urinaires?

Malgré ses nombreux bienfaits, sa substance la plus acclamée est l’arbutine, étant donné ses propriétés pour le déclenchement d’une grande efficacité antiseptique et anti-inflammatoire dans les voies urinaires. L’arbutine est un glycoside qui est hydrolysé par la flore bactérienne de l’intestin.

La conséquence de cette hydrolyse ? Les métabolites qui en résultent sont le sucre et l’hydroquinone, une substance hautement pharmacologiquement active qui, une fois libérée du foie par la circulation sanguine, atteint les reins. C’est à ce moment que ses effets antiseptiques se déploient, et il est complètement éliminé dans les urines.

Dans le cycle métabolique de l’hydroquinone, il existe une phase importante, basée sur la combinaison avec l’acide glucuronique, sécrété par le système digestif, qui donne naissance à un autre composant qui agit sur les muqueuses du tractus urinaire, réduisant l’inflammation.

Bien que le processus thérapeutique commence avec la prise d’arbutine, l’hydroquinone est la substance qui fait de la busserole un impressionnant antiseptique urinaire, responsable de la plupart des effets visant à combattre les infections dans cette partie du corps.

Cependant, il faut savoir que, pour que l’hydroquinone soit efficace dans cette action, il faut que l’urine soit alcaline, car lorsque le pH est bas, elle a tendance à s’inactiver.

Ces informations permettent de comprendre pourquoi, pour faciliter le fonctionnement d’un traitement à base de brusserole, il est conseillé de suivre un régime riche en fruits et légumes, aliments qui contribuent à augmenter le pH de l’urine.

L’option suivante à garder à l’esprit est la prise de bicarbonate de sodium, bien que le problème soit que cette substance peut déclencher certains effets secondaires, de sorte que vous devriez idéalement opter pour la voie alimentaire pour alcaliniser votre urine.

Voulez-vous un argument fort en faveur de l’uva ursi? En voici une: la Coopérative Scientifique Européenne de Phytothérapie l’a incluse dans sa liste de substances adaptées au traitement des cystites non compliquées, dans les cas où une antibiothérapie n’est pas indispensable.

Uva-Ursi pour les infusions

Y a-t-il des effets secondaires?

Bien qu’il y ait peu de doutes quant à l’innocuité de la prise de busserole pendant de courtes périodes, si vous remarquez que vous urinez trop fréquemment ou si vous ressentez l’un des symptômes énumérés ci-dessous, vous devez interrompre la prise.

Ces effets secondaires comprennent:

  • Burning
  • Vomissements
  • Décalage
  • Dyspnée (difficulté à respirer)
  • Crises d’épilepsie

La principale complication lors de la consommation d’uva ursi en grande quantité est que vous pouvez être affligé de nausées et vomissements, voire d’une irritation intestinale, étant donné sa forte teneur en tanins.

En tant que diurétique, il peut réduire la quantité de potassium dans le corps, comme nous l’avons déjà mentionné, il est donc conseillé d’enrichir le régime alimentaire par la consommation de légumes et de fruits frais, en particulier les bananes.

Et les contre-indications?

Quant à savoir si les femmes enceintes peuvent prendre de la busserole, en principe, les données connues sont insuffisantes pour confirmer ou infirmer les effets indésirables possibles de l’uva ursi sur le développement du fœtus et sur la composition du lait maternel.

Ainsi, par mesure de précaution, il est recommandé aux femmes enceintes et allaitantes d’éviter de prendre de la brusserole. Il en va de même pour les enfants de moins de douze ans.

Certaines situations pathologiques sont sensibles à la consommation d’uva ursi, sous quelque forme que ce soit, ce qui peut aggraver les symptômes. Il s’agit notamment des maladies rénales, de l’hypertension artérielle, des ulcères de l’estomac et du duodénum et de la maladie de Crohn.

Par conséquent, si vous souffrez de l’un de ces troubles, vous devez être prudent avec la prise de cette substance car les désordres gastro-intestinaux, même temporaires, pourraient être aggravés.

La raison? Ce sont des compléments qui contiennent des quantités élevées de tanins, comme nous l’avons déjà mentionné, qui peuvent irriter la membrane qui « recouvre » l’intérieur de l’estomac et des intestins.

Si vous prenez des diurétiques, vous devez également savoir que la prise simultanée d’uva ursi peut contribuer à un déséquilibre des électrolytes (principalement calcium, chlore, magnésium, potassium et sodium), entraînant des troubles des réactions nerveuses et de la fonction musculaire.

Attention aux interactions suivantes

Lors de l’examen des interactions possibles de l’uva ursi, qui ne sont pas peu nombreuses, malgré le fait qu’il s’agisse d’une substance naturelle, il faut distinguer les interactions avec les médicaments et avec les espèces végétales. Examinons les principales d’entre elles.

Interactions de l’Uva Ursi avec des produits médicinaux

  • D’une part, il y a ceux que l’on appelle les non-stéroïdes Parmi les plus connus figurent l’ibuprofène et l’indométhacine. Les effets des deux sont accentués par la présence d’arbutine en raison de l’exacerbation de l’hypersensibilité à cette dernière.
  • En revanche, au sein du groupe des corticostéroïdes, c’est à nouveau le même principe actif, l’arbutine, qui potentialise les effets de la prednisolone et de la dexaméthasone, lorsqu’elles sont appliquées en cas de dermatite de contact ou d’œdème

Pour cette raison, une extrême prudence est nécessaire si la brusserole doit être pris en combinaison avec tout type de médicament anti-inflammatoire, qu’il soit corticostéroïde ou non.

Deuxièmement, il a été démontré que la busserole interagit de manière synergique avec les agents pharmacologiques qui augmentent la production d’urine, et dans le cas des acidifiants urinaires (dont l’un est la vitamine C ou l’acide ascorbique), ce qui peut produire un masquage de l’effet antibactérien de l’uva ursi.

Certains médicaments comme le chlorure d’ammonium ou l’églantier produisent des effets similaires, de même que le jus de myrtille, qui peut acidifier l’urine à l’excès.

Au contraire, il faut noter l’effet alcalinisant de certains aliments comme la menthe, le miel, les raisins secs, les haricots ou les épinards, et de certains médicaments antiacides ou du bicarbonate de sodium lui-même.

Interactions avec d’autres espèces végétales

N’oubliez pas que la combinaison de la busserole et de l’aloe vera, étant donné l’aloesine ou l’aloïne contenue dans cette dernière substance, stimule la capacité naturelle d’inhibition de l’enzyme tyrosinesa, responsable de l’oxydation des phénols, intensifiant la fonction dépigmentante de l’uva ursi.

De même, l’arbutine est présente dans la marjolaine (qui est utilisée comme épice) ou la damiane (qui est utilisée pour traiter l’épuisement et les problèmes respiratoires), par exemple. C’est pourquoi il convient d’être particulièrement prudent avec cette association, qui peut augmenter les taux sanguins et urinaires d’hydroquinone.

Uva Ursi infusion

Comment prendre Arctostaphylos

Nous avons déjà fait allusion au fait que l’uva ursi fonctionne mieux dans une urine alcaline, donc lorsque vous envisagez un régime, vous devriez éviter tout ce qui favorise son acidification des fluides organiques, car il est logique que l’urine soit influencée.

Qu’est-ce que cela signifie ? Eh bien, proscrire la consommation d’aliments trop acides pour la plupart, même s’il faut rappeler que la plupart des aliments sont légèrement acides, à l’exception des blancs d’œufs.

Il peut également arriver que vous commenciez à prendre de la brusserole pour le traitement de l’hypertension. Dans ce cas, nous rappelons l’importance de consommer davantage de légumes et de fruits frais, notamment ceux qui sont riches en ce macrominéral.

Cependant, gardez à l’esprit que l’utilisation la plus répandue de la busserole est pour lutter contre les infections urinaires. Il est vrai qu’il n’existe pas de preuves cliniques fiables pour soutenir un dosage spécifique, mais une dose quotidienne de 8-10 g de feuilles est généralement recommandée.

Par ailleurs, aucune dose standard d’uva ursi n’a été établie, mais varie en fonction de l’intensité de la pathologie à traiter. Néanmoins, 3 à 4 prises quotidiennes de 2 à 3 grammes d’extrait, qui garantissent 100 à 200 mg d’arbutine.

Important: la règle de base concernant la consommation d’uva ursi est de ne pas prolonger sa consommation au-delà d’une semaine ou de cinq traitements hebdomadaires dans la même année.

Il est essentiel que vous trouviez sur le marché des produits présentant une certaine homogénéité dans leur composition. A cet effet, la Pharmacopée européenne établit un minimum de 7 % d’arbutine par rapport au poids de la feuille sèche. Cependant, on trouve souvent des concentrations de près de 15 %.

Des études ont montré que des doses dix fois supérieures à la dose recommandée peuvent entraîner des nausées, des vomissements, des convulsions et des acouphènes (bourdonnements d’oreilles causés par la concentration d’hydroquinone), des difficultés respiratoires et une cyanose, c’est-à-dire une teinte bleutée du corps. En revanche, la prise d’une dose de 30 grammes ou plus peut avoir des conséquences fatales.

Les suppléments d’Uva Ursi

Plusieurs formes de présentation sont à votre disposition, et vous pouvez choisir en fonction de vos préférences et de l’objectif pour lequel chacune est recommandée:

  • Infusion Il suffit de faire bouillir l’uva ursi seul ou en association, avec plusieurs possibilités. Un premier exemple est une cuillère à café de feuilles de busserole par tasse d’eau, dont vous pouvez boire trois tasses par jour. Une autre méthode consiste à préparer une cuillère à soupe de thym, de busserole, de verge d’or et de bruyère dans un litre d’eau. Vous pouvez également faire la même chose mais avec du thym, de la prêle, de la busserole, du calendula et des graines de lin. Pour lutter contre les infections vaginales, mélangez à parts égales la prêle, le thym, la busserole et la camomille.
  • Il est particulièrement indiqué pour combattre les inflammations de la vessie et de l’urètre si on le combine avec d’autres espèces végétales à action antibactérienne, ses meilleurs représentants étant la soie de maïs, les fleurs de mauve ou la queue de chat. Pour ce faire, combinez 20 grammes de chaque. Faites bouillir le mélange pendant quelques minutes et buvez 3-4 tasses par jour.
  • Thé Uva ursi. Doté d’une grande réputation pour sa létalité contre plusieurs espèces de bactéries telles que: Escherichia coli, Staphylococcus spp, Pseudomonas aeruginosa, Ureaplasma urealyticum, Proteus vulgaris et le mycoplasme de Friedlander, responsable de pneumonies sévères, ainsi que la levure Candida albicans. Ce thé est utilisé pour le traitement de l’accumulation d’urate dans les calculs rénaux, la bronchite, la néphrite, le mal de dos et la cystite.
  • Poudre, gélules et teinture (en application de 5 ml 3 fois par jour)

    Vous pouvez acheter les meilleurs suppléments d’uva ursi à un prix imbattable sur le site en ligne de HSN. Nous vous le recommandons:

    Uva Ursi de EssentialSeries

    Uva Ursi par EssentialSeries

    Vous avez déjà vérifié les nombreux bienfaits de l’uva ursi? Vous disposez maintenant de suffisamment d’informations pour décider si vous voulez ou non tenter votre chance.

    Entrées connexes

    • Saviez-vous ces avantages à propos de l’Uva ursi?
    Évaluation Uva Ursi

    Infections urinaires - 100%

    Rétention de liquides - 100%

    Pour les femmes - 100%

    Efficacité - 100%

    100%

    Évaluation HSN: 5 /5
    Content Protection by DMCA.com
    Au sujet Alberto Ricón
    Alberto Ricón
    Alberto Ricón est un spécialiste en nutrition et en hygiène alimentaire. Il possède une vaste expérience dans ce secteur et est également technicien.
    Voir Aussi
    Épinards découvrez leurs bénéfices
    Épinards: découvrez tous leurs bienfaits

    Nous vous présentons le super aliment de Popeye qui est arrivé jusqu’à notre présent: les …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.