Existe-t-il des Exercices Interdits?

Existe-t-il des Exercices Interdits?

Quels sont les exercices interdits ? Existent-ils vraiment ?

Vous avez sûrement déjà fait un exercice, comme vous le faites depuis des mois, peut-être des années, sans problème, et quelqu’un vous a approché au gymnase pour vous dire :

« Soyez prudent ! Si vous continuez à faire cela, vous allez vous blesser au dos. »

Pourquoi interdire les exercices ?

Les exercices sont considérés comme «interdits» lorsque leur pratique est généralement déconseillée car ils présentent un risque plus important que de bénéfices.

Alors que pour ceux qui vous indiquent à la salle de sport, ce sont ces mouvements qui menacent la santé de votre dos et de vos genoux, toujours.

Press Arrière Nuque. Exercices interdits

Press Arrière Nuque.

Certains de ces exercices présentent un risque dans la mesure où ils placent un segment du corps (comme une articulation ou un membre) sous une charge excessive dans une certaine position (généralement inhabituelle) qui peut provoquer un risque clair de blessure.

Skieur

Skieur.

Cependant, l’interdiction stricte des exercices, de manière généralisée, est une erreur, car il n’y a pas d’exercices universellement déconseillés.

Et cela doit être individualisé en fonction des caractéristiques individuelles de la personne, qui déterminent la capacité à gérer une charge structurelle spécifique, dans une position spécifique.

Quels sont les risques des exercices interdits ?

Les risques des exercices interdits sont les mêmes que ceux de tout autre exercice :

Soumettre un segment du corps à un stress qui dépasse la capacité fonctionnelle de prise en charge, et conduit à l’apparition d’inconfort ou d’altérations de la mobilité dues à une blessure aiguë, ou par répétition.

Les exercices interdits diffèrent des autres exercices en ce que la capacité du corps à gérer la charge est beaucoup plus faible, donc la prévalence des blessures a tendance à être plus élevée lors de l’exécution de ces gestes.

Par conséquent, certaines disciplines sportives, telles que le CrossFit®, ont un risque de blessure plus élevé que d’autres tels que la musculation, tout simplement parce que le stress de la charge nécessaire pour performer dans une discipline sportive dépasse de loin la capacité.

Quels exercices faire ?

La plupart des gens peuvent faire n’importe quel exercice, à l’exception des antécédents de blessures qui empêchent l’exécution d’un certain geste, pendant une période donnée (postopératoire, par exemple).

Il vous suffit de gérer la charge d’entraînement, et le mouvement en particulier, qui présente un risque pour l’utilisateur de souffrir de douleurs ou d’autres altérations, pour éviter que cela ne se produise.

Par exemple :

Pointes de ballet

Conseils de ballet.

Comment une danseuse de ballet peut-elle passer plusieurs heures par jour sur la pointe de ses pieds sans se blesser ? Sans aucun doute, si la plupart d’entre nous étions sur la pointe de nos pieds (dans le cas où cela est réalisé) pendant un peu plus de quelques minutes par jour, après quelques jours, nous en ressentirions un inconfort musculaire.

Les danseurs n’ont rien qui ne leur font pas ressentir cela, ou ne pas subir de blessures, à part pratiquer des heures et des heures au fil des ans, ce qui conduit à adapter leurs tissus pour adopter cette position de manière durable, sans présenter un plus grand risque de blessure que de simplement se tenir debout avec toute la plante du pied soutenue.

Personne ne se blesserait en restant debout 6 heures par jour ? Et 6 heures à faire un poirier ?

Ici est la différence, dans l’adaptation, l’un des principes de l’entraînement duquel nous vous avons déjà parlé.

Liste des Exercices Interdits

Quels exercices sont généralement considérés comme «interdits» ?

Squat profond

Le squat profond est un exercice avec une grande suspicion, où l’hypothèse a été émise comme une variante d’exécution qui met plus de pression sur les tissus passifs impliqués dans le mouvement, en particulier le genou.

Squat profond. Exercices interdits

Squat.

Risques

Les risques liés à la réalisation d’un squat profond est de subir des blessures, principalement de nature chronique (dues à une surutilisation) au niveau des tissus musculaires (tendons), ligamentaires et articulaires, qui peuvent se développer :

  • Chondromalacies de nature différente.
  • Tendinite.
  • Arthrose du genou.
  • Etc.
Ce sont d’étranges blessures chez les personnes qui n’ont pas subi de modifications structurelles précédentes et ne se limitent pas uniquement à s’accroupir.

Exercices alternatifs

Toutes les propositions alternatives de cette liste doivent être évaluées par un professionnel des sciences du sport et du fitness qui valorise l’adaptabilité.

Des restrictions sur l’amplitude de mouvement, en la limitant, peuvent être utiles :

  • Demi-squat.
  • Quarts de squat.

Modifications de l’outil permettant un meilleur positionnement de la charge pour modifier la posture du corps :

  • Prise de jambes.
  • Dumbbell Rack Squat.

Press/Traction Arrière Nuque

La traction transnuca est l’un des exercices les plus diabolisés du gymnase, en raison de la faible mobilité générale des utilisateurs dans l’articulation de l’épaule qui conduit rapidement à l’apparition d’un inconfort.

Si vos épaules vous font mal, nous vous recommandons ces exercices pour les améliorer.

Risques

Le risque principal est que lorsque l’épaule est en position étendue derrière le plan frontal, la charge externe dépasse la capacité interne à produire de la force et une blessure traumatique se produit (luxation ou disloquation).

Exercices alternatifs

Les exercices alternatifs les plus simples consistent à placer la charge externe, par rapport au plan frontal, dans une position plus favorable, devant le corps.

Si vous ressentez toujours de l’inconfort, vous pouvez raccourcir l’amplitude des mouvements (en se baissant moins) ou utiliser des haltères ou des kettlebells, qui permettent une plus grande liberté articulaire et ne limitent pas autant les mouvements comme le fait la barre.

Élévations latérales >90º

L’exécution de soulèvements latéraux est normalement limitée à 90 ° d’enlèvement, puisque les exécutions au-dessus de ce seuil sont généralement considérées comme inadéquates.

Risques

Le risque le plus fréquemment attribué à cette performance est la réduction de l’espace sous-acromial, qui survient lorsque la tête de l’humérus et l’acromion de la clavicule se rejoignent, limitant l’expansion des muscles qui la traversent . de l’espace et peut provoquer une inflammation des tissus passifs de l’articulation.

Tendinite et Bursite

Représentation graphique de la tendinite et de la bursite d’impigement due à la réduction de l’espace sous-acromial.

Exercices alternatifs

Normalement, limiter simplement l’amplitude de mouvement de l’articulation de l’épaule à moins de 90°.

En cas de présence de désagréments avec des angles d’exécution plus grands, cela suffit.

Bloc d’articulation pendant la performance

Les verrous d’articulation sont légèrement différents, car ils peuvent présenter des risques en fonction :

  • L’articulation en question à verrouiller ;
  • Le mouvement dans lequel il est réalisé ;
  • Le degré individuel de laxisme ;
  • La charge externe ;
  • Fatigue qui conditionne le contrôle du moteur sur l’articulation, etc.

Bloquage articulaire

De nombreux facteurs peuvent entraîner une blessure, toujours traumatique, en bloquant les articulations lors de l’exécution d’un exercice.

Nous recommandons ce post pour approfondir ce concept.

Risques

Le risque, comme toujours, est de dépasser la capacité des tissus articulaires à exercer une force, de sorte que la charge externe surmonte la résistance et puisse causer des dommages.

Exercices alternatifs

La clé est de limiter le blocage des articulations dans les exercices à forte charge.

Sur les articulations de diarthrose (comme le genou ou l’épaule), avec une faible capacité à exercer une force en extension complète.

Flexion de la colonne pendant l’exécution

La diabolisation de la flexion vertébrale (lors d’un crunch adominal, par exemple) est le résultat de MCGill et de la publication de son livre « Back Mechanic ».

Leurs arguments reposaient sur des modèles anatomiques de structures vertébrales animales, isolées du reste des muscles faisant office de matériau de soutien, soumis à de multiples répétitions incontrôlables.

Risques

Les risques proposés sont des dommages aux disques intervertébraux (structures mal irriguées) qui contiennent le nucleus pulposus de la moelle épinière qui peut extruder et comprimer une racine nerveuse irradiante de douleur.

Exercices alternatifs

L’alternative la plus courante à ces exercices est celle « anti-mouvement »:

  • Anti-extension de colonne : Comme une plaque isométrique
  • Anti-rotation de la colonne vertébrale : Comme une presse à palettes.

Conclusions

Nous ne pouvons pas établir qu’il existe des exercices universellement découragés.

Il existe des exercices qui sont moins adaptes à certaines personnes en raison de leurs caractéristiques physionomiques, qui rendent la capacité de charge interne à laquelle la charge externe soumet leur structure très limitée, et donc des douleurs ou un handicap apparaissent rapidement.

Surcharge progressive correctement administrée et bonne technique correctement adaptée pour surmonter ces limitations.

Entrées Associées

  • Tout ce que vous devez savoir sur le Squat (technique, recommandations…) en visitant ce lien.
  • Exercice de squat alternatif : Squat Bulgare. Apprenez à le faire correctement ici.
Évaluation Exercices Interdits

Quels sont-ils - 100%

Risques - 100%

Exercices alternatifs - 100%

Recommandations - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Alfredo Valdés
Alfredo Valdés
Spécialiste en entraînement en physiopathologie métabolique et dans les effets biomoléculaires de l'alimentation et de l'exercice physique, il vous introduira avec ses articles dans le monde complexe du sport et de la nutrition clinique, de manière simple et dans une perspective critique.
Voir Aussi
Cluster Training Quand appliquer cette Technique d'Entraînement
Cluster Training: Quand appliquer cette Technique d’Entraînement ?

Le Cluster Training ou séries cluster est une méthodologie quelque peu différente de la série …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *