Aliments pour le Cerveau

Aliments pour le Cerveau

Dans cet article, nous allons parler de ces aliments pour le cerveau et la mémoire et quelle est la meilleure façon de les intégrer dans votre vie quotidienne.

L’alimentation et la fonction cérébrale

Nous savons tous que notre cerveau et le système nerveux en général est une machine puissante qui consomme beaucoup de ressources.

Bien qu’il y ait encore une tendance à croire que notre cerveau et ses capacités sont indépendants de ce que nous faisons ou mangeons, nous disposons chaque fois d’un poids plus important de preuves qui nous alertent que le contraire est vrai.

Il n’existe pas de cerveau indépendant de notre environnement.

L'alimentation et la fonction cérébrale

Les mêmes habitudes négatives qui nous tuent et affectent nos poumons, notre cœur ou nos reins, affectent le cerveau.

Cependant, il existe dans la nature des aliments qui, en raison de leur profil nutritionnel, sont particulièrement intéressants pour notre cerveau et le maintien de sa santé et de son fonctionnement.

Quel est l’aliment principal du cerveau ?

Le cerveau est un organe doté d’une capacité d’adaptation étonnante, un fait qui nous a amenés là où nous sommes aujourd’hui.

Cela signifie qu’il n’existe pas un seul aliment ou groupe d’aliments sans lequel notre cerveau ne peut pas survivre.

À la question, Quel est le meilleur aliment pour le cerveau ?, logiquement, il n’y a pas de réponse.

Notre biologie a perfectionné la manière dont nous nourrissons notre cerveau, même dans les situations les plus inhospitalières et frugales possibles.

Si nous parlons de nutriments, le principal, étant le plus fréquemment utilisé par notre SNC, le glucose.

Ce principe a longtemps été mal interprété durant très longtemps, en supposant que notre cerveau « a besoin de sucre » pour survivre ou pour fonctionner de manière optimale.

Non, non et non.

Glucose et Cerveau

On entend encore des choses comme « les neurones meurent si on ne leur donne pas de sucre ».

Bien évidemment, le sucre n’est pas apparu au milieu de la jungle accroché aux arbres sous forme de morceaux de sucre. Il était intrinsèquement présent dans une gamme limitée d’aliments et en quantités beaucoup plus faibles qu’aujourd’hui.

En conclusion, notre cerveau a besoin de glucose, et non de sucre (sucre = fructose + glucose).

Mais nous devons apporter trois clarifications très importantes :

  • Ce glucose peut être obtenu après la digestion et l’absorption de nombreux aliments sains : tubercules, autres légumes ou fruits.
  • Même si notre environnement ne peut pas nous fournir de glucose, notre organisme a la capacité de générer du glucose de manière endogène grâce à la néoglucogenèse.
Un être humain peut parfaitement survivre sans prendre un gramme de glucose exogène.
  • Dans cette situation de faible disponibilité de glucose exogène, notre cerveau a la capacité d’utiliser un carburant alternatif, les corps cétoniques.
De plus, il semble que ces molécules profitent à notre cerveau de manière tout à fait unique.

10 bons aliments pour le cerveau

Parmi les aliments pour la mémoire et le cerveau on trouve la liste suivante :

Œufs

Les œufs sont une bombe de micronutriments pour le cerveau : vitamines du groupe B (B12, B9, B6), choline (précurseur de l’Acétylcholine), Zéaxanthine et Lutéine (dans le jaune d’œuf) ou DHA.

Huile d’olive

Sa haute teneur en polyphénols, comme l’oléocanthal, en fait un allié du cerveau.

Viande

Malgré la division des opinions sur la viande, on ne peut ignorer qu’elle est un aliment important pour notre cerveau, pour sa teneur en Zinc, B12, créatine ou oméga 3.

la viande est un bon aliment pour le cerveau

Bien entendu, il faut tenir compte de l’origine de la viande et du type de préparation de celle-ci.

Par exemple, le barbecue génère des composés problématiques tels que des amines hétérocycliques et des hydrocarbures aromatiques polycycliques, qui ont un impact négatif sur notre santé.

Myrtilles

Ces fruits rouges sont un nootropique naturel.

Son polyphénol le plus puissant est l’anthocyanine, qui traverse la barrière hémato-encéphalique et génère davantage de BDNF.

La consommation quotidienne de myrtilles améliore la fonction cognitive, la mémoire, l’humeur et le flux sanguin cérébral.

Poisson gras

Sa teneur en DHA, un type d’oméga 3, ainsi que le zinc, le sélénium, l’iode ou la vitamine D, font du poisson gras l’un des principaux aliments favorables au cerveau.

Si vous êtes préoccupé par le mercure, choisissez des poissons contenant moins de mercure : sardines, anchois, hareng, bonite, saumon, merlu, truite, etc.

Ultra oméga-3

Vous pouvez également opter pour une supplémentation en Oméga-3.

Chocolat noir

Sa consommation est associée à un meilleur flux sanguin cérébral et à des niveaux d’anxiété plus faibles.

Mais éloignez-vous du « sucre au chocolat » que vous trouverez dans la plupart des supermarchés.

En d’autres termes, optez pour du chocolat contenant au moins 80 % de cacao.

Café

Une consommation raisonnable de café (100-200 mg/jour) semble protéger contre le déclin cognitif.

Café pour le cerveau

Cependant, la dépendance au café, de plus en plus fréquente, peut « déguiser » un problème d’habitude et interférer avec la qualité de votre sommeil.

Épices

Le monde des épices est passionnant, car chacune d’entre elles possède des propriétés très spécifiques.

En ce qui concerne le cerveau, les plus bénéfiques sont le curcuma, le gingembre et la cannelle.

Curcuma en poudre d'EssentialSeries

Curcuma en Poudre d’EssentialSeries.

Thé vert

La L-théanine est un acide aminé présent dans le thé vert qui exerce un effet curieux : il booste l’attention sans vous surstimuler.

Et quels aliments améliorent la mémoire et la concentration ?

Tous les aliments énumérés ci-dessus peuvent, à long terme, améliorer votre mémoire et concentration.

Caféine et Théanine

Mais si vous avez besoin d’un effet plus immédiat, je vous recommande la combinaison gagnante de Caféine + L-Théanine.

Elle vous procurera une sensation très agréable de « calme concentré » qui facilitera l’accomplissement de tâches cognitivement exigeantes.

Un autre “must eat” est le chocolat noir comme snack.

Habituez-vous à le prendre amer, pensez à lui comme une “pilule cognitive”.

Certains des aliments cités, comme les myrtilles, sont particulièrement chères (et encore plus hors saison).

C’et pourquoi, je vous recommande donc de les acheter congelés et de les ajouter aux porridges, smoothies, yaourts, etc. Que pensez-vous de ce smoothie ?

Plus de conseils pour protéger votre santé cérébrale

Bien que dans ce post nous nous soyons concentrés sur les aliments pour votre cerveau, la complexité de cet organe bénéficie de nombreuses autres actions que nous aborderons dans d’autres posts si elles vous intéressent.

Voici quelques recommandations pour protéger votre santé cérébrale :

Recherchez une véritable connexion

La solitude et l’isolement social sont de puissants poisons pour le cerveau.

Je parle de connexion réelle car celle offerte par les réseaux sociaux est plus négative que positive pour le cerveau.

Bougez-vous

Le système musculaire n’est rien d’autre qu’une extension ou une « prolongation » du système nerveux.

Mouvement

Une grande partie de notre puissance cérébrale est reléguée au contrôle moteur.

Si vous comprenez le principe  » utilisez-le ou perdez-le « , vous comprendrez que bouger votre corps est la meilleure chose à faire pour éviter de  » perdre  » votre cerveau.

Trouvez un point de défi

Notre cerveau a évolué dans un environnement d’incertitude et avec un certain degré de risque toujours présent.

Recherchez des environnements stimulants et enrichis ou simulez un tel défi avec une course d’obstacles, par exemple.

Prenez soin du stress chronique

Un autre poison intangible présent dans la plupart des foyers est le stress chronique.

Investissez dans le développement de compétences et d’habitudes qui limitent cet ennemi.

Overdose de présent

Marcher sur le chemin du présent est une autre compétence précieuse.

Non seulement cela vous rendra beaucoup plus efficace, mais cela vous rendra aussi beaucoup plus heureux.

Entrées Associées

  • Top des Suppléments pour le cerveau : Aller maintenant.
  • Comment le jeûne intermittent affecte-t-il le cerveau ? Nous vous donnons notre réponse.
Évaluation Aliments pour le Cerveau

Avantages - 100%

Liste - 100%

Mémoire et Concentration - 100%

Recommandations - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Carlos Sánchez
Carlos Sánchez
Carlos Sánchez est diplômé en Nutrition Humaine et Diététique, et donc toutes ses actions sont rigoureusement soutenues par la science.
Voir Aussi
Repos ou Récupération
Repos ou Récupération ?

Repos ou Récupération ? Ce sont deux termes similaires, mais qui ont en fait des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *