L’Entraînement Invisible au Football: Des Habitudes pour Améliorer le Rendement

L’Entraînement Invisible au Football: Des Habitudes pour Améliorer le Rendement

L’entraînement invisible est connu comme étant tout ce que le joueur fait lorsqu’il termine sa session d’entraînement jusqu’au début de la suivante, c’est-à-dire ses habitudes de vie.

Les Petits Détails Marquent la Différence

Le football s’est dévelppé à tous les niveaux ces dernières années.

Les joueurs sont de plus en plus compétitifs, mieux préparés physiquement et ont à leur disposition des moyens plus nombreux et plus efficaces pour optimiser leurs rendements.

Par conséquent, à chaque fois les petits détails sont de plus en plus importants, car ils seront, dans un monde de spécialisation totale comme c’est le cas du football, ceux qui, dans de nombreuses occasions, différencieront les joueurs normaux des stars.

Le plus important de ces petits détails est peut-être ce que la littérature scientifique a appelé l’Entraînement Invisible.

Qu’est-ce que l’Entraînement Invisible?

Cet entraînement invisible porte à la fois sur les habitudes alimentaires, la qualité et les heures de sommeil, l’hydratation, les habitudes d’hygiène, etc.

Malgré son nom, cet entraînement est de moins en moins invisible, puisque, jour après jour, il est démontré que ces facteurs dépendent uniquement et exclusivement du joueur et que nous ne pouvons pas contrôler les organes techniques.

Habitudes saines dans le football

Quels sont les Bénéfices de l’Entraînement Invisible?

Dans la grande majorité des cas, il s’agira d’avantages qui affectent les facteurs déterminants du rendement supérieur ou inférieur de certains joueurs par rapport à leurs coéquipiers.

Comme de la production ou non de blessures, avec les conséquences que ces situations entraînent à tous les niveaux, non seulement sur la santé et sur la condition physique, mais aussi au niveau du rendement et de la disponibilité à jouer.

Le Rôle de la Nutrition

Comme une nutrition adéquate qui favorise les processus de réparation des tissus, le remplacement des substrats (Kingsley et al., 2014) et une homéostasie hormonale correcte seront cruciaux pour que l’organisme du joueur puisse assimiler les charges d’entraînement et générer des adaptations qui amélioreront son rendement et diminueront sa prédisposition aux blessures.

Nutrition dans le football

Il a été démontré qu’avec le même entraînement, différents athlètes atteignent des niveaux de rendement très différents en fonction de leur alimentation (Alghannam, 2013).

Le Rôle du Repos

Tout aussi important que la nutrition sera le rôle que le sommeil et le repos jouent dans l’état de santé et le rendement du footballeur.

Nous ne devons pas oublier que tous les processus de récupération et de réparation des tissus de notre organisme s’activent durant les heures de sommeil (Nédélec et al., 2015), comme l’augmentation de la sécrétion des différentes hormones indispensables à la réparation des tissus comme l’ hormone de croissance (takahashi et al., 1968).

Repos

Par conséquent, il sera d’une importance vitale d’éduquer également nos joueurs aussi sur l’ importance du repos et de maintenir des habitudes efficaces de sommeil.

Le manque de sommeil ou des habitudes de sommeil instables peuvent réduire ces processus de récupération, réduisant ainsi le rendement et augmentant la prédisposition aux blessures.

Le Rôle de l’Hydratation

Le troisième facteur à prendre en compte dans cette formule d’entraînement invisible sera l’ hydratation.

Il est bien connu que plus de 70 % de notre corps est constitué d’eau, et une hydratation adéquate est donc essentielle au bon fonctionnement de l’organisme.

Il a été démontré qu’une déshydratation de seulement 2 % réduit considérablement le rendement des joueurs et augmente le risque de blessure musculaire.

Hydratation

Il est donc absolument nécessaire d’enseigner aux joueurs comment contrôler leur niveau d’hydratation et acquérir des habitudes d’hydratation bénéfiques pour leur organisme (Kingsley et al., 2014).

Le Rôle du Stress

Un autre facteur à prendre en compte sera le stress et les habitudes quotidiennes.

La littérature scientifique a largement étudié la relation entre le stress et l’augmentation de la dépense métabolique pour une même activité (Nédélec et al., 2015), augmentant l’activation générale, sécrétant un niveau plus élevé de catécholamines et, en conclusion, provoquant une uractivation des fibres musculaires qui les fatiguera beaucoup plus tôt, multipliant ainsi le risque de blessure.

Bien évidemment, nous sommes tous des personnes et n’avons pas la même condition physique et psychique tous les jours.

Stress

Cependant, il sera important d’apprendre à contrôler les émotions et d’essayer de mener une vie tranquille afin d’éviter ces problèmes dérivés du stress.

Le Rôle de l’Hygiène

Enfin, parlons d’un facteur qui, la plupart du temps, passe inaperçu lorsqu’on parle d’habitudes saines telles que l’hygiène et les soins de la peau.

Les joueurs de football passent plusieurs heures par jour à s’entraîner, à suer et sont exposés à des températures extrêmes.

Peau joueurs football

Par conséquent, la peau subira un grand stress qui, s’il n’est pas contrôlé et soigné, pourrait conduire à différents problèmes tels que des infections, des brûlures, etc… qui pourraient limiter la disponibilité et le rendement du joueur.

Conclusions

Avec tous ces éléments, je veux dire que le footballeur, qu’il soit professionnel ou non, est (ou devrait être) un footballeur 24 heures sur 24.

Par conséquent, il devra prendre soin et contrôler tous les facteurs de cet entraînement invisible à tout moment,

Ce n’est qu’ainsi qu’il pourra atteindre un niveau de rendement optimal et réduire autant que possible sa prédisposition aux blessures qui le conduiraient à quitter le terrain.

Sources Bibliographiques

  1. Alghannam, A.F. (2013). Physiology of Soccer: The Role of Nutrition in Performance.
  2. Nédélec, M., Halson, S., Abaidia, A. et al. (2015) Stress, Sleep and Recovery in Elite Soccer: A Critical Review of the Literature. Sports Med 45, 1387–1400.
  3. Kingsley, M., Penas-Ruiz, C., Terry, C. & Russell, M. (2014) Effects of carbohydrate-hydration strategies on glucose metabolism, sprint performance and hydration during a soccer match simulation in recreational players. Journal of Science and Medicine in Sports 17, 239-243.
  4. Takahashi, Y., Kipnis, D., Daughada, W. (1968) Growth Hormone secretion during sleep. J Clin Invest. 1968;47(9):2079-2090

Entrées Associées

  • Tout ce que vous devez savoir sur la Nutrition et les Suppléments dans le Football pour prévenir des lésions sur ce lien.
  • Comment aborder un Entraînement de Force orienté au Football? Nous vous l’expliquons ici.
Évaluation de l'Entraînement Invisible

Qu'est-ce que c'est - 100%

Bénéfices - 100%

Facteurs - 100%

Conclusions - 100%

100%

Évaluation HSN: 5 /5
Content Protection by DMCA.com
Au sujet Carlos Gallardo
Carlos Gallardo
En plus de travailler comme réadaptateur de carrière pour le Rayo Vallecano à Madrid, il est passionné par la vulgarisation scientifique. Il tente ainsi de rapprocher les nouvelles techniques de récupération et de travail à travers de textes spécialisés dans HSN Blog.
Voir Aussi
Les arbitres et la préparation physique
Préparation Physique des Arbitres de Football

Les arbitres de football doivent passer une série de tests physiques qui certifient leurs performances …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *